Statut du corps humain

Don d’organes : nouvelle loi. Prélèvement dès 12 ans.

Belgique - Don d’organes : nouvelle loi. Prélèvement dès 12 ans.

Assurer la traçabilité complète des organes et leur transplantation, établir des normes minimales, mieux protéger les donneurs vivants, limiter les prélèvements sur les mineurs, voilà quelques points clarifiés par le nouveau texte de loi déjà adopté à l'unanimité à la Chambre. Interrogée par les sénateurs sur les frais supportés par les donneurs, la ministre de la santé Laurette Onkelinx a répété sa volonté de défrayer à l'avenir les donneurs vivants, tout en évitant d'encourager financièrement ce genre d'opération.

De plus, ce texte de loi prévoit que "le prélèvement visé au § 1er ne peut être effectué que sur une personne ayant atteint l'âge de douze ans, qui est capable de manifester sa volonté et qui consent préalablement au prélèvement ".
Il semblerait donc que le politique estime la maturité d'un jeune de 12 ans suffisante pour qu'un acte aussi grave que celui d'un don d'organe, soit décidé par cet adolescent en toute liberté, sans pressions extérieures.

Outre ce projet de lo...

Lire la suite 


Fiche N° 4 : don d'organe + orgaandonatie

Belgique - Fiche N° 4 : don d'organe + orgaandonatie

Fiche didactique ICI

I - BREVE PRESENTATION
II - QUE DIT LE DROIT ?
La loi du 13 juin 1986 réglemente cette pratique en Belgique et énumère les conditions à respecter afin de pouvoir procéder en toute légalité au don et à la  transplantation.
III - QUESTIONS ETHIQUES
Un acte d'une grande valeur éthique
Les conditions de dignité du don et de la transplantation
Des dérives à condamner fermement

 

OOK IN HET NEDERLANDS

Didactische fiche HIER

I - BEKNOPT OVERZICHT
II - WAT ZEGT HET RECHT ?
Algemeen gezien
Betreffende orgaanwegneming bij een levende donor
Betreffende orgaanwegneming bij een overleden donor
III - KRITISCHE BESCHOUWING
Orgaandonatie draagt ethisch gezien een grote waarde in zich
Ethische voorwaarden van de orgaandonatie
Onetische pratijken met klem veroordelen  

Lire la suite 


Levende-nierdonatie: beste nierfunctievervangende therapie onvoldoende ingeburgerd in België.

Belgique - Levende-nierdonatie: beste nierfunctievervangende therapie onvoldoende ingeburgerd in België.

Er is een snellere stijging van het aantal kandidaten op de wachtlijst voor niertransplantaties. Daardoor moeten kandidaten langer wachten.
Dit wil zeggen dat patiënten langer aan de dialyse moeten en dat sommigen hun transplantatie zelfs niet halen. Het donortekort kan verholpen worden door gebruik te maken van levende donoren. Er is echter een tekort aan levende donoren.
Op 1 januari 2011 werden in Vlaanderen 4322 en in Wallonië 3219 dialysepatiënten geteld. In 2011 waren er 456 niertransplantaties en stonden 883 mensen op de wachtlijst in België. De wachttijd is ongeveer 3 jaar.  
In België is het percentage transplantaties met nieren van levende donoren toegenomen van 3 % in 2001 naar 10 % vandaag. In vergelijking met Nederland en de Scandinavische landen waar meer dan 50 % van de transplantaties dankzij levende donoren gebeuren, zijn we aan een inhaalbeweging toe. Er blijft dus werk aan de winkel en sensibilisering blijft nodig.

Bron: De Federale Neutrale Beroepsvereniging Verp...

Lire la suite 


Don d'organes

Don d'organes

Transplantation d'organes : donation vivante et après euthanasie
Orgaantoerisme naar België
Orgaandonatie na euthanasie: is Belgïe een voorbeeld?De longen van iemand die euthanasie onderging, zijn meer geschikt voor transplantatie dan die van ee
Les poumons d'une personne euthanasiée sont de meilleure qualité pour une transplantation
Prélever des organes sur des personnes vivantes et incapables d'exprimer leur accord ? Avis du CCBB
Permis de conduire et don d'organesVers une meilleure traçabilité et analyse des risques lors des dons d'organes?

Lire la suite 


La Belgique, n°1 en nombre de donneurs d'organes

Belgique - La Belgique, n°1 en nombre de donneurs d'organes

En janvier 2012, la Belgique est passée en tête du classement européen et mondial dans le nombre de donneurs d'organes : 25 donneurs pour un million de personnes. Selon la loi de 1986 sur le don et la transplantation d'organes, "tous les Belges sont des donneurs potentiels automatiquement à leur mort sauf si une opposition formelle a été enregistrée auprès de la commune". Selon la revue L'Avenir, le don d'organes s'est multiplié par quatre en Belgique depuis 2005.

7sur7.be - Express.be (Arnaud  Lefebre) 10/01/12

 Voir aussi Dossier de l'IEB: "Donner pour sauver ou se vendre pour vivre ? "
 

   

Lire la suite 


Banque d’ovules congelés : la Belgique en tête ?

