Recherche biomédicale

#BioethicsForMillenials : Formation de bioéthique pour les jeunes - inscriptions ouvertes !

#BioethicsForMillenials : Formation de bioéthique pour les jeunes - inscriptions ouvertes !

Envie de se former en bioéthique ? Début de vie, accueil du handicap, théorie du genre, soins en fin de vie,...

L'Institut Européen de Bioéthique propose aux jeunes filles à partir de la 5ème secondaire un cycle de formation adapté aux jeunes et aux questions bioéthiques qui se posent à eux. La formation est complétée par 4 après-midi de bénévolat auprès d'enfants porteurs de handicap, et par des séances d'entrainement à la prise de parole sur les questions de bioéthique.

THINK (formation) - DO (volontariat) - SHARE (expression) : un trio enrichissant pour apprendre, donner et partager !

 

Rendez-vous : 

- vendredi 18 septembre 2020 à 19h : soirée d'information

- samedi 3 octobre et dimanche 4 octobre 2020 : weekend THINK

- 4 vendredis (dates à fixer) de 19h à 21h : THINK & SHARE

- 4 dimanches (dates à fixer) de 14h30 à 17h : DO

 

Inscriptions et information : www.bit.ly/Bioformil2020

Contact : Elisabeth Théry - elisabeth.thery@live.fr - 0473 40 97 06

 

PAF : 

- Pack co...

Lire la suite 


Dossiers et Flash-Experts IEB 2020

Dossiers et Flash-Experts IEB 2020

Retrouvez ici la liste des Dossiers et Flash Experts IEB publiés depuis janvier 2020 :

Flash Expert :

• Dépénalisation de l'IVG : une nouvelle loi inopérante ? - Synthèse - 16 janvier 2020

• Analyse : Position de l'Association Médicale Mondiale (AMM) sur l'interruption médicale de grossesse et la liberté de conscience des médecins - 2 avril 2020

• RU-486 ou l'avortement médicamenteux : les femmes de plus en plus seules face à l'avortement - 14 mai 2020

• Avis du Conseil d'État sur les amendements à la proposition de loi sur l'avortement : analyse éthique et juridique  - 8 juillet 2020

 

Dossiers :

• ANALYSE - Proposition de loi IVG : vers une dépénalisation au-delà de 18 semaines (4,5 mois) ? - 16 janvier 2020

• L'eugénisme au temps de la procréation médicalisée - 7 mai 2020

• Don d'organes & euthanasie : éthiquement compatibles ? - 28 mai 2020

• Les enjeux éthiques des tests génétiques - 8 juillet 2020

Lire la suite 


QUIZ - Testez vos connaissances sur l'actualité bioéthique du 1er semestre 2020

QUIZ - Testez vos connaissances sur l'actualité bioéthique du 1er semestre 2020

Grâce à ce quiz de 2 minutes, évaluez vos connaissances sur l'actualité du 1er semestre 2020 en matière bioéthique !

Au menu : propositions de loi avortement et euthanasie en Belgique, don d'organes, GPA et coronavirus, ...

Cliquez ICI pour débuter le Quiz !

Lire la suite 


Nouveau Dossier : Les enjeux éthiques des tests génétiques

Nouveau Dossier : Les enjeux éthiques des tests génétiques

Les tests génétiques n'ont cessé de se développer jusqu'à prendre aujourd'hui une place importante dans notre société. D'abord dans le domaine médical, mais aussi dans le domaine légal : en criminologie ou pour établir la filiation (test de paternité). Ces tests peuvent être aussi utilisés de façon « récréative ». Ils répondent alors à la volonté d'en savoir plus sur ses origines et son identité génétique.

Au-delà des avantages que peuvent présenter ces tests et qui ne sont certainement pas à négliger - notamment en terme de prévention -, il convient de s'interroger sur les dangers qu'ils peuvent comporter : discrimination, violation de la vie privée, dégâts psychologiques, incompréhensions...

Le présent dossier reprend tout d'abord les principales notions de génétique. Il identifie ensuite les différentes utilisations des tests génétiques et pointe enfin les questions éthiques que soulèvent ces tests.

 Fichier PDF  Lire la suite 


Vaccins et cellules issues de fœtus avortés : quel regard éthique?

Vaccins et cellules issues de fœtus avortés : quel regard éthique?

Parmi les sociétés pharmaceutiques qui développement actuellement un vaccin contre le coronavirus, au moins cinq d'entre elles utilisent pour ce faire des cellules issues de foetus avortés. Astra Zeneca (en partenariat avec l'Université d'Oxford), Moderna Therapeutics,  CanSino Biologics/Beijing Institute of Biotechnology, et Inovio Pharmaceuticals font ainsi usage d'une lignée de cellules de rein de foetus dénommée HEK-293, issue d'un foetus avorté en 1972 aux Pays-Bas. Quant à la firme Janssen, société pharmaceutique de Johnson & Johnson, elle a recours à la lignée de cellules foetales PER.C6, dérivée du tissu rétinien d'un foetus de 4 mois avorté aux Pays-Bas en 1985.

