Fin de vie > Alimentation et hydratation

France La loi française sur la fin de vie appliquée au cas d’Alain Cocq

Auteur / Source : C. du Bus (IEB) Publié le : Thématique : Fin de vie / Alimentation et hydratation Actualités Temps de lecture : 7 min.

La loi française sur la fin de vie appliquée au cas d’Alain Cocq

Soutenu notamment par Jean-Luc Romero, le président de l'Association pour le droit à mourir dans la dignité, Alain Cocq a décidé de faire de sa mort un acte de militance en faveur de l'euthanasie : « Soit le gouvernement autorise un médecin à me donner un barbiturique puissant pour en finir d'un coup. Soit j'arrête tous mes traitements, l'alimentation et l'hydratation et je me filme jusqu'à ce que ça se termine », avait-il annoncé au quotidien 20 Minutes. La question n'est donc pas de savoir s...

Lire la suite 

Une euthanasie passive autorisée par un tribunal britannique

Dans le cas d'espèce, les médecins se sont rendus compte de la nécessité de recourir à une stomie permanente car les jours du patient étaient en danger. Or, ce dernier avait émis une déclaration anticipée refusant ce type de traitement. Dans cette déclaration, communiquée par écrit à sa famille proche, le patient explique qu'il « refuse les éléments de traitement qui, bien que potentiellement nécessaires pour maintenir ou prolonger la vie, auraient pour conséquence directement ou indirectement...

Lire la suite 

France Mort de Vincent Lambert

Auteur / Source : AFP, Le Monde Publié le : Thématique : Fin de vie / Alimentation et hydratation Actualités Temps de lecture : 2 min.

Mort de Vincent Lambert

L'annonce est tombée ce jeudi 11 juillet, vers 9 heures. Après plus de 10 ans d'une éprouvante affaire judiciaire (Voir dossier : L'histoire de Vincent Lambert : Jalons d'une saga judiciaire), Vincent Lambert est décédé, des suites de l'arrêt de ses soins (hydratation et alimentation) commencé le 2 juillet. Ce nouvel arrêt résultait du pourvoi en cassation du gouvernement français contre une décision de la Cour d'Appel de Paris, qui avait ordonné le 20 mai la reprise des soins, conformément à ...

Lire la suite 

Noa, une jeune fille de 17 ans s’est laissée mourir de faim aux Pays-Bas

Ce dimanche 2 juin, Noa Pothoven, une néerlandaise âgée de 17 ans, est décédée après avoir arrêté de se nourrir. La jeune fille souffrait de lourds traumatismes, ayant subi un viol à l'âge de 14 ans, ainsi que des agressions sexuelles répétées, des faits qu'elle avait d'abord cachés, avant de les relater dans son livre Gagner ou apprendre. Dans l'incapacité de se remettre, malgré plusieurs tentatives de traitement, elle avait exprimé depuis plusieurs années sa volonté de mettre fin à ses jours...

Lire la suite 

Alimentation artificielle : le KCE donne ses recommandations aux futurs élus

La dénutrition* touche souvent des personnes « qui ne sont plus en mesure de prendre soin d'elles-mêmes (p. ex. certaines personnes très âgées) ou qui ont subi des interventions chirurgicales lourdes, de la chimiothérapie ou de la radiothérapie, ou encore de personnes atteintes de maladies touchant le système digestif, comme la mucoviscidose ou la SLA (sclérose latérale amyotrophique). » Pour la traiter, il faut commencer par la dépister puis appliquer des conseils diététiques, administrer des...

Lire la suite 

Faut-il réduire les traitements médicaux pour les personnes âgées ?

La députée néerlandaise Corinne Ellemeet (GroenLinks) a provoqué de vives réactions suite à sa proposition concernant les soins aux personnes âgées. La députée écologiste demande à ce que les médecins gériatres en hôpitaux soient davantage impliqués dans le processus décisionnel pour prodiguer ou pas un traitement lourd à un patient âgé de plus de 70 ans. « La question centrale est celle-ci : que sommes-nous en train de faire au patient ? Hospitalisation, anesthésie, douleur et un déluge de d...

Lire la suite 

Oregon : Alzheimer et les directives anticipées

Publié le : Thématique : Fin de vie / Alimentation et hydratation Actualités Temps de lecture : 4 min.

Oregon : Alzheimer et les directives anticipées

Il y a huit ans, Nora Harris, alors âgée de 56 ans, apprend qu'elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Résidant dans l'Etat d'Oregon aux USA, où le suicide assisté est permis à certaines conditions, elle rédige à ce stade précoce de la maladie, des directives anticipées. Madame Harris y exprime le souhait que ne soit prise aucune mesure qui prolongerait sa vie à partir du moment où elle serait dans l'incapacité de comprendre ce qu'elle vit et d'être présente à elle-même. Quelques années p...

Lire la suite 

Espagne : arrêt de l’alimentation et de l’hydratation d’une petite fille handicapée

Le 9 octobre 2015, Andrea Lago Ordonez est morte à l'âge de 12 ans après avoir été privée d'alimentation et reçu une hydratation minimale pendant 4 jours à l'hôpital universitaire de Saint Jacques de Compostelle en Espagne. Cette petite fille espagnole était atteinte d'une grave maladie dégénérative. Son cas s'était aggravé, et Andréa Lago Ordonez avait été placée sous sédation, en étant alimentée par sonde gastrique. Ses parents ont demandé l'arrêt de cette alimentation. Après un premier ref...

Lire la suite 

France : affaire Vincent Lambert : la CEDH valide la décision du Conseil d’Etat

Vincent Lambert, âgé de 38 ans, a été victime d'un accident de la circulation en 2008, qui l'a plongé dans un état de conscience minimale (pauci relationnel). Placé dans un service adapté du CHU de Reims en juin 2009, et en l'absence de directives anticipées et d'une personne de confiance désignée, sa situation a fait l'objet d'une réflexion sur une éventuelle obstination déraisonnable en 2012, dans le cadre de la loi Léonetti, à laquelle sa femme a été associée, mais pas ses parents. A l'issu...

Lire la suite 

CEDH - Affaire Vincent Lambert c. France - Alimentation et hydratation artificielle

Le Greffier de la Cour Européenne des Droits de l'Homme a annoncé le 7 octobre dernier que l'affaire « Vincent Lambert contre France » sera vraisemblablement traitée devant la « Grande Chambre » de la Cour. Cela signifie concrètement qu'un collège de dix-sept juges devra se prononcer sur l'arrêt de l'alimentation et de l'hydratation artificielle de Vincent Lambert (au lieu de sept juges). La décision qui sera rendue aura de ce fait une autorité particulière. Une raison de plus pour suivre de p...

Lire la suite