Recherche biomédicale

La Société Internationale de Recherche sur les Cellules Souches supprime la limite des 14 jours à la recherche sur les embryons humains 

La Société Internationale de Recherche sur les Cellules Souches supprime la limite des 14 jours à la recherche sur les embryons humains 

Depuis quarante ans, une période de 14 jours était officiellement acceptée comme limite éthique et légale à la recherche sur les embryons humains. En d'autres termes, les scientifiques n'étaient jusqu'à maintenant pas autorisés à poursuivre les recherches sur les embryons au-delà du quatorzième jour après leur fécondation ou après leur décongélation s'ils avaient été préalablement congelés. Cette limite a été recommandée pour la première fois par le Rapport de la Commission britannique d'Enquête Concernant la Fécondation et l'Embryologie Humaines en 1984, également appelé Rapport Warnock en l'honneur du président du comité.  

La Société Internationale de Recherche sur les Cellules Souches (ISSCR) a abandonné cette limite dans ses Lignes Directrices concernant la Recherche sur les Cellules Souches et l'Application Clinique, révisées le mois de dernier. Cette organisation américaine à but non lucratif, fondée en 2002 et ayant pour mission de promouvoir et de guider les recherches scie...

Lire la suite 


Développement d’embryons humains en laboratoire au-delà des 14 jours ?

Développement d’embryons humains en laboratoire au-delà des 14 jours ?

Dans un article publié le 5 mars dernier, des scientifiques invitent les décideurs politiques à repousser la limite des 14 jours durant laquelle les chercheurs sont autorisés à observer le développement d'embryons en éprouvette (in vitro). L'appel s'adresse également à la Société Internationale pour la Recherche sur les Cellules souches (ISSCR), l'organisation phare qui rassemble les chercheurs en matière de cellules souches et dont la position revêt une certaine autorité pour les législateurs nationaux. L'auteur principal de l'article, Insoo Hyun, est professeur de bioéthique à l'Université de Cleveland (Ohio, USA), et fut titulaire de plusieurs responsabilités au sein de l'ISSCR, notamment comme président de son Comité d'Ethique et de Politique publique. Le moment choisi pour lancer l'appel n'est pas anodin : l'ISSCR devrait bientôt réviser ses lignes de conduite en matière de recherche sur l'embryon.

  Pourquoi 14 jours ?

  Depuis la fin des années 70 et les premières fécondatio...

Lire la suite 


Vaccins contre le Coronavirus et utilisation de cellules de fœtus avortés : état des lieux

Vaccins contre le Coronavirus et utilisation de cellules de fœtus avortés : état des lieux

A l'heure du développement accéléré de vaccins contre la Covid-19, il est important d'être bien informé sur la façon dont ces vaccins sont conçus puis produits et testés. Le discernement éthique s'impose en particulier quant à l'utilisation potentielle, à l'une ou l'autre étape du processus, de lignées cellulaires issues de foetus avortés. L'Institut Charlotte Lozier aux Etats-Unis propose, sur base d'une analyse rigoureuse de la littérature scientifique et de résultats d'essais cliniques, un relevé précis des sociétés pharmaceutiques qui utilisent ou n'utilisent pas de telles lignées éthiquement controversées. Son but est d'ainsi permettre au lecteur de poser des choix éclairés concernant les vaccins contre le Coronavirus. Rappelons d'abord en quoi consiste une lignée de cellules foetales. Celle-ci s'obtient en prélevant une cellule sur un foetus (en l'occurrence, avorté) et en multipliant cette cellule en plusieurs cellules identiques. Ces cellules peuvent être cultivées et multipl...

Lire la suite 


#BioethicsForMillenials : Formation de bioéthique pour les jeunes - inscriptions ouvertes !

#BioethicsForMillenials : Formation de bioéthique pour les jeunes - inscriptions ouvertes !

Envie de se former en bioéthique ? Début de vie, accueil du handicap, théorie du genre, soins en fin de vie,...

L'Institut Européen de Bioéthique propose aux jeunes filles à partir de la 5ème secondaire un cycle de formation adapté aux jeunes et aux questions bioéthiques qui se posent à eux. La formation est complétée par 4 après-midi de bénévolat auprès d'enfants porteurs de handicap, et par des séances d'entrainement à la prise de parole sur les questions de bioéthique.

THINK (formation) - DO (volontariat) - SHARE (expression) : un trio enrichissant pour apprendre, donner et partager !

 

Rendez-vous : 

- vendredi 18 septembre 2020 à 19h : soirée d'information

- samedi 3 octobre et dimanche 4 octobre 2020 : weekend THINK

- 4 vendredis (dates à fixer) de 19h à 21h : THINK & SHARE

- 4 dimanches (dates à fixer) de 14h30 à 17h : DO

 

Inscriptions et information : www.bit.ly/Bioformil2020

Contact : Elisabeth Théry - elisabeth.thery@live.fr - 0473 40 97 06

 

PAF : 

- Pack co...

