Début de vie > Grossesse

Protection des "1000 premiers jours de l'enfant" en France : quelle cohérence ?

France - Protection des "1000 premiers jours de l'enfant" en France : quelle cohérence ?

« La période où tout commence pour l'enfant » : le 8 septembre dernier, la commission d'experts scientifiques français a rendu son rapport au sujet des « 1000 premiers jours » de l'enfant.

Mise sur pied il y a un an par le Président de la République Emmanuel Macron, cette commission visait à faire émerger des recommandations relatives à l'amélioration des conditions de prise en charge des enfants à naître ou très jeunes enfants, et de l'accompagnement des parents.

 

Constat : période décisive pour le développement ultérieur de l'enfant

Cette période de 1000 jours s'étend du quatrième mois de grossesse aux deux ans de l'enfant. Si ce chiffre présente certes une dimension communicationnelle au caractère partiellement arbitraire, les 1000 jours font néanmoins écho aux nombreuses études scientifiques mettant en avant l'importance particulière d'un soutien et de soins adaptés durant la vie in utero de l'enfant et dans les premiers mois suivant sa naissance. Cette période serait en eff...

Lire la suite 


Naissance de sextuplés en France : une conséquence de la stimulation ovarienne ?

France - Naissance de sextuplés en France : une conséquence de la stimulation ovarienne ?

Le 14 mai dernier, à l'Hôpital Universitaire de Strasbourg, sont nés des sextuplés. Nés à cinq mois et demi (24 semaines) de grossesse, les six nourrissons sont de très grands prématurés : ils pèsent entre 630 et 730 grammes. Plusieurs semaines seront encore nécessaires pour être parfaitement rassuré sur leur état de santé. A titre de comparaison, la médecine fixe généralement à 22 semaines le seuil extrême de viabilité.

Cette grossesse extraordinaire (la dernière naissance de sextuplés français remonte à 1989) semble être due à une stimulation ovarienne. 

La stimulation ovarienne est un traitement hormonal lourd, qui consiste à déclencher un développement simultané de plusieurs follicules (contenant les ovocytes). En empêchant une ovulation spontanée, la stimulation ovarienne permet de déclencher l'ovulation au moment le plus propice, lorsque plusieurs ovules sont fécondables. L'objectif est d'optimiser les chances de fécondation par les spermatozoïdes. Cette stimulation est un pr...

Lire la suite 


Nouvelle initiative dans l’accompagnement des femmes enceintes

Belgique - Nouvelle initiative dans l’accompagnement des femmes enceintes

Accompagner les femmes enceintes, tel est l'objet du rapport du Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) publié en 2019. Le KCE part du constat que le système belge des soins prénataux est très varié et peut s'avérer compliqué pour les parents qui attendent un enfant. S'inspirant alors de certains pays étrangers (comme la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni), il propose d'intégrer en Belgique un parcours de soins prénataux qui s'adapterait à chaque femme enceinte et qui lui serait proposé ''quel que soit le niveau de risque de leur grossesse''. Le but étant bien évidemment de lui permettre de vivre une grossesse et la naissance de ses enfants dans les meilleures conditions possibles.

Ce parcours s'étalerait sur toute la durée de la grossesse, y compris l'accouchement, et également sur les premières semaines de vie de l'enfant car les parents sont rarement préparés à la période du post-partum. Il s'agit de s'ajuster aux besoins des femmes enceintes et de prend...

Lire la suite 


Le fœtus pourrait ressentir la douleur dès la 13ème semaine de grossesse

Le fœtus pourrait ressentir la douleur dès la 13ème semaine de grossesse

Une étude scientifique récente montre que le foetus pourrait ressentir la douleur dès le quatrième mois de la grossesse. Mis en avant dans l'article de deux scientifiques publié par le Journal of Medical Ethics, ces résultats viennent ainsi bouleverser l'idée couramment reçue selon laquelle un foetus ne pourrait sentir la douleur qu'à partir de la 24 semaine de gestation, et par conséquent ne souffrirait pas de l'avortement jusqu'à ce stade.
L'un des auteurs est le Professeur Stuart Derbyshire, de l'Université Nationale de Singapour. Spécialisé en médecine psychosomatique, il a notamment travaillé comme consultant pour le Pro-choice forum au Royaume-Uni et le Planned Parenthood (planning familial), deux organisations en faveur de l'avortement. Or, en 2006, ce scientifique écrivait dans le British Medical Journal qu'éviter de parler de la souffrance foetale aux femmes souhaitant recourir à l'avortement « était une politique sensée, basée sur de solides preuves que les foetus ne peuven...

Lire la suite 


Des femmes enceintes au Parlement européen pour fêter la Convention internationale des droits de l’enfant !

Belgique - Des femmes enceintes au Parlement européen pour fêter la Convention internationale des droits de l’enfant !

C'est en présence de la Reine Mathilde que le Parlement européen a organisé ce 20 novembre une conférence pour fêter les 30 ans de la Convention internationale des droits de l'enfant. Plusieurs femmes enceintes se sont jointes à l'assemblée : elles ont voulu porter la voix des enfants à naître, encore incapables de s'exprimer mais dont la vie mérite protection selon cette même Convention.

En effet, la Convention internationale relative aux droits de l'enfant, ratifiée par la Belgique le 20 novembre 1989, prévoit dans son préambule que « l'enfant, en raison de son manque de maturité physique et intellectuelle, a besoin d'une protection spéciale et de soins spéciaux, notamment d'une protection juridique appropriée, avant comme après la naissance ».

Lors de l'ouverture de la conférence, le Président du Parlement européen David Sassoli a rappelé que « le droit des enfants à vivre et à s'épanouir » n'était pas encore acquis partout : « Des milliers d'enfants meurent chaque jour, quel dr...

