Statut du corps humain

Euthanasie en cas d’affections psychiatriques : les protocoles souvent plus restrictifs que la loi

Belgique - Euthanasie en cas d’affections psychiatriques : les protocoles souvent plus restrictifs que la loi

L'euthanasie des patients psychiatriques est un sujet hautement controversé en Belgique, tant parmi les médecins qu'au sein des instances chargées de bioéthique. Or, le nombre et la proportion d'euthanasies pour troubles psychiatriques ont progressivement augmenté depuis 2008 : contre 13 cas en 2008 , l'euthanasie pour troubles psychiatriques recouvrait 37 cas en 2017, et 40 cas en 2018.  Plusieurs hôpitaux belges se montrent ouverts à cette pratique, et acceptent de prendre en charge les demandes des patients venant de médecins externes ou d'hôpitaux qui ne souhaitent pas pratiquer d'euthanasie pour troubles psychiatriques en leurs murs.  C'est le cas de l'Hôpital universitaire de Gand, qui en 2009 a mis en place un protocole encadrant la procédure à suivre lorsqu'une demande externe d'euthanasie pour troubles psychiatriques lui est adressée.  Sur les 12 demandes adressées à l'hôpital, 7 ont donné lieu à une euthanasie. 
Une étude parue dans la revue BMC Medical Ethics   présente le...

 Fichier PDF  Lire la suite 


Révision de la loi relative au matériel corporel humain

La Loi du 27 septembre 2018 modifiant la loi du 19 décembre 2008 relative à l'obtention et à l'utilisation de matériel corporel humain destiné à des applications médicales ou à des fins de recherche scientifique  a été votée le 18 octobre 2018. Elle soulève d'importantes questions par rapport à la commercialisation du matériel corporel humain et le consentement du patient donneur.

Informations préliminaires
Il faut savoir que la loi de 2008 entend par « matériel corporel humain » (ci-après MCH) tout matériel biologique humain, y compris les tissus et les cellules humains (dont les cellules souches embryonnaires, voir art. 3 §2), les gamètes, les embryons, les foetus, ainsi que les substances qui en sont extraites, et quel qu'en soit leur degré de transformation.

Les « banques de matériel corporel humain » (et parmi celles-ci les centres de fécondation) sont des structures qui obtiennent, contrôlent, traitent, conservent, stockent, distribuent, ...

 Fichier PDF  Lire la suite