L'Université de la Vie - Que faire du temps ?

Aussi dans 6 villes en Belgique : à Bruxelles + Liège + Mons + Namur + Louvain-la-Neuve et Gand !
4 lundis soirs consécutifs à partir du 15 janvier 2018

FR NL EN

L'actualité

Avis du Comité de Bioéthique: euthanasie pour fatigue de vivre et pour maladies psychiatriques

14/12/2017 - End of life

Peut-on euthanasier les patients qui ne sont pas en phase terminale, qui souffrent psychiquement ou qui sont atteints d’une maladie psychiatrique ? Ce sont les fondements de la loi euthanasie qui sont mis en question par le Comité Consultatif de Bioéthique de Belgique (CCBB) dans l’Avis n° 73 qui vient d’être publié. Ce document de 88 pages met le doigt sur les dysfonctionnements de la loi euthanasie en Belgique : si la...

Lire la suite

Flash Expert : Belgique : vers un débat sur l’euthanasie des malades psychiatriques ?

14/12/2017 - End of life

Le 26 octobre dernier, le Washington Post, publiait un article concernant la pratique de l’euthanasie en Belgique intitulé: « ‘What could help me to die ?’ Doctors clash over euthanasia ». L’article dévoile la façon dont la psychiatre belge Lieve Thienpont, psychiatre à Gand, traite les demandes d’euthanasie de ses patients. La journaliste américaine en vient à se questionner quant...

Lire la suite

Qu'est-ce que "la fatigue de vivre" ? Flash Expert

14/12/2017 - End of life

Le débat aux Pays-Bas quant à savoir s’il faut avaliser dans le cadre légal actuel, l'euthanasie des personnes âgées qui ont le sentiment d'une « vie complète », ou qui sont fatiguées de vivre, même si elles ne sont pas malades, a commencé il y a deux ans. Dans une lettre adressée au Parlement, deux ex-ministres de la Santé et de la Justice soutenaient que « Les...

Lire la suite

Pays-Bas : l’euthanasie, son contrôle et l’opposition des médecins

07/12/2017 - End of life

Nouveau ! Deux documents Flash Expert de l'IEB qui décrivent quelles sont les procédures de contrôle de l'euthanasie aux Pays-Bas et comment celles-ci diffèrent des procédures appliquables en Belgique. Sont également évoquées, la gronde et la mobilisation des médecins et psychiatres dans ce pays, et leur perception du phénomène de la slipery slope. 1. Pays-Bas : l’euthanasie, son contrôle et...

Lire la suite

Pays-Bas : l’euthanasie pour "vie complète" : qui décide ?

05/12/2017 - End of life

Le rapport annuel des Commissions régionales de contrôle de l’euthanasie (RTE) indique que le nombre officiel des euthanasies a de nouveau augmenté en 2016. De plus, Jacob Kohnstamm, le président des commissions de contrôle RTE (Regionale Toetsingscommissie Euthanasie), met en garde contre les incertitudes liées à l’application de la loi euthanasie. Dans des cas de plus en plus nombreux en effet, il appert qu’un patient a...

Lire la suite

The mission of the IEB

The European Institute of Bioethics (IEB) is a private initiative of a group of citizens (physicians, jurists, and scientists) who are closely interested in significant advances in medicine and biology, which confer on humankind unprecedented control over the course of human life.  Aware of the promise and hope that these recent biomedical discoveries and practices bring, but also of the risk of humankind going astray, this group has set up an entity to obtain reliable information and to elicit the broadest possible reflection on the implications of these discoveries and on the stakes that they call into play.

The IEB has set itself the goal of contributing to the elaboration of bioethics based on the respect for and protection of each human being, from conception until natural death.

Exercising critical vigilance

The IEB is in favour of progress, but not of the particular "ideology of progress" that tends to be easily gratified by new accomplishments or the seductive perspectives that these offer. It exercises a critical, vigilant spirit when contemplating advances in science and technology—most particularly in the field of biomedicine—and in the legislation that accompanies them.

The IEB is independent of all parties or groups of a political or religious nature. It is non-denominational and adheres to the principle of the secular state, respectful of and attentive to religious traditions.

The IEB conducts and presents its deliberations in common sense terms, while consciously supporting its own positions in such a way as to promote well-reasoned public dialogue.

Raising the awareness of citizens and politicians

The IEB seeks to inform, enlighten and raise the awareness of the general public and political decision makers on bioethical risks and related social issues (in particular, education and family issues). It achieves these goals through the regular organisation of educational events (colloquia, seminars, conferences, debates and continuous training), publications (books, brochures, academic papers, press communiqués) and other activities (press conferences, lobbying).

Fostering collaboration

The IEB also wishes to promote exchanges and synergies among institutions, centres and individuals that share its approach to bioethical issues.

The European Institute of Bioethics was founded in Brussels in November 2001 as a non-profit organisation (A.S.B.L.).

The IEB draws on the expertise of its honorary committee and of its scientific committee, whose members come from various Belgian and foreign universities.