L'utilisation de cellules issues de foetus avortés pour produire des vaccins n'est pas nouvelle. Elle a cours depuis les années 60 et a déjà mené à différents vaccins, dont ceux contre la rubéole, la varicelle, l'hépatite A et le zona. Dans le cadre du développement de vaccins contre le Covid-19, ces cellules sont u...

Lire la suite 


Utiliser des foetus avortés pour trouver un vaccin contre le Covid-19 ?

Etats-Unis - Utiliser des foetus avortés pour trouver un vaccin contre le Covid-19 ?

Un chercheur américain renommé, Kim Hasenkrug, a sollicité le mois dernier l'autorisation de mener des expériences sur des souris « humanisées » pour trouver un vaccin contre le Covid-19. L'année dernière, aux Etats-Unis, ces souris ont été transplantées avec des tissus provenant de foetus humains avortés. Elles ont désormais des poumons de même structure que les nôtres, ce qui les rend susceptibles d'être infectées par des coronavirus semblables au Covid-19. Ce sont donc des cobayes idéaux pour tester des traitements contre ce virus. Or, en juin dernier, le gouvernement américain a interdit toute recherche utilisant des foetus avortés dans les Instituts Nationaux pour la Santé et soumis toute recherche "externe" impliquant des foetus avortés à l'approbation d'un conseil d'éthique (voir actualité IEB : A propos de l'utilisation de foetus avortés pour la recherche).

Des scientifiques de l'Université de Caroline du Nord ont proposé à Kim Hasenkrug, immunologiste aux laboratoires Rock...

Lire la suite 


Quiz : évaluez vos connaissances bioéthiques en 3 minutes

Quiz : évaluez vos connaissances bioéthiques en 3 minutes

Testez vos connaissances à l'aide de 10 questions parcourant différents thèmes de bioéthique.

C'est ICI

Lire la suite 


Création d'embryons humains pour la recherche : la plupart des Néerlandais disent non

Pays-Bas - Création d'embryons humains pour la recherche : la plupart des Néerlandais disent non

La population néerlandaise est de moins en moins favorable à la création d'embryons humains à des fins de recherche. C'est ce qui ressort d'une enquête menée par l'Institut Rathenau, situé à La Haye. L'Institut avait déjà sondé la population sur le sujet en 2007. Il présente aujourd'hui de nouvelles données qui devraient peser sur la décision politique de permettre ou non aux chercheurs de "créer" des embryons aux seules fins de la recherche scientifique.

Pour rappel, la loi néerlandaise de 2002 en matière de recherche sur les embryons humains limite la recherche autorisée aux embryons surnuméraires (càd. restants après fécondation in vitro). Ceux-ci peuvent faire l'objet de recherches jusqu'à 14 jours après leur conception, un délai parfois suspendu le temps de leur congélation. L'accord de gouvernement de 2017 prévoyait de maintenir l'interdiction de créer des embryons en dehors d'un projet d'implantation, "jusqu'à ce que les avancées scientifiques, et l'évolution de l'opinion dan...

Lire la suite 


La recherche sur les embryons en Belgique : jusqu'aux modifications génétiques héréditaires et aux chimères?

Belgique - La recherche sur les embryons en Belgique : jusqu'aux modifications génétiques héréditaires et aux chimères?

Qu'est-ce que l'embryon humain ? Quelles recherches sont menées sur les embryons ? Comment se positionne la Belgique sur la recherche sur les embryons par rapport aux autres pays européens ? Les résultats des essais cliniques utilisant des cellules souches embryonnaires sont-ils concluants ? Autant de questions qui furent abordées lors du quatrième colloque organisé par la Commission Fédérale pour la recherche médicale et scientifique sur les Embryons in vitro (CFE), le 29 novembre dernier au Parlement.

Sophie Debrock, embryologue à la KULeuven, a notamment cité les finalités de la recherche sur les embryons : à savoir, l'amélioration des techniques de fécondation in vitro, l'étude du développement de l'embryon, l'utilisation de cellules souches embryonnaires, la génétique, ainsi que les modifications du génome de l'embryon. Ce sont d'une part les embryons surnuméraires (après une procréation médicalement assistée) qui font l'objet de ces recherches lorsque les parents y consentent....

Lire la suite 


Que veulent faire les Belges de leurs informations génétiques ?

Belgique - Que veulent faire les Belges de leurs informations génétiques ?

Les analyses génomiques sont de plus en plus accessibles et font toujours plus l'objet de partages voire de commercialisation. Qu'en pensent les citoyens belges ? Le Forum citoyen sur l'utilisation des données du génome, organisé en automne 2018 par la Fondation Roi Baudouin et Sciensano, y a répondu en donnant voix à 32 hommes et 32 femmes de milieux et d'âges divers. L'objectif étant d'en informer l'opinion publique, ceux et celles qui décideront d'un encadrement légal des analyses du génome.

Les citoyens semblent avoir bien conscience que les analyses génomiques permettent d'améliorer la prévention et le dépistage des maladies. Ils notent toutefois que ces avancées technologiques soulèvent plusieurs questions éthiques, et que l'identité d'une personne ne se limite en aucun cas à son génome : « Nous sommes plus que notre ADN. Il y a un danger que des gens disent : "J'ai fait mon analyse ADN, je suis comme ci ou comme ça." Non, je suis bien plus que mon génome.", relève un des cito...

Lire la suite