Belgique : échange de données médicales personnelles

 Imprimer

Thématique : Droits et libertés / Liberté des institutions de soin

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 02/03/2015

La plateforme eHealth, qui a pour ambition de centraliser les données médicales des citoyens, regrette qu'à ce jour, seuls 5% des patients aient donné leur autorisation.
Ce qui est ici soulevé est la très sensible question de la confidentialité de certaines données médicales. Suite à des inquiétudes émises çà et là, le cabinet la Ministre de la santé Maggie De Block tient à souligner que le plaidoyer en faveur de l'opt-in (consentement éclairé, le patient donn
e son accord préalable à tout échange de données médicales personnelles le concernant) n'est pas d'actualité.
Pas question d'opt-out (qui ne dit mot consent) non plus mais plutôt la volonté de « booster » l'opt-in via une campagne d'information qui vise à conscientiser le patient au sujet du consentement éclairé, précise le cabinet.
«Il s'agit d'ailleurs, en l'occurrence, de donner son accord pour échanger des données de manière digitale, pas pour les placer sur un serveur », précise le cabinet qui ajoute que les données échangées sont cryptées. La vigilance reste de mise.

Source: Le Journal du médecin

 


Articles similaires

Belgique : Ecolo veut « révolutionner » l'Ordre des médecins

- Liberté des institutions de soin

Depuis près de 50 ans, l'Ordre des médecins n'a plus connu d'évolution majeure. Il est grand temps de moderniser l'institution, de la rendre plus transparente, plus équitable et sensible à la qualité des soins, estime le groupe Ecolo-Groen!. Pour ce faire, les députés verts proposent de l'intégrer à une nouvelle structure qui supervisera l'ensemble des ordres professionnels de la santé : le Conseil supérieur de la déontologie, une sorte de coupole qui chapeauterait un Ordre des médecins réform...

Lire la suite

Alexander De Croo propose de mettre les données médicales au service de la recherche

Alexander De Croo propose de mettre les données médicales au service de la recherche

- Recherche médicale

Le vice-Premier ministre Open Vld Alexander De Croo propose que les données médicales des citoyens belges puissent être utilisées pour la recherche pharmaceutique et en biotechnologie, moyennant des « garanties en matière de protection de la vie privée ».
Le gouvernement est assis sur une "montagne de données" qui peuvent montrer leur utilité en matière de soins de santé, a expliqué le ministre des Pensions. Il a évoqué les données de 300.000 patients dont dispose l'INAMI en matière de consomm...

Lire la suite

Belgique : enquête sur la contraception

Belgique : enquête sur la contraception

- Contraception

Une enquête sur la contraception a récemment été réalisée en Belgique par Solidaris, sur des individus âgés de 14 à 55 ans. Certains résultats interpellent. Tout d'abord, tandis que la popularité de l'implant, du patch et du stérilet augmente, on observe une remise en cause de certains moyens contraceptifs tels que la pilule ou le préservatif masculin. Alors que 96% des femmes (9% de plus qu'en 2010) disent prendre la pilule, on perçoit aujourd'hui une baisse de la satisfaction par rapport à c...

Lire la suite