Don de sperme en Belgique : manque de contrôle et lacunes politiques

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Don de gamètes

Actualités - Belgique

Publié le : 18/07/2013

Issus d'un don de sperme provenant d'un Danois porteur du gène de la neurofibromatose de type 1, plusieurs enfants sont nés avec ce handicap. Ces cas douloureux posent la question du contrôle de qualité des banques de spermes et du fonctionnement des centres de procréation médicalement assistée. La Sénatrice Elke Sleurs (N VA) a interpellé  à ce sujet Laurette Onkelinx, vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique. « Quand la ministre s'attellera-t-elle enfin à la confection de tous les arrêtés d'exécution de la loi de 2007 en vue de la mise en oeuvre d'une coordination efficace entre les centres de fécondité ? Pourquoi a-t-il fallu attendre si longtemps ? » demande Elke Sleurs.
La Ministre répond que ses « services discutent en ce moment avec des représentants des centres de fécondité pour examiner quelles sont les modalités les plus adaptées. Différentes pistes ont déjà été tracées mais elles doivent être précisées et surtout validées par les intéressés. La loi sur la PMA prévoit l'instauration d'un système d'échange d'informations entre les centres de fécondation. Ce système permettra entre autres de contrôler si les gamètes d'un même donneur ne sont pas utilisés pour concevoir un ou plusieurs enfants chez plus de six femmes. »
La loi relative à la médecine de reproduction date déjà d'il y a six ans. La question des contrôles et de l'échange d'informations reste cruciale pour les 20.000 couples (ou personnes seules) qui ont chaque année recours aux techniques de PMA.
 


Articles similaires

Donneur de sperme : deux enfants malades

Donneur de sperme : deux enfants malades

- Don de gamètes

Deux enfants nés au centre de la fertilité de l'hôpital AZ Sint-Lucas à Gand sont atteints de neurofibromatose, une maladie génétique. Et ce à cause du sperme du donneur danois utilisé pour leur conception.On apprenait l'an passé qu'un Danois porteur d'un gène déficient avait donné son sperme à la Nordic Cryobank, une banque de sperme commerciale à Copenhague. Son sperme a été envoyé dans au moins dix pays, dont la Belgique. Il serait le père biologique de 43 enfants, dont 9 auraient développé...

Lire la suite

Belgique : Ecolo-Groen soutient la levée partielle de l’anonymat du don de gamètes

Belgique : Ecolo-Groen soutient la levée partielle de l’anonymat du don de gamètes

- Don de gamètes

Le 15 mai 2018, 5 députés écolo-Groen ont déposé une proposition de loi visant à permettre le « don identifiable de gamètes ». Actuellement, le donneur de gamètes est soit entièrement anonyme, soit totalement connu, dès avant la conception. Il s'agit souvent, dans ce cas, d'un ami ou d'un membre de la famille.

Les députés sont partis d'un double constat. D'une part, nombre d'enfants nés d'un donneur de gamètes anonyme expriment souffrir sur le plan psychologique de cette situation d'anonymat...

Lire la suite

Dossier : la question des gamètes dans la procréation médicalement assistée en Belgique

Dossier : la question des gamètes dans la procréation médicalement assistée en Belgique

- Don de gamètes

Nouveau Dossier de l'IEB : En 2014, il y a eu 8.290 cycles d'insémination avec donneur et 8.759 cycles de FIV avec donneur.
Ce dossier fait le point et donne les chiffres tout en posant les vraies questions.

Alors que de plus en plus d'articles de presse et de forums promeuvent le don de gamètes comme l'espoir offert à toute personne qui le désire d'avoir un enfant, il est important de se demander si, réellement, il en va des gamètes comme de tout produit de consommation. En ce qu'elles perme...

Lire la suite