Droits et libertés > Liberté des institutions de soin

Fondation Roi Baudouin : un coup de pouce pour les soins de première ligne

Pour soutenir les projets des professionnels de l'aide et des soins de première ligne belges, la Fondation Roi Baudouin a décidé de lancer une bourse d'aide le 4 mars dernier. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 25 mai 2019. 

La bourse proposée s'adresse à « tout acteur professionnel de première ligne (personnel infirmier, aide-soignant, médecin généraliste, assistant social, ergothérapeute, kinésithérapeute, logopède, etc.) en Belgique » désireux de réaliser des projets, des recherches, des études, des échanges, des initiatives pour découvrir de nouvelles pratiques, impactant directement leur travail.
Les subventions allouées vont de 500€ à 35 000€ par an. Les critères de sélection sont à consulter en ligne (voir liens ci-dessous). La bourse ne peut être octroyée qu'à des individus, pas à une organisation.  

Fondée en 1976, la Fondation Roi Baudouin soutient différentes initiatives dans le domaine de la santé, du développement, de l'engament sociétal, de la pauvreté, entre aut...

Lire la suite 


Le président de la KNMG des Pays-Bas claque la porte de la World Medical Association



Le Dr René Héman, président de la KNMG (Société royale néerlandaise pour la promotion de la médecine) et représentant l'association néerlandaise auprès de l'Association Médicale Mondiale (World Medical Association - WMA), a depuis trois ans, essayé d'infléchir la position de cette association internationale au sujet de l'euthanasie. (Voir Bulletin du 10/10/2018). Malgré ses efforts et un lobbying intense, le Dr Héman n'a pas été suivi.

Etant un fervent défenseur de l'euthanasie et se sentant désavoué, il a donc signifié que la KNMG se retirait du réseau mondial des ordres de médecins, suivant ainsi et pour les mêmes motifs, l'ordre des médecins canadiens.

En effet, l'AMM a pris le temps de réaffirmer sa totale opposition à l'euthanasie.

Lire la suite 


« Maison de la vie » « Levenshuis » à Bruges: euthanasie, don d’organes, pilule, avortement , etc.

Ce n'est pas une clinique mais un lieu où psychologues, médecins et conseillers s'efforcent de répondre à diverses demandes qui leur sont adressées. « Quand un médecin ne peut pas ou ne veut pas aider un patient qui lui demande à être euthanasié, nous cherchons comment trouver une solution pour lui. » Cela vaut aussi pour les demandes de moyens contraceptifs ou l'avortement.

La Levenshuis est une collaboration de la Maison du Peuple, du Centre pour le Planning familial et pour l'éducation sexuelle (CGSO) mais aussi avec le groupe LEIF (LevensEinde Informatief Forum).
De l'avortement à l'euthanasie en passant par la contraception et au don d'organes, la Levenshuis de Bruges met en avant le libre choix et le droit à disposer de soi.

   

Lire la suite