CONSEIL DE L’EUROPE – Journée européenne du Don d’organes

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Don d'organes, de tissus et de sang

Actualités

Publié le : 10/10/2014

Ce 11 octobre 2014 aura lieu cette année la journée européenne du don d'organes, dont l'objectif est de sensibiliser aux besoins croissants en matière de dons et de transplantations. Le Conseil de l'Europe le souligne en chiffres : « En 2013, 17 020 personnes en Europe ont pu bénéficier d'une greffe de rein. Mais au cours de cette même année, 14 personnes en moyenne sont mortes chaque jour du fait de la pénurie d'organes disponibles pour la transplantation - 14 personnes qui auraient pu survivre si un organe avait été disponible à temps. ». Consulter la Fiche Didactique de l'IEB à ce sujet.
(Source : Conseil de l'Europe)
 


Articles similaires

DON D’ORGANES

DON D’ORGANES

- Don d'organes, de tissus et de sang

 Don d'organes après euthanasie : nouvelles directives en place aux Pays-Bas

Belgique : 684 organes auraient pu être disponibles après euthanasie en 2015

Belgique : donneurs d'organes et réseaux sociaux

Suisse : modifications des directives pour diagnostiquer la mort

Lire la suite

Donneurs d’organes : la Belgique est leader européen avec la Croatie

Donneurs d’organes : la Belgique est leader européen avec la Croatie

- Don d'organes, de tissus et de sang

Selon les chiffres que vient de publier Eurotransplant, le nombre total de donneurs potentiels a augmenté de 50% par rapport à il y a 10 ans dans notre pays. En 2013, ce sont 411 personnes qui ont donné un organe. 105 d'entre elles étaient des donneurs vivants, une augmentation de 17% par rapport à l'année précédente.
Le nombre total des transplantations (873) a légèrement diminué par rapport à 2012. Il y a eu moins de greffes de poumons (-16%) et de reins (-7%). Par contre, les transplanta...

Lire la suite

Pays-Bas : un « non » massif à l’inscription pour le don d’organes

Pays-Bas : un « non » massif à l’inscription pour le don d’organes

- Don d'organes, de tissus et de sang

Comme beaucoup d'autres pays, les Pays-Bas sont confrontés à une pénurie de donneurs d'organes. A tel point que le gouvernement songe à modifier le système pour passer du consentement exprès à celui du consentement présumé, comme c'est le cas en Belgique. Un projet de loi a récemment été adopté par le Parlement néerlandais, qui a demandé des éclaircissements supplémentaires au Conseil d'État. Ce dernier doit encore s'exprimer sur la proposition qui vise donc à instaurer le principe du « oui, s...

Lire la suite