Fin de vie > Euthanasie et suicide assisté

Euthanasie - Le Parlement belge envisage de ne plus sanctionner pénalement la violation de certaines conditions de la loi

S’assurer que la demande d’euthanasie est volontaire et sans pression extérieure, informer le patient au sujet des soins palliatifs, respecter le délai d’exécution de l’euthanasie chez les patients qui ne sont pas en fin de vie, discuter de la demande avec l’équipe soignante, … ces différentes conditions de la loi belge sur l’euthanasie sont-elles superflues, au point de supprimer toute sanction pour le...

Lire la suite 

Affaire Tine Nys : l’épilogue judiciaire fait ressortir les limites de la loi belge sur l’euthanasie

Le tribunal de Termonde a donc choisi d’examiner le cas de Joris Van Hove uniquement par rapport au respect des conditions de fond à remplir pour effectuer une euthanasie. Le procès concernant l’affaire Tine Nys et l’arrêt de la Cour constitutionnelle ont ouvert la porte à une modification de la loi sur l’euthanasie afin de prévoir des sanctions différentes selon que la faute concerne les conditions de procédures ou les conditions de fond. Mais les discussions en cours au ministère de la Justi...

Lire la suite 

Genève : Les établissements de santé retrouvent leur liberté de refuser le suicide assisté

Le 1er septembre dernier, le Grand Conseil genevois (parlement du canton de Genève) a abrogé deux dispositions de la loi sur la santé qui avaient été introduites en 2018. Elles visaient à garantir l’assistance au suicide dans les établissements médico-sociaux et les hôpitaux. La première disposition instituait une commission chargée de la surveillance de la pratique de l’assistance au suicide. La seconde...

Lire la suite 

Belgique Mort d’Alexina : sédation, euthanasie ou meurtre par étouffement ?

Auteur / Source : Institut Européen de Bioéthique Publié le : Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté Actualités Temps de lecture : 3 min.

Mort d’Alexina : sédation, euthanasie ou meurtre par étouffement ?

L’annonce des circonstances du décès d’Alexina Wattiez dans la presse a provoqué une onde de choc en Belgique et même au-delà des frontières nationales. A 36 ans, cette jeune femme souffrait d’un cancer en phase terminale. Soignée à domicile, elle a finalement connu une mort tragique, étouffée d’un oreiller par les deux infirmières à son chevet. Celles-ci avaient appelé en urgence...

Lire la suite 

Belgique Shanti, décédée par euthanasie mais considérée comme victime d’un "assassinat terroriste"

Auteur / Source : L. Vanbellingen Publié le : Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté Actualités Temps de lecture : 3 min.

Shanti, décédée par euthanasie mais considérée comme victime d’un "assassinat terroriste"

Shanti de Corte, jeune femme décédée à 23 ans par euthanasie pour trouble psychique, était en effet présente à l’aéroport au moment de l’attentat. Souffrant déjà d’une dépression, elle n’a pas supporté cette nouvelle épreuve, au point, quelques années plus tard, de demander à être euthanasiée. Sa mort par euthanasie en mai 2022 avait relancé le...

Lire la suite 

Portugal : entre euthanasie et suicide assisté, comment déterminer l’incapacité physique du patient ?

Pour la cinquième fois en trois ans, l’Assemblée de la République du Portugal, à majorité socialiste, a voté une loi pour dépénaliser l’euthanasie ce vendredi 12 mai. À 129 voix contre 81, la loi qui avait été repoussée par les différents veto du président Marcelo Rebelo de Sousa et censurée par la Cour constitutionnelle pour ses imprécisions devrait entrer finalement en vigueur à l’automne prochain. Cette dernière version privilégie le suicide assisté et prévoit que l’euthanasie soit accessib...

Lire la suite 

Pays-Bas Pays-Bas : Vers l’euthanasie des enfants de moins de 12 ans sans leur consentement

Auteur / Source : Odile Maisonneuve Publié le : Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté Actualités Temps de lecture : 2 min.

Pays-Bas : Vers l’euthanasie des enfants de moins de 12 ans sans leur consentement

Ce vendredi 14 avril, le Cabinet du ministre de la Santé Ernst Kuipers a annoncé dans un communiqué au Parlement qu’il travaillait à la modification du règlement actuel d'interruption de grossesse et d'interruption de vie pour les nouveau-nés en vue d’y inclure l’euthanasie pour les enfants âgés de 1 à 12 ans. Ces derniers devront être en phase terminale d’une maladie pour laquelle les soins...

Lire la suite 

Portugal Portugal : Nouvelle tentative pour dépénaliser l’euthanasie

Auteur / Source : Odile Maisonneuve Publié le : Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté Actualités Temps de lecture : 21 min.

Portugal : Nouvelle tentative pour dépénaliser l’euthanasie

Vendredi 31 mars 2023, le Parlement portugais a voté une quatrième version du texte de loi sur la mort médicalement assistée. En janvier dernier, le Tribunal constitutionnel avait, pour la seconde fois, conclu à l’inconstitutionnalité de la troisième version de la loi, telle que votée fin 2022 par le Parlement. La haute juridiction pointait alors les imprécisions concernant la qualification de la souffrance, en tant que...

 Fichier PDF  Lire la suite 

Fin de vie en France : entre euthanasie, suicide assisté et renforcement des soins palliatifs, le consensus peine à émerger

Dans un communiqué paru le 1er avril, l’Ordre des médecins rend les conclusions de son enquête sur la fin de vie élaborée dans le cadre de l’évaluation de la loi Claeys-Leonetti. Il entend rappeler le rôle du médecin pour prévenir une modification de la loi qui ouvrirait la porte à l’euthanasie et/ou au suicide assisté. Il se dit d’emblée opposé à une quelconque procédure qui permettrait de mettre fin à la vie des mineurs ou des personnes hors d’état de manifester leur volonté et précise aussi...

Lire la suite 

Suicide assisté en Autriche : un an après la dépénalisation, le bilan critique de la Société de soins palliatifs

Le 11 janvier dernier, la Société autrichienne de soins palliatifs (OPG) a présenté au cours d’un webinaire les dernières données et conclusions sur la pratique de l’assistance au suicide en Autriche. La plateforme ASCIRS qui recueille ces données est alimentée de manière volontaire (donc possiblement incomplète) et anonyme par les proches, les soignants ou les psychologues au contact des personnes qui ont...

 Fichier PDF  Lire la suite