Fin de vie > Soins palliatifs

89 % des Portugais préfèrent les soins palliatifs à l'euthanasie

89 % des Portugais préfèrent les soins palliatifs à l'euthanasie

Le 18 mai 2018 la plateforme portugaise « Pensar e Debater » a rendu publics les résultats d'un sondage sur les soins palliatifs et l'euthanasie commandité à l'« Instituto de Marketing Research » (IMR). Plusieurs projets de loi ont en effet été déposés par les partis de gauche visant à légaliser l'euthanasie. Une grande manifestation de rue est prévue le 24 mai car ces projets seront discutés et votés le 29 mai au Parlement portugais.

Ce sondage a été réalisé par téléphone entre le 12 et le 15 mai 2018 auprès de 634 personnes réparties selon l'âge, le sexe et la région. Il en ressort que seuls 7% des portugais sont en faveur de la pratique de l'euthanasie, tandis que 89% sont favorables aux soins palliatifs et l'accompagnement en cas de maladie grave. 

La première crainte, exprimée par 72% des personnes, est d'abord celle de souffrir. 

La deuxième est d'être un poids pour la famille et l'entourage suit (61%). Vient ensuite la peur de la solitude (35%). Ceci montre que le principal...

Lire la suite 


Plutôt que l’euthanasie, le Parlement finlandais désire une amélioration des soins palliatifs

Le Parlement finlandais a rejeté le projet de légalisation de l'euthanasie, proposé par un député du parti de droite « Rassemblement national » suite à une initiative populaire lancée en la matière. La commission parlementaire des Affaires sociales et de la Santé a proposé plutôt la création d'un groupe de travail national pour améliorer la législation des soins palliatifs. Le Parlement, qui a rejeté le projet de loi à 128 voix contre 60, soutient la proposition de la commission.

En Finlande, les traitements lourds qui n'améliorent pas la santé ni même le pronostic d'un patient sont en principe remplacés par des soins palliatifs. Si l'on s'attend à la mort prochaine de la personne, son médecin abandonnera toute mesure visant à prolonger inutilement sa vie. Il ne s'agit pas ici pour autant de provoquer la mort du patient, ni de chercher à la hâter, mais de soulager la souffrance de son patient.

 Source : ambafrance.org

Lire la suite 


SOINS PALLIATIFS ET SEDATION

Belgique : contrôler aussi les sédations en fin de vie ?

Canada : un appel à projets pour développer et innover en soins palliatifs

France : une campagne d'information qui banalise la sédation en phase terminale ?

Pays-Bas : la pratique de la sédation en hausse constante

Sédation : le médecin doit-il obéir à un patient qui la demande ?

Belgique : appel urgent pour financer les soins palliatifs

OMS : l'Assemblée Mondiale de la Santé encourage les soins palliatifs pour les malades du cancer

Un hiver démographique s'installe, le monde aura besoin de largement plus de soins palliatifs.

Former tous les médecins à la pratique des soins palliatifs : une urgence selon l'ARMB

Belgique : les soins palliatifs trop peu connus

Palliaguide.be : les recommandations francophones belges de soins palliatifs

Belgique : les enfants en soins palliatifs sont-ils bien pris en charge ?

Enregistrer les sédations pour mieux les contrôler ?

Une mort paisible et très souvent sans douleur pour les p...

Lire la suite 


Belgique : l’appel du KCE pour des soins appropriés en fin de vie

Belgique - Belgique : l’appel du KCE pour des soins appropriés en fin de vie

Comment se fait-il que certaines personnes reçoivent des soins « inappropriés » en Belgique ?

En collaboration avec des chercheurs de l'UCL et de l'UAntwerpen, le KCE (Centre fédéral d'Expertise des Soins de santé) a analysé les publications belges sur la question et a lancé une vaste étude (Rapport de plus de 200 pages) impliquant prestataires de soins, patients, proches, et bénévoles.

Il en ressort que les soins sont considérés comme « appropriés » quand ils sont adaptés aux besoins individuels de chaque patient et tiennent compte des souhaits. S'ils lui apportent confort et qualité de vie, et donnent un sens à la dernière phase de sa vie. Dans la pratique, les visions quant à la signification concrète de ces concepts divergent fortement, d'où l'importance de donner à chacun la possibilité d'exprimer à l'avance ses souhaits pour sa fin de vie.

