Don de sperme en Belgique : manque de contrôle et lacunes politiques

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Don de gamètes

Actualités - Belgique

Publié le : 18/07/2013

Issus d'un don de sperme provenant d'un Danois porteur du gène de la neurofibromatose de type 1, plusieurs enfants sont nés avec ce handicap. Ces cas douloureux posent la question du contrôle de qualité des banques de spermes et du fonctionnement des centres de procréation médicalement assistée. La Sénatrice Elke Sleurs (N VA) a interpellé  à ce sujet Laurette Onkelinx, vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique. « Quand la ministre s'attellera-t-elle enfin à la confection de tous les arrêtés d'exécution de la loi de 2007 en vue de la mise en oeuvre d'une coordination efficace entre les centres de fécondité ? Pourquoi a-t-il fallu attendre si longtemps ? » demande Elke Sleurs.
La Ministre répond que ses « services discutent en ce moment avec des représentants des centres de fécondité pour examiner quelles sont les modalités les plus adaptées. Différentes pistes ont déjà été tracées mais elles doivent être précisées et surtout validées par les intéressés. La loi sur la PMA prévoit l'instauration d'un système d'échange d'informations entre les centres de fécondation. Ce système permettra entre autres de contrôler si les gamètes d'un même donneur ne sont pas utilisés pour concevoir un ou plusieurs enfants chez plus de six femmes. »
La loi relative à la médecine de reproduction date déjà d'il y a six ans. La question des contrôles et de l'échange d'informations reste cruciale pour les 20.000 couples (ou personnes seules) qui ont chaque année recours aux techniques de PMA.
 


Articles similaires

Ces collecteurs d’ADN qui révèlent l’identité des donneurs de sperme et d’ovocytes

Ces collecteurs d’ADN qui révèlent l’identité des donneurs de sperme et d’ovocytes

- Don de gamètes

Aux Etats-Unis, l'explosion des tests ADN individuels permet aux personnes conçues par don anonyme de sperme ou d'ovocytes d'identifier leur parent « donneur ».

Quatre sites vendent des kits ADN à ceux qui veulent découvrir l'identité de leurs parents et proposent un service d'association ADN sur base des profils qu'ils rassemblent. FamilyTreeDNA, MyHeritage, Ancestry, 23andMe détiennent de si grandes bases de données que le recoupement est presque toujours fructueux.

Les donneurs sont ide...

Lire la suite

Danemark : l’anonymat des donneurs de sperme est facultatif

Danemark : l’anonymat des donneurs de sperme est facultatif

- Don de gamètes

Le Danemark, pour répondre dans la mesure du possible au droit reconnu à chacun de connaître ses origines, propose aux donneurs de sperme  de plus de 25 ans de faire leur don de manière non-anonyme.

Si le donneur y consent, il accepte que l'enfant né de son don puisse, à ses 18 ans, accéder à son identité et entrer en contact avec lui s'il le souhaite. Le Danemark permet cette possibilité de contacts, parce qu'elle pourrait aider les enfants nés de dons de gamètes à sortir de l'inconnu s'ils ...

Lire la suite

Donneur de sperme : deux enfants malades

Donneur de sperme : deux enfants malades

- Don de gamètes

Deux enfants nés au centre de la fertilité de l'hôpital AZ Sint-Lucas à Gand sont atteints de neurofibromatose, une maladie génétique. Et ce à cause du sperme du donneur danois utilisé pour leur conception.On apprenait l'an passé qu'un Danois porteur d'un gène déficient avait donné son sperme à la Nordic Cryobank, une banque de sperme commerciale à Copenhague. Son sperme a été envoyé dans au moins dix pays, dont la Belgique. Il serait le père biologique de 43 enfants, dont 9 auraient développé...

Lire la suite