FR NL EN

L'actualité

France : les soignants s’opposent à la sédation explicitement létale

18/04/2018 - Fin de vie

Le Conseil économique, social et environnemental français (CESE) a rendu le 9 avril dernier un avis sur la fin de vie et les soins palliatifs (Voir notre Bulletin ). Dans ce texte, baptisé « Fin de vie : la France a l'heure des choix », le Conseil émet des recommandations pour améliorer l'application des lois actuellement en vigueur et se prononce par ailleurs en faveur d’un droit pour tout patient à...

Lire la suite

L’offre illimitée de contraception d’urgence, sans effets pervers ?

18/04/2018 - Début de vie

Alors que la grande majorité des médicaments connaît d’importantes restrictions lorsqu'ils sont commercialisés en vue d’éviter toute consommation inappropriée ou abusive, une exception existe : les "médicaments" de contraception d’urgence (MCU), qui peuvent aussi se révéler être abortifs. En plus d’être anonyme, la distribution de MCU est gratuite pour les mineures depuis...

Lire la suite

Euthanasie pour "vie accomplie" aux Pays-Bas : Dossier

13/04/2018 - Fin de vie

Nouveau DOSSIER de l'IEB : Faut-il incorporer la notion de « vie accomplie » parmi le nombre de pathologies pouvant justifier un acte d’euthanasie ? Aux Pays-Bas, cela fait plusieurs années déjà que cette question occupe l’opinion publique. Elle suscite la réflexion éthique et renouvelle le débat politique sur la fin de vie. Le présent dossier retrace une partie de cette réflexion. Il...

Lire la suite

France : une « sédation profonde explicitement létale » ?

12/04/2018 - Fin de vie

En France, le Conseil économique, social et environnemental s’est prononcé dans un avis consultatif du 9 avril 2018 en faveur d’un droit à l'euthanasie en prônant de légaliser la "sédation profonde explicitement létale" pour les personnes qui la demanderaient en fin de vie. L'expression qu'a choisie le Conseil est volontairement distincte "d'euthanasie" et de "suicide assisté",...

Lire la suite

Belgique : renforcer les soins de santé mentale des personnes âgées ?

05/04/2018 - Fin de vie

A l'heure où l'on évoque la question de l'euthanasie pour "Dépression" et "Fatique de vivre" (Voir Dossier IEB), le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) plaide pour un renforcement des soins de santé mentale des personnes âgées. Nul besoin de créer un réseau spécifique et séparé, comme cela existe pour les enfants et adolescents. Les personnes...

Lire la suite

Les publications de l'IEB

Clause de conscience au profit des professionnels de la santé

Clause de conscience au profit des professionnels de la santé

L'Institut Européen de Bioéthique tente de faire le point de façon synthétique sur les questions de la clause de conscience pour les professionnels.

Un médecin peut-il refuser de pratiquer une euthanasie ? Une infirmière peut-elle refuser de participer à un avortement ? Un pharmacien peut-il refuser de délivrer certains produits ? La légitimité de ces attitudes est-elle consacrée en droit voire reconnue par la loi belge ?

Télécharger la version PDF

En savoir plus
Carte de fin de vie

L'IEB vous propose la Carte de fin de vie

Il est toujours difficile de penser à notre propre mort. N'avons-nous pas peur d'aborder ce sujet avec nos proches et parfois notre médecin ?

Cette Carte permet de réaffirmer notre confiance dans le médecin et de refuser autant l'acharnement thérapeutique que le comportement euthanasique.

Une Carte à garder sur vous. Découvrez-la (en la téléchargeant sur le site) et n'hésitez pas à la faire connaître autour de vous.

Télécharger la carte de fin de vie

Pour obtenir des exemplaires de cette carte, merci de nous envoyer une enveloppe pré-adressée et timbrée à votre nom à l'Institut Européen de Bioéthique ci-dessous.

Institut Européen de Bioéthique
1 rue de la Pépinière - boîte 2
1000 Bruxelles

La mission de l'IEB

Confrontés aux questions qui touchent à notre santé et à notre vie, des choix délicats s'imposent souvent face à certaines techniques médicales, situations de souffrance, courants de pensée... Ils méritent d'être longuement travaillés et mûris.

C'est pourquoi, encouragé par son Comité scientifique, l'Institut Européen de Bioéthique (IEB) s'est donné pour mission d'offrir à chacun la possibilité de s'informer et de se former pour tenter de comprendre les enjeux sociétaires de la bioéthique.

L'IEB se positionne comme centre de référence sur les diverses questions d'actualité en bioéthique (législations, déontologie médicale, articles de presse, coordonnées d'associations, lieux d'accueil, réflexion académique, ...), et porte une vigilance particulière sur le thème de la clause de conscience (approfondissement théorique, collecte d'informations, animation de contacts...).