Statut du corps humain > Genre et sexualité

“Dysphorie de genre” : la Suède remet en question les traitements hormonaux sur adolescents

Auteur / Source : IEB / Medscape Medical News, Le Figaro, LSDJ Publié le : Thématique : Statut du corps humain / Genre et sexualité Actualités Temps de lecture : 4 min.

“Dysphorie de genre” : la Suède remet en question les traitements hormonaux sur adolescents

S'appuyant sur le principe de précaution, l'hôpital Karolinska – ainsi que les autres centres suédois qui lui ont emboîté le pas – justifie l'arrêt de ces traitements hormonaux par l'absence de preuve de leur efficacité ainsi que le risque accru de maladies cardiovasculaires, de cancer, d'ostéoporose ou de thrombose auquel ils seraient associés. Plus fondamentalement, est mis en avant l'effet potentiellement irréversible de ces traitements, prescrits à un âge où l'enfant ou l'adolescent est di...

Lire la suite 

Transsexualité : la Haute Cour de Londres met le holà à l’expansion des traitements bloqueurs de puberté

Dans un arrêt déterminant pour le Royaume-Uni mais dont l'impact pourrait s'étendre bien au-delà de l'île, la Haute Cour de Londres a exprimé ses doutes quant à la capacité de consentement d'un mineur aux traitements ayant pour effet de bloquer sa puberté. En l'occurence, est mise en cause la clinique Tavistock and Portman NHS Trust, et son Service de Développement d'Identité de Genre, qui prend en charge des enfants vivant une « dysphorie de genre » (i.e. qui ne s'identifient pas au sexe de l...

Lire la suite 

Le risque de cancer du sein chez les « femmes » transgenres augmente après la prise d’hormones

Les hommes suivant des traitements hormonaux pour développer des caractères sexuels secondaires féminins (dits « femmes transgenres ») ont un risque plus élevé de cancer du sein que les hommes qui n'ont pas subi ces modifications hormonales. C'est ce que révèle une étude menée par des chercheurs centre médical universitaire d'Amsterdam.   Sur 2260 cas, 17 présentaient une tumeur du sein. Comparativement aux hommes qui ne subissent pas ces traitements, l'incidence du cancer du sein est 47 foi...

Lire la suite 

Des cliniciens appellent à mettre fin aux « expériences transgenres » sur les enfants

Le Dr Michael Biggs, professeur de sociologie à Oxford, a mis en évidence l'absence de preuves quant aux résultats positifs et aux effets à long-terme de ces « expérimentations ». Notamment, leur réversibilité fait débat, au niveau physique et psychologique, en terme d'influence sur les hormones sexuelles, le cerveau et le développement de l'identité de l'enfant. Ces doutes sont appuyés par le pédiatre Russel Viner : « Si vous supprimez votre puberté pendant trois ans, les os ne se renforcent ...

Lire la suite 

« Intersexualité » : l’Europe et la Belgique veulent tourner la page du pathologique

Ces personnes peuvent vivre un questionnement  concernant l'assignement de leur sexe, dû au fait que le développement de leurs organes génitaux s'est fait de façon anormale pendant leur vie foetale.  Les « troubles de la différenciation sexuelle » (DSD), ainsi nommés par la communauté médicale, sont le fait d'une inadéquation entre le phénotype (anatomie génitale, masse musculaire, stature,…) et le profil biologique (caryotype, hormones). Ils touchent une part minime de la population. L'évolut...

Lire la suite 

Transgenres : explosion des enregistrements à l’état civil

Depuis le 1er janvier 2018, soit l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur la transsexualité, le nombre de personnes ayant fait enregistrer un changement de sexe dans leurs actes d'état civil a augmenté de près de 600 personnes, soit un tiers des enregistrements depuis 25 ans. Fin septembre 2018, le compteur de l'état civil affichait 1.625 enregistrements de changement de sexe. Sur les enregistrements de 2018, 42% concernent des personnes âgées de moins de 25 ans, indiquant une forte demand...

Lire la suite 

Belgique Les opérations transgenres, un succès grandissant

Publié le : Thématique : Statut du corps humain / Genre et sexualité Actualités Temps de lecture : 4 min.

Les opérations transgenres, un succès grandissant

« Si la personne est mineure, explique le Professeur Rachel Bluebond-Langner, du centre médical Langone à la NYU, elle a besoin de l'accord de ses parents ». Dans son expérience, très peu de patients ont subi une opération génitale avant leurs 18 ans. Accompagnés, ils tentent éventuellement d'inhiber par des hormones la croissance de leurs attributs sexuels (pilosité, seins, pomme d'Adam…). Et « Pour les jeunes, nous savons que le meilleur traitement reste un environnement qui le soutient, à l...

Lire la suite 

Belgique La libéralisation du "Trans"

Publié le : Thématique : Statut du corps humain / Genre et sexualité Actualités Temps de lecture : 3 min.

La libéralisation du "Trans"

Le nouveau texte se base sur l'autodétermination, sans demander l'avis des médecins ou des psychologues. Il supprime la condition obligatoire de stérilisation, et règle les liens de filiation des personnes transgenres après le changement de sexe. Il supprime les conditions médicales dans la procédure de changement de prénom et la possibilité pour toute personne intéressée de s'opposer à un changement de sexe dans l'acte de naissance. Enfin, il instaure un certain nombre de garanties contre la ...

Lire la suite 

Transexuels adultes et enfants : une demande croissante d'actes chirurgicaux ?

"In een resolutie van 12 september 1989 over het verbod op discriminatie van transseksuelen roept het Europees Parlement de lidstaten op om een reglementering uit te werken voor de opvang, begeleiding en behandeling van transseksuele personen. Bedoeling is om op die manier de discriminaties en ongelijkheden waarvan die personen het slachtoffer zijn, een halt toe te roepen. Ook in België werden reeds enkele wetten goedgekeurd, maar de strijd om gelijkheid voor transgenders is nog niet volledig ...

Lire la suite 

Europe : le rapport portant sur les "droits sexuels et génésiques" n’a pas été voté

Mardi 22 octobre, les députés européens ont renvoyé (351 voix contre 319) en commission le texte controversé rédigé par Edite Estrela, élue portugaise. Les principales préoccupations qui ont conduit au rejet de ce rapport d'initiative concernent l'assimilation du droit à l'avortement à un "droit fondamental", la promotion de la contraception et de l'avortement auprès des mineurs, l'enseignement sexuel rendu "obligatoire pour tous les élèves des écoles primaires et secondaires" ainsi que l'accè...

Lire la suite