Lire la suite 


SAVE the date ! Soirée de la Bioéthique : NaproTechnologies !

SAVE the date ! Soirée de la Bioéthique : NaproTechnologies !

Entre stress, troubles alimentaires, pollution, troubles du sommeil, perturbateurs endocriniens, quel est le plus gros obstacle à la fertilité ? Prendre la pilule pendant l'adolescence diminue-t-il la fertilité par après ?  Les hommes n'ont-ils pas de cycle du tout ?  Comment prendre soin de sa fertilité dès maintenant ?  Y a-t-il des avantages à maîtriser son cycle, autres que la fertilité ?

Conférence le Mardi 22 octobre à Bruxelles, Institut Libre Marie Haps, Rue d'Arlon 11 (Place du Luxembourg) à 20 heures/

"NaPro Technlogies", contraction de Natural Procreative Technology (technologie procréative naturelle), sont des méthodes de procréation naturelle médicalement assistée, mises au point dans les années 1990 par le Dr Hilgers, gynécologue-obstétricien américain spécialiste de médecine reproductive.
C'est donc une discipline médicale et chirurgicale de procréation, au service de la fertilité naturelle, fondée sur de nombreuses études scientifiques publiées. Elle diagnostique et...

Lire la suite 


Application mobile : suivez le développement du bébé in utero!

Application mobile : suivez le développement du bébé in utero!

Nommée « See Baby Pregnancy Guide », cette application permet de visualiser des images, des modélisations 3D et des animations représentant l'embryon puis le foetus in utero. Elle propose aussi des vidéos pour suivre ses mouvements dans le ventre, et fournit des informations de qualité sur la grossesse.

Cette application est un des résultats du « Virtual Human Embryo Project » initié il y a onze ans sous la direction du Dr. Raymond F. Gasser, un embryologiste américain de renom. Le but de ce projet est « d'améliorer la compréhension de l'embryologie humaine et d'encourager l'étude du développement de l'embryon humain en fournissant aux étudiants et aux chercheurs des ressources fiables sur la morphologie de l'embryon humain. »

Pour ce faire, des milliers d'images d'une très grande qualité montrant les différents stades d'évolution de l'embryon puis du foetus ont été numérisées, étiquetées et combinées. Elles ont été obtenues par embryoscopie et foetoscopie, grâce à une caméra placé...

Lire la suite 


Le développement du cerveau du fœtus varie selon le sexe

Le développement du cerveau du fœtus varie selon le sexe

Une étude publiée sur le site ScienceDirect fait état d'une découverte majeure au sujet du développement du cerveau humain in utéro. « La présente étude démontre pour la première fois que le développement du cerveau du foetus varie selon le sexe » écrivent les chercheurs.
Grâce à des IRM menés sur 118 foetus pendant la grossesse, il a été observé que les connections neuronales entre certaines aires du cerveau se développaient différemment chez les individus masculins et féminins, certaines connections présentes au féminin étant d'ailleurs absentes au masculin.

Il n'est pas encore possible de dire quelles caractéristiques psychiques découlent de ces différences. Cependant, le psychologue Leonard Sax souligne que « le cerveau humain est sexué avant la naissance c'est une réalité empirique. » D'autres recherches ont étudié la transcription des gènes dans les cerveaux humains mâles et femelles, de la période prénatale à l'âge adulte. Il en résulte que la plus grande différence de trans...

Lire la suite 


Enfants nés sans vie : tableau comparant l'avant et l'après du projet de loi

Enfants nés sans vie : tableau comparant l'avant et l'après du projet de loi

Les articles du projet de loi offrant la possibilité d'une reconnaissance de « l'enfant sans vie » ont été adoptés par la commission Justice de la Chambre le 24 octobre 2018. Ce projet était sur la table du Parlement depuis de nombreuses années et avait fait l'objet d'auditions en juin 2015. A présent, il refait surface dans le cadre de l'accord de la majorité gouvernementale pour sortir l'avortement du Code pénal. Dans l'opposition, le cdH, Ecolo-Groen et le sp.a. ont appuyé la plupart des articles, contrairement au PS qui s'oppose fortement à l'inscription de l'enfant sans vie au registre d'état civil.

En modifiant la loi, le législateur veut tenir compte des évolutions en néonatalogie où la limite théorique de viabilité de l'enfant à naître se situe plus tôt que celle appliquée dans le Code civil. Il souhaite aussi et surtout prendre en considération les besoins individuels des parents en matière de deuil étant donné que l'inscription d'un enfant sans vie est parfois perçue comme...

Lire la suite 


Première naissance issue d'un don d'utérus entre jumelles

Première naissance issue d'un don d'utérus entre jumelles

C'est une première médicale qui a eu lieu à la clinique Saint Orsola à Bologne. Un bébé y a vu le jour grâce à une greffe d'utérus... entre jumelles homozygotes. Ayant le même patrimoine génétique, l'utilisation d'immunosuppresseurs, traitement indispensable en temps normal après une transplantation pour éviter le rejet du greffon, n'a dès lors pas été nécessaire. L'utérus n'a en effet pas été reconnu comme étranger par l'organisme de la patiente.

Il a fallu 10 heures pour le prélèvement de l'organe et 5 pour son implantation chez la receveuse. La jeune femme a ensuite suivi un traitement de procréation médicalement assistée à Stockholm avec implantation réussie d'un embryon cryoconservé.

Le programme de transplantation de l'utérus initié par le Pr Brännström a débuté en 2013. A son actif : neuf greffes ayant abouti à huit naissances dont la première en octobre 2014 . D'autres équipes de médecins se sont également lancées dans l'aventure et, au total, 11 bébés sont déjà nés avant l...

Lire la suite