Statut du corps humain

Donneurs d’organes : la Belgique est leader européen avec la Croatie

Belgique - Donneurs d’organes : la Belgique est leader européen avec la Croatie

Selon les chiffres que vient de publier Eurotransplant, le nombre total de donneurs potentiels a augmenté de 50% par rapport à il y a 10 ans dans notre pays. En 2013, ce sont 411 personnes qui ont donné un organe. 105 d'entre elles étaient des donneurs vivants, une augmentation de 17% par rapport à l'année précédente.
Le nombre total des transplantations (873) a légèrement diminué par rapport à 2012. Il y a eu moins de greffes de poumons (-16%) et de reins (-7%). Par contre, les transplantations de foies ont augmenté (+ 6,5%).
La liste d'attente pour les receveurs reste stable par rapport à l'année précédente, avec 1141 patients. Un point positif : le nombre de décès des patients sur liste d'attente a diminué de 13%.
Rappelons que chaque Belge est présumé donneur consentant à moins qu'il ne marque son opposition de façon explicite auprès de son administration communale.
Plus d'infos sur www.beldonor.be  

Lire la suite 


DON D’ORGANES

  Un projet de convention européenne contre le trafic d'organes humains

  Un nouveau-né lorrain sauve un patient américain

  USA : une femme se réveille du coma juste avant le prélèvement de ses organes

  Don d'organes: exclure les patients atteints de la maladie de Parkinson ?

  Prélèvement de matériel humain : "qui ne dit mot consent"

  Regeling weefseldonatie nodig : U weet het niet, maar uw lichaam wordt gebruikt

  1000e transplantation du foie à l'UZ Gent

Lire la suite 


Transexuels adultes et enfants : une demande croissante d'actes chirurgicaux ?

Belgique - Transexuels adultes et enfants : une demande croissante d'actes chirurgicaux ?

"In een resolutie van 12 september 1989 over het verbod op discriminatie van transseksuelen roept het Europees Parlement de lidstaten op om een reglementering uit te werken voor de opvang, begeleiding en behandeling van transseksuele personen. Bedoeling is om op die manier de discriminaties en ongelijkheden waarvan die personen het slachtoffer zijn, een halt toe te roepen. Ook in België werden reeds enkele wetten goedgekeurd, maar de strijd om gelijkheid voor transgenders is nog niet volledig gestreden.
Ons land beschikt met het UZ Gent over een expertisecentrum op het vlak van transgenderzorg. Dat Genderteam behandelt al sinds 1986 volwassen transgender personen. Het is een uniek multidisciplinair team met psychologen, psychiaters, gynaecologen, een endocrinoloog, een logopedist, een plastisch chirurg, een uroloog, een jurist ... Sinds een jaar of tien is er ook een kinderteam, dat eveneens uniek is in België. Beide teams zijn internationaal hoog aangeschreven wegens de kwaliteit v...

Lire la suite 


Un projet de convention européenne contre le trafic d'organes humains

Un projet de convention européenne contre le trafic d'organes humains

Au Conseil de l'Europe, principale organisation de défense des droits de l'homme, un projet de convention européenne contre le trafic d'organes humains est en cours de préparation et pourrait entrer en vigueur en 2014. L'objectif serait de sanctionner ceux qui obligent les personnes à se séparer de leurs organes ou à les donner moyennant finance. Intermédiaires et chirurgiens corrompus seront principalement concernés. Le texte aborde également la question du tourisme de transplantation.
Bioedge (Michael Cook) 23/11/2013 - dw.de 22/11/2013   

   

Lire la suite 


Europe : le rapport portant sur les "droits sexuels et génésiques" n’a pas été voté

Europe : le rapport portant sur les "droits sexuels et génésiques" n’a pas été voté

Mardi 22 octobre, les députés européens ont renvoyé (351 voix contre 319) en commission le texte controversé rédigé par Edite Estrela, élue portugaise. Les principales préoccupations qui ont conduit au rejet de ce rapport d'initiative concernent l'assimilation du droit à l'avortement à un "droit fondamental", la promotion de la contraception et de l'avortement auprès des mineurs, l'enseignement sexuel rendu "obligatoire pour tous les élèves des écoles primaires et secondaires" ainsi que l'accès à la PMA pour les "femmes célibataires et lesbiennes". Par ailleurs, il promouvait les droits sexuels et reproductifs, dont l'avortement, dans le cadre de la coopération au développement.
Les députés ont également fait savoir que les champs traités par ce texte, à savoir  "la politique de santé ainsi que la gestion des soins médicaux", ne relèvent pas des prérogatives européennes et que seuls les Etats peuvent s'en saisir.
Ce rapport, sans valeur  contraignante dans le droit des Etats membres...

