Donneur de sperme : deux enfants malades

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Don de gamètes

Actualités

Publié le : 29/06/2013

Deux enfants nés au centre de la fertilité de l'hôpital AZ Sint-Lucas à Gand sont atteints de neurofibromatose, une maladie génétique. Et ce à cause du sperme du donneur danois utilisé pour leur conception.On apprenait l'an passé qu'un Danois porteur d'un gène déficient avait donné son sperme à la Nordic Cryobank, une banque de sperme commerciale à Copenhague. Son sperme a été envoyé dans au moins dix pays, dont la Belgique. Il serait le père biologique de 43 enfants, dont 9 auraient développé cette maladie. En juin 2009 l'hôpital AZ Sint-Lucs de Gand a pris contact avec la banque de sperme danoise après la naissance d'un enfant porteur de la neurofibromatose de type 1 (NF-1). La direction de la banque du sperme a ouvert une enquête, tandis que l'hôpital gantois découvrait un deuxième enfant porteur de la même maladie génétique. Le sperme de ce donneur a également été utilisé à Louvain, Bruges et Bruxelles
Le groupe “ Donorkinderen België " a réagi immédiatement: “ chaque personne a le droit de connaître ses origines et également toute information génétique du donneur » a déclaré Steph Raeymaekers, qui plaide pour un registre d'identification des donneurs de sperme.
Source : Belga et GVA, 22/06/2013


 


Articles similaires

Don de sperme en Belgique : manque de contrôle et lacunes politiques

- Don de gamètes

Issus d'un don de sperme provenant d'un Danois porteur du gène de la neurofibromatose de type 1, plusieurs enfants sont nés avec ce handicap. Ces cas douloureux posent la question du contrôle de qualité des banques de spermes et du fonctionnement des centres de procréation médicalement assistée. La Sénatrice Elke Sleurs (N VA) a interpellé  à ce sujet Laurette Onkelinx, vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique. « Quand la ministre s'attellera-t-elle enfi...

Lire la suite

France : extension du don de gamètes aux personnes n’ayant pas eu d’enfants

- Don de gamètes

Le 15 octobre 2015, Marisol Touraine, Ministre en charge de la Santé en France a pris un décret en application de la loi de bioéthique du 7 juillet 2011 afin d'élargir les conditions de don d'ovocytes aux personnes n'ayant pas eu d'enfants, alors que la loi limitait auparavant le don d'ovocytes aux femmes majeures jusque 37 ans et ayant déjà donné naissance à un enfant. Les hommes ont jusque 45 ans pour effectuer un don de sperme.

Le but de cette nouvelle mesure est d'accroître le nombre de F...

Lire la suite

Danemark : l’anonymat des donneurs de sperme est facultatif

Danemark : l’anonymat des donneurs de sperme est facultatif

- Don de gamètes

Le Danemark, pour répondre dans la mesure du possible au droit reconnu à chacun de connaître ses origines, propose aux donneurs de sperme  de plus de 25 ans de faire leur don de manière non-anonyme.

Si le donneur y consent, il accepte que l'enfant né de son don puisse, à ses 18 ans, accéder à son identité et entrer en contact avec lui s'il le souhaite. Le Danemark permet cette possibilité de contacts, parce qu'elle pourrait aider les enfants nés de dons de gamètes à sortir de l'inconnu s'ils ...

Lire la suite