Belgique - Banque d’ovules congelés : la Belgique en tête ?

Créée il y a à peine deux ans, la banque d'ovules congelés du Centre de médecine reproductive de l'UZ Brussel est pleinement opérationnelle, alors que la technique n'en est qu'à ses balbutiements dans les pays voisins comme la France, les Pays-Bas ou l'Allemagne.

A Bruxelles, en deux ans, les dons d'ovocytes ont déjà permis de « traiter » environ 150 patientes. Le Dr Dominic Stoop explique comment la congélation d'ovocytes permet par exemple que d'un seul et même don, plusieurs ovocytes prélevés de la femme donneuse puissent être répartis vers plusieurs femmes receveuses.  Le temps d'attente est ainsi passé de 1 à 2 ans au début, à 3 à 6 mois aujourd'hui. La donneuse est de la sorte plus libre de faire le don quand elle le souhaite, et ne dépend pas des exigences et du cycle de la receveuse.
Un autre intérêt de cette banque d'ovocytes congelés est le « social freezing », c'est-à-dire la congélation pour des raisons sociales. «  Il s'agit de femmes entre 30 et 40 ans qui sont célibat...

Lire la suite 


Vers une meilleure traçabilité et analyse des risques lors des dons d'organes?

Belgique - Vers une meilleure traçabilité et analyse des risques lors des dons d'organes?

Un communiqué de presse du 18 novembre 2011 nous apprend que le Conseil des ministres a approuvé un avant-projet de loi réglementant le prélèvement et la transplantation d'organes. Transposant une directive européenne en la matière, cet avant-projet impose une évaluation et une sélection des donneurs ainsi qu'une meilleure analyse des risques. Cet avant projet vise également à assurer une meilleure traçabilité des organes et prévoit une centralisation des incidents et réactions graves tant pour le donneur que pour le receveur.

Source: Communiqué de presse du Conseil des ministres du 18 novembre 2011.

Déjà paru: Dossier de l'IEB : "Le don d'organes : donner pour sauver"

Lire la suite 


Permis de conduire et don d'organes

Permis de conduire et don d'organes

Chaque candidat conducteur invité à se prononcer sur le don d'organe.
Le 25 octobre 2011, Madame Nathalie Muylle et Monsieur Jef Van den Bergh (CD&V) ont déposé une proposition de loi (DOC 53 1843/001) visant à augmenter significativement le nombre de donneurs d'organe explicites. Aujourd'hui, en Belgique, toute personne majeure est réputée consentir à un don d'organe après son décès à moins d'avoir, de son vivant, exprimé une opposition explicite. Néanmoins, dans la pratique, l'avis de la famille proche est toujours demandé et dans environ 15 % des cas, cette dernière refuse.
Par cette proposition, les auteurs souhaitent introduire dans la demande de permis de conduire, comme c'est le cas en Grande-Bretagne, un formulaire permettant au candidat conducteur de se prononcer sur la question du don d'organe. Il aurait la possibilité de répondre s'il souhaite se porter candidat donneur ou s'il ne désire pas se prononcer sur la question.  Par contre, pour exprimer son opposition à un prélè...

Lire la suite 


Proposition de loi et orientation sexuelle

Belgique - Proposition de loi et orientation sexuelle

Le 7 juin 2011, Mesdames Almaci et Genot (Ecolo-Groen !) ont déposé une proposition de loi devant la Chambre des Représentants (doc 53 1549/001) visant à faire reconnaître les principes de Yogyarta. Ces principes, codifiés en 2006 par un groupe d'avocats et d'experts visent à protéger contre les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle et aussi l'identité de genre. Ils promeuvent la « Théorie du Gender » selon laquelle l'individu doit pouvoir s'affranchir de toute contrainte biologique et choisir librement la façon d'exercer sa sexualité. Les auteurs demandent notamment que soient menées en Belgique des campagnes de sensibilisation et d'information relatives au libre choix de son orientation sexuelle et d'identité de genre. 

Lire la suite 


Prélever des organes sur des personnes vivantes et incapables d’exprimer leur accord ? Avis du CCBB

Belgique - Prélever des organes sur des personnes vivantes et incapables d’exprimer leur accord ? Avis du CCBB

Le 12 février 2010, Madame Onkelinx, Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, demandait l'avis du Comité Consultatif de Bioéthique de Belgique (CCBB) à propos de cas spécifiques de prélèvement d'organes.
En effet, la loi du 25 février 2007 a modifié le rôle du consentement dans la dynamique légitimant les prélèvements d'organes sur des personnes vivantes car elle autorise le prélèvements sur des personnes, majeures ou mineures, incapables de manifester leur volonté.
Les questions abordées dans le présent avis sont les suivantes :
- est-il éthiquement justifié d'effectuer des prélèvements portant sur des organes qui ne se régénèrent pas, ou des prélèvements d'organes qui peuvent avoir des conséquences (graves) pour le donneur, sur des personnes vivantes majeures, incapables d'exprimer leur volonté en raison de leur état mental, pour autant qu'une personne légalement compétente donne son consentement?
- si le prélèvement n'a normalement aucune conséquence grave pour le d...

Lire la suite