Lire la suite 


Un nouveau-né lorrain sauve un patient américain

Un nouveau-né lorrain sauve un patient américain

Grâce à un bébé né à la polyclinique Majorelle à Nancy, un patient américain va voir ses chances de guérison augmenter considérablement. En effet, ce malade va bénéficier d'une greffe de cellules souches issues de la poche de sang prélevé par le cordon ombilical du nouveau-né immédiatement après sa naissance.
Depuis novembre dernier, la maternité de la polyclinique Majorelle, seul établissement lorrain à proposer cette démarche, informe les parents sur la possibilité qu'ils ont de faire un don de sang placentaire pour lequel Majorelle est habilitée.
Le sang issu du cordon ombilical est en effet très riche en cellules souches. Il permet de soigner un certain nombre de pathologies graves dont les cancers du sang.
Depuis l'automne dernier, à la polyclinique, les mamans de plus de 300 bébés ont donné leur accord pour ce don. Un geste solidaire, indolore et gratuit qui peut sauver des vies. Un geste que l'établissement souhaite voir se développer. En effet, les chances de compatibilité en...

Lire la suite 


Peu de contrôle dans la pratique du don de sperme : anonyme ou pas ?

Peu de contrôle dans la pratique du don de sperme : anonyme ou pas ?

Dans une question écrite (n° 5-9727 du 19 juillet 2013)  Elke Sleurs (NV-A) s'adresse à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Madame Onkelinx, à propos du don de sperme non anonyme.
L'article 57 de la loi de 2007 relative à la procréation médicalement assistée autorise le don de sperme « connu », lorsque les receveurs connaissent le donneur, souvent un membre de la famille. Par contre, le don non anonyme, par un donneur inconnu mais dont l'identité serait divulguée, est interdit. On trouve cependant sur internet une liste où figurent notamment les centres belges de fertilité qui divulguent l'identité du donneur. Elke Sleurs ayant obtenu certaines informations, prétend que ces centres de fertilité notamment en Flandre, décideraient eux-mêmes de travailler, ou non, avec du matériau non anonyme (ovocyte et /ou sperme). La confusion semble régner quant aux dons non anonymes. L'interpellation est donc importante pour savoir comment la Ministr...

Lire la suite 


USA : une femme se réveille du coma juste avant le prélèvement de ses organes

Etats-Unis - USA : une femme se réveille du coma juste avant le prélèvement de ses organes

Une femme, déclarée en état de mort cérébrale, a ouvert les yeux juste avant qu'on ne l'opère pour prélever ses organes.  (Syracuse, Etat de New York) En 2009, Colleen S. Burns, 41 ans, était conduite aux urgences, victime d'une surconsommation de drogue. Les médecins de l'hôpital Saint-Joseph la déclarèrent en état de mort cérébrale et demandèrent  à ses proches la permission de prélever ses organes. Alors que la patiente était sur la table d'opération qui permettrait de prélever son coeur et d'autres organes vitaux, la patiente a ouvert les yeux, arrêtant ainsi brutalement l'intervention.
L'équipe médicale a fait l'objet d'une enquête qui montre aujourd'hui de graves manquements à la fois sur le plan du diagnostic et de la communication avec les personnels soignants. Ce cas repose la question de la définition du critère de « mort ». Le critère de « mort cérébrale » a été inventé en 1968 en vue de faciliter le prélèvement d'organes vitaux sur des personnes dont le coeur bat normalem...

Lire la suite 


Don de sperme en Belgique : manque de contrôle et lacunes politiques

Belgique - Don de sperme en Belgique : manque de contrôle et lacunes politiques

Issus d'un don de sperme provenant d'un Danois porteur du gène de la neurofibromatose de type 1, plusieurs enfants sont nés avec ce handicap. Ces cas douloureux posent la question du contrôle de qualité des banques de spermes et du fonctionnement des centres de procréation médicalement assistée. La Sénatrice Elke Sleurs (N VA) a interpellé  à ce sujet Laurette Onkelinx, vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique. « Quand la ministre s'attellera-t-elle enfin à la confection de tous les arrêtés d'exécution de la loi de 2007 en vue de la mise en oeuvre d'une coordination efficace entre les centres de fécondité ? Pourquoi a-t-il fallu attendre si longtemps ? » demande Elke Sleurs.
La Ministre répond que ses « services discutent en ce moment avec des représentants des centres de fécondité pour examiner quelles sont les modalités les plus adaptées. Différentes pistes ont déjà été tracées mais elles doivent être précisées et surtout validées par les int...

Lire la suite 


Donneur de sperme : deux enfants malades

Donneur de sperme : deux enfants malades

Deux enfants nés au centre de la fertilité de l'hôpital AZ Sint-Lucas à Gand sont atteints de neurofibromatose, une maladie génétique. Et ce à cause du sperme du donneur danois utilisé pour leur conception.On apprenait l'an passé qu'un Danois porteur d'un gène déficient avait donné son sperme à la Nordic Cryobank, une banque de sperme commerciale à Copenhague. Son sperme a été envoyé dans au moins dix pays, dont la Belgique. Il serait le père biologique de 43 enfants, dont 9 auraient développé cette maladie. En juin 2009 l'hôpital AZ Sint-Lucs de Gand a pris contact avec la banque de sperme danoise après la naissance d'un enfant porteur de la neurofibromatose de type 1 (NF-1). La direction de la banque du sperme a ouvert une enquête, tandis que l'hôpital gantois découvrait un deuxième enfant porteur de la même maladie génétique. Le sperme de ce donneur a également été utilisé à Louvain, Bruges et Bruxelles
Le groupe " Donorkinderen België " a réagi immédiatement: " chaque personne a ...

Lire la suite