CEDH - Affaire Vincent Lambert c. France - Alimentation et hydratation artificielle

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Alimentation et hydratation

Actualités

Publié le : 10/10/2014

Le Greffier de la Cour Européenne des Droits de l'Homme a annoncé le 7 octobre dernier que l'affaire « Vincent Lambert contre France » sera vraisemblablement traitée devant la « Grande Chambre » de la Cour. Cela signifie concrètement qu'un collège de dix-sept juges devra se prononcer sur l'arrêt de l'alimentation et de l'hydratation artificielle de Vincent Lambert (au lieu de sept juges). La décision qui sera rendue aura de ce fait une autorité particulière. Une raison de plus pour suivre de près cette affaire. (Voir ICI)
Source : Communiqué Officiel du Greffier de la Cour
 


Articles similaires

France : affaire Vincent Lambert : la CEDH valide la décision du Conseil d’Etat

- Alimentation et hydratation

Vincent Lambert, âgé de 38 ans, a été victime d'un accident de la circulation en 2008, qui l'a plongé dans un état de conscience minimale (pauci relationnel). Placé dans un service adapté du CHU de Reims en juin 2009, et en l'absence de directives anticipées et d'une personne de confiance désignée, sa situation a fait l'objet d'une réflexion sur une éventuelle obstination déraisonnable en 2012, dans le cadre de la loi Léonetti, à laquelle sa femme a été associée, mais pas ses parents. A l'issu...

Lire la suite

Alimentation artificielle : le KCE donne ses recommandations aux futurs élus

- Alimentation et hydratation

« En Belgique, 33 % des patients hospitalisés, 16 % des résidents de maisons de repos et près de 13 % des personnes âgées vivant à domicile souffrent de dénutrition », révèle le dernier rapport du Centre Fédéral d'Expertise des soins de santé. (KCE)

La dénutrition* touche souvent des personnes « qui ne sont plus en mesure de prendre soin d'elles-mêmes (p. ex. certaines personnes très âgées) ou qui ont subi des interventions chirurgicales lourdes, de la chimiothérapie ou de la radiothérapie, o...

Lire la suite

Espagne : arrêt de l’alimentation et de l’hydratation d’une petite fille handicapée

- Alimentation et hydratation

Le 9 octobre 2015, Andrea Lago Ordonez est morte à l'âge de 12 ans après avoir été privée d'alimentation et reçu une hydratation minimale pendant 4 jours à l'hôpital universitaire de Saint Jacques de Compostelle en Espagne.

Cette petite fille espagnole était atteinte d'une grave maladie dégénérative. Son cas s'était aggravé, et Andréa Lago Ordonez avait été placée sous sédation, en étant alimentée par sonde gastrique. Ses parents ont demandé l'arrêt de cette alimentation. Après un premier ref...

Lire la suite