FR NL EN

L'actualité

Dossier complet ! L'avortement en Belgique : 28 années de dépénalisation

24/05/2018 - Beginning of life

Dossier complet ! L'avortement en Belgique : 28 années de dépénalisation. Où en sommes-nous ? (...) 3. La réalité de l’avortement en Belgique 3.1 Les chiffres et leur évolution 3.2 Quelles sont les causes de détresse invoquées et pour justifier un avortement ? 3.3 Les lieux où doit être pratiqué l’avortement 3.4 Les méthodes pour procéder à un avortement 3.5...

Lire la suite

Le président de la libre-pensée se prononce pour la liberté des institutions face à l’euthanasie

23/05/2018 - Conscience clause

Le Professeur Freddy Mortier, philosophe et professeur d’éthique à l’université de Gand, connu également pour son engagement maçonnique et actuellement à la présidence de « de mens.nu », coupole regroupant les organisations de la libre-pensée en Flandre (équivalent du Centre d'Action Laïque), s’est prononcé dans une interview accordée au journal De Morgen notamment...

Lire la suite

89 % des Portugais préfèrent les soins palliatifs à l'euthanasie

23/05/2018 - End of life

Le 18 mai 2018 la plateforme portugaise « Pensar e Debater » a rendu publics les résultats d’un sondage sur les soins palliatifs et l’euthanasie commandité à l’« Instituto de Marketing Research » (IMR). Plusieurs projets de loi ont en effet été déposés par les partis de gauche visant à légaliser l’euthanasie. Une grande manifestation de rue est prévue le...

Lire la suite

Belgique : « 417 euros pour retrouver mon père biologique »

23/05/2018 - Assisted Reproduction Technics / Surrogate Motherh

Stéphanie Raemakers, jeune belge présidente de l’asbl « donorkinderen » née d’un don anonyme de sperme, a lancé le 19 mai 2018 un appel au public pour retrouver son père biologique. 417 euros est la « récompense » qu’elle s’engage à offrir à la personne capable de la conduire à celui-ci. Le choix de cette somme n’est pas anodin, puisqu’elle...

Lire la suite

L’île anglo-normande de Guernesey rejette le suicide assisté

23/05/2018 - End of life

Le parlement de Guernesey, île britannique au large de la Normandie, a rejeté par 24 voix contre 14 une proposition de loi visant à légaliser le suicide assisté, votant plutôt en faveur d’une amélioration des soins palliatifs sur l’île. Cette proposition représente la 10ème tentative de légalisation de l’euthanasie sur le territoire britannique depuis 2003, rejetée comme toutes les autres...

Lire la suite

The mission of the IEB

The European Institute of Bioethics (IEB) is a private initiative of a group of citizens (physicians, jurists, and scientists) who are closely interested in significant advances in medicine and biology, which confer on humankind unprecedented control over the course of human life.  Aware of the promise and hope that these recent biomedical discoveries and practices bring, but also of the risk of humankind going astray, this group has set up an entity to obtain reliable information and to elicit the broadest possible reflection on the implications of these discoveries and on the stakes that they call into play.

The IEB has set itself the goal of contributing to the elaboration of bioethics based on the respect for and protection of each human being, from conception until natural death.

Exercising critical vigilance

The IEB is in favour of progress, but not of the particular "ideology of progress" that tends to be easily gratified by new accomplishments or the seductive perspectives that these offer. It exercises a critical, vigilant spirit when contemplating advances in science and technology—most particularly in the field of biomedicine—and in the legislation that accompanies them.

The IEB is independent of all parties or groups of a political or religious nature. It is non-denominational and adheres to the principle of the secular state, respectful of and attentive to religious traditions.

The IEB conducts and presents its deliberations in common sense terms, while consciously supporting its own positions in such a way as to promote well-reasoned public dialogue.

Raising the awareness of citizens and politicians

The IEB seeks to inform, enlighten and raise the awareness of the general public and political decision makers on bioethical risks and related social issues (in particular, education and family issues). It achieves these goals through the regular organisation of educational events (colloquia, seminars, conferences, debates and continuous training), publications (books, brochures, academic papers, press communiqués) and other activities (press conferences, lobbying).

Fostering collaboration

The IEB also wishes to promote exchanges and synergies among institutions, centres and individuals that share its approach to bioethical issues.

The European Institute of Bioethics was founded in Brussels in November 2001 as a non-profit organisation (A.S.B.L.).

The IEB draws on the expertise of its honorary committee and of its scientific committee, whose members come from various Belgian and foreign universities.