Lire la suite 


Dossiers et Flash-Experts IEB 2020

Dossiers et Flash-Experts IEB 2020

Retrouvez ici la liste des Dossiers et Flash Experts IEB publiés depuis janvier 2020 :

Flash Expert :

• Dépénalisation de l'IVG : une nouvelle loi inopérante ? - Synthèse - 16 janvier 2020

• Analyse : Position de l'Association Médicale Mondiale (AMM) sur l'interruption médicale de grossesse et la liberté de conscience des médecins - 2 avril 2020

• RU-486 ou l'avortement médicamenteux : les femmes de plus en plus seules face à l'avortement - 14 mai 2020

• Avis du Conseil d'État sur les amendements à la proposition de loi sur l'avortement : analyse éthique et juridique  - 8 juillet 2020

 

Dossiers :

• ANALYSE - Proposition de loi IVG : vers une dépénalisation au-delà de 18 semaines (4,5 mois) ? - 16 janvier 2020

• L'eugénisme au temps de la procréation médicalisée - 7 mai 2020

• Don d'organes & euthanasie : éthiquement compatibles ? - 28 mai 2020

• Les enjeux éthiques des tests génétiques - 8 juillet 2020

Lire la suite 


QUIZ - Testez vos connaissances sur l'actualité bioéthique du 1er semestre 2020

QUIZ - Testez vos connaissances sur l'actualité bioéthique du 1er semestre 2020

Grâce à ce quiz de 2 minutes, évaluez vos connaissances sur l'actualité du 1er semestre 2020 en matière bioéthique !

Au menu : propositions de loi avortement et euthanasie en Belgique, don d'organes, GPA et coronavirus, ...

Cliquez ICI pour débuter le Quiz !

Lire la suite 


Nouveau Dossier : Les enjeux éthiques des tests génétiques

Nouveau Dossier : Les enjeux éthiques des tests génétiques

Les tests génétiques n'ont cessé de se développer jusqu'à prendre aujourd'hui une place importante dans notre société. D'abord dans le domaine médical, mais aussi dans le domaine légal : en criminologie ou pour établir la filiation (test de paternité). Ces tests peuvent être aussi utilisés de façon « récréative ». Ils répondent alors à la volonté d'en savoir plus sur ses origines et son identité génétique.

Au-delà des avantages que peuvent présenter ces tests et qui ne sont certainement pas à négliger - notamment en terme de prévention -, il convient de s'interroger sur les dangers qu'ils peuvent comporter : discrimination, violation de la vie privée, dégâts psychologiques, incompréhensions...

Le présent dossier reprend tout d'abord les principales notions de génétique. Il identifie ensuite les différentes utilisations des tests génétiques et pointe enfin les questions éthiques que soulèvent ces tests.

 Fichier PDF  Lire la suite 


Vaccins et cellules issues de fœtus avortés : quel regard éthique?

Vaccins et cellules issues de fœtus avortés : quel regard éthique?

Parmi les sociétés pharmaceutiques qui développement actuellement un vaccin contre le coronavirus, au moins cinq d'entre elles utilisent pour ce faire des cellules issues de foetus avortés. Astra Zeneca (en partenariat avec l'Université d'Oxford), Moderna Therapeutics,  CanSino Biologics/Beijing Institute of Biotechnology, et Inovio Pharmaceuticals font ainsi usage d'une lignée de cellules de rein de foetus dénommée HEK-293, issue d'un foetus avorté en 1972 aux Pays-Bas. Quant à la firme Janssen, société pharmaceutique de Johnson & Johnson, elle a recours à la lignée de cellules foetales PER.C6, dérivée du tissu rétinien d'un foetus de 4 mois avorté aux Pays-Bas en 1985.

L'utilisation de cellules issues de foetus avortés pour produire des vaccins n'est pas nouvelle. Elle a cours depuis les années 60 et a déjà mené à différents vaccins, dont ceux contre la rubéole, la varicelle, l'hépatite A et le zona. Dans le cadre du développement de vaccins contre le Covid-19, ces cellules sont u...

Lire la suite 


Utiliser des foetus avortés pour trouver un vaccin contre le Covid-19 ?

Etats-Unis - Utiliser des foetus avortés pour trouver un vaccin contre le Covid-19 ?

Un chercheur américain renommé, Kim Hasenkrug, a sollicité le mois dernier l'autorisation de mener des expériences sur des souris « humanisées » pour trouver un vaccin contre le Covid-19. L'année dernière, aux Etats-Unis, ces souris ont été transplantées avec des tissus provenant de foetus humains avortés. Elles ont désormais des poumons de même structure que les nôtres, ce qui les rend susceptibles d'être infectées par des coronavirus semblables au Covid-19. Ce sont donc des cobayes idéaux pour tester des traitements contre ce virus. Or, en juin dernier, le gouvernement américain a interdit toute recherche utilisant des foetus avortés dans les Instituts Nationaux pour la Santé et soumis toute recherche "externe" impliquant des foetus avortés à l'approbation d'un conseil d'éthique (voir actualité IEB : A propos de l'utilisation de foetus avortés pour la recherche).

Des scientifiques de l'Université de Caroline du Nord ont proposé à Kim Hasenkrug, immunologiste aux laboratoires Rock...

Lire la suite 


Quiz : évaluez vos connaissances bioéthiques en 3 minutes

Quiz : évaluez vos connaissances bioéthiques en 3 minutes

Testez vos connaissances à l'aide de 10 questions parcourant différents thèmes de bioéthique.

C'est ICI

Lire la suite