FR NL EN

L'actualité

Italie : 12 ans de prison pour « aide et incitation au suicide »

15/11/2017 - Fin de vie

Marco Cappato, politicien italien membre du parti des Radicaux italiens, risque 12 ans de prison pour « aide et incitation au suicide ». Il s’est dénoncé d’avoir accompagné en Suisse Fabio Antoniani, alias DJ Fabio, devenu tétraplégique et aveugle après un accident de voiture, afin de l’y aider à mourir le 27 février 2017. Marco Cappato espère par son aveu public remettre en cause le refus de...

Lire la suite

Belgique : les soins palliatifs trop peu connus

15/11/2017 - Fin de vie

D’après Isabelle de Cartier, directrice de Palliabru, l’Association Pluraliste de soins palliatifs de la Région de Bruxelles Capitale, il n’y a pas suffisamment d’informations transmises concernant le statut palliatif des malades. Et de rappeler que le statut palliatif concerne un patient qui se trouve soit à domicile, soit en maison de repos, mais pas celui qui est à l’hôpital. Afin de bénéficier du statut...

Lire la suite

Suisse : modifications des directives pour diagnostiquer la mort

15/11/2017 - Fin de vie

Dû à un taux de dons d’organes particulièrement bas, la Suisse a décidé de changer sa loi sur la transplantation ce mercredi 15 novembre 2017. La nouvelle loi modifie les directives de l’Académie Suisse des Sciences Médicales sur le « Diagnostic de la mort en vue de la transplantation d’organes et préparation du prélèvement d’organes ». Le décès d'une...

Lire la suite

Dossier : la question des gamètes dans la procréation médicalement assistée en Belgique

10/11/2017 - Procréation médicalement assistée PMA / GPA

Nouveau Dossier de l'IEB : En 2014, il y a eu 8.290 cycles d'insémination avec donneur et 8.759 cycles de FIV avec donneur. Ce dossier fait le point et donne les chiffres tout en posant les vraies questions. Alors que de plus en plus d’articles de presse et de forums promeuvent le don de gamètes comme l’espoir offert à toute personne qui le désire d’avoir un enfant, il est important de se demander si, réellement, il en va des...

Lire la suite

ONU: l’avortement pour raisons de handicap ?

25/10/2017 - Début de vie

Alors que le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU révise actuellement la définition du « droit à la vie », et que la volonté d’imposer la légalisation de l’avortement à tous les Etats est de plus en plus forte, le Comité des droits des personnes handicapées des Nations Unies réagit dans un document officiel : « les lois qui autorisent explicitement l’avortement en raison...

Lire la suite

Les publications de l'IEB

Clause de conscience au profit des professionnels de la santé

Clause de conscience au profit des professionnels de la santé

L'Institut Européen de Bioéthique tente de faire le point de façon synthétique sur les questions de la clause de conscience pour les professionnels.

Un médecin peut-il refuser de pratiquer une euthanasie ? Une infirmière peut-elle refuser de participer à un avortement ? Un pharmacien peut-il refuser de délivrer certains produits ? La légitimité de ces attitudes est-elle consacrée en droit voire reconnue par la loi belge ?

Télécharger la version PDF

En savoir plus
Carte de fin de vie

L'IEB vous propose la Carte de fin de vie

Il est toujours difficile de penser à notre propre mort. N'avons-nous pas peur d'aborder ce sujet avec nos proches et parfois notre médecin ?

Cette Carte permet de réaffirmer notre confiance dans le médecin et de refuser autant l'acharnement thérapeutique que le comportement euthanasique.

Une Carte à garder sur vous. Découvrez-la (en la téléchargeant sur le site) et n'hésitez pas à la faire connaître autour de vous.

Télécharger la carte de fin de vie

Pour obtenir des exemplaires de cette carte, merci de nous envoyer une enveloppe pré-adressée et timbrée à votre nom à l'Institut Européen de Bioéthique ci-dessous.

Institut Européen de Bioéthique
1 rue de la Pépinière - boîte 2
1000 Bruxelles

La mission de l'IEB

Confrontés aux questions qui touchent à notre santé et à notre vie, des choix délicats s'imposent souvent face à certaines techniques médicales, situations de souffrance, courants de pensée... Ils méritent d'être longuement travaillés et mûris.

C'est pourquoi, encouragé par son Comité scientifique, l'Institut Européen de Bioéthique (IEB) s'est donné pour mission d'offrir à chacun la possibilité de s'informer et de se former pour tenter de comprendre les enjeux sociétaires de la bioéthique.

L'IEB se positionne comme centre de référence sur les diverses questions d'actualité en bioéthique (législations, déontologie médicale, articles de presse, coordonnées d'associations, lieux d'accueil, réflexion académique, ...), et porte une vigilance particulière sur le thème de la clause de conscience (approfondissement théorique, collecte d'informations, animation de contacts...).