La Planification anticipée des soins (« Advanced Care Planning ») est une solution qui doit devenir générale pour le KCE. Elle doit même ...

Lire la suite 


Une mort paisible et très souvent sans douleur pour les patients en soins palliatifs

Une mort paisible et très souvent sans douleur pour les patients en soins palliatifs

Une étude de l'Université de Wolongong, en Australie, démontre que 85% des patients qui ont reçus des soins palliatifs sont délivrés de toute douleur et symptôme graves au moment de leur mort. Les chercheurs australiens ont étudié l'évolution de la prise en charge de la douleur en soins palliatifs sur ces dix dernières années, sur plus de 250 000 patients.

Au sein de ce vaste échantillon, les principaux symptômes provoquant le malaise d'un patient en début de soins palliatifs étaient pour 13,3% d'entre eux une intense fatigue, pour 7,4% une forte douleur, et pour 7,1 % une perte d'appétit.

Si la fatigue persistait pour 8 % des patients jusqu'au derniers jours, seuls 2,5 % éprouvaient encore de fortes douleurs juste avant leur décès, et moins de 3 % une perte d'appétit. D'autres symptômes, rencontrés en moindre mesure, ( tels que l'insomnie, troubles respiratoires ou de transit, nausées) sont facilement mis sous contrôle, seuls les troubles respiratoires persistant plus fréquemment...

Lire la suite 


Belgique : les enfants en soins palliatifs sont-ils bien pris en charge ?

Belgique - Belgique : les enfants en soins palliatifs sont-ils bien pris en charge ?

A l'occasion de la Journée Internationale des Droits de l'Enfant, la Fédération Bruxelloise Pluraliste de Soins Palliatifs et Continus (FBSP) annonce l'ouverture d'une étude avec pour objectif d'estimer le nombre d'enfants en région bruxelloise vivant avec une maladie limitant et/ou menaçant leur vie.

Les résultats préliminaires de cette étude montrent que durant la période 2010-2014, en Région Bruxelloise, seuls 572 enfants, soit 5% de l'ensemble des enfants hospitalisés pour une maladie limitant ou menaçant leur vie, ont été suivis par une équipe de liaison pédiatrique. Ces équipes, membres de L'ASBL "Eclaircie", assurent le retour et le maintien à domicile avec la continuité des soins d'un enfant malade, lorsque l'hospitalisation n'est plus nécessaire, mais que la maladie ou l'affection demeure évolutive et préoccupante.

En Belgique, il n'existe que 5 équipes de liaison pédiatrique qui assurent une telle prise en charge de ces enfants, dont 2 en Région de Bruxelles-Capitale.

L'...

Lire la suite 


Palliaguide.be : les recommandations francophones belges de soins palliatifs

Belgique - Palliaguide.be : les recommandations francophones belges de soins palliatifs

Ce 16 novembre 2017, la Fédération Bruxelloise de Soins Palliatifs et Continus, en partenariat avec la Fédération Wallonne de Soins Palliatifs et la Société Scientifique de Médecine Générale a annoncé l'arrivée de Palliaguide.be, un site web regroupant les premières recommandations francophones belges en matière de contrôle de symptômes en soins palliatifs.

Aujourd'hui, les demandes et besoins de soins palliatifs sont en réelle augmentation, réquisitionnant de plus en plus de prestataires de soins. Pour répondre efficacement à ces situations, les prestataires ont donc besoin d'un support d'informations efficace et concret pour répondre à leurs questions de bonnes pratiques de terrain. Il existait déjà Pallialine.be, les guidelines flamandes, conceptualisées par la Federatie Palliatieve Zorg Vlaanderen , mais jusqu'à présent, aucune des recommandations n'était écrite ni traduite en français.

Rédigées par trois médecins membres de la fédération bruxelloise ayant une expérience en s...

Lire la suite 


Belgique : les soins palliatifs trop peu connus

Belgique - Belgique : les soins palliatifs trop peu connus

D'après Isabelle de Cartier, directrice de Palliabru, l'Association Pluraliste de soins palliatifs de la Région de Bruxelles Capitale, il n'y a pas suffisamment d'informations transmises concernant le statut palliatif des malades. Et de rappeler que le statut palliatif concerne un patient qui se trouve soit à domicile, soit en maison de repos, mais pas celui qui est à l'hôpital.
Afin de bénéficier du statut palliatif, le patient doit répondre à l'article 2 de la loi du 14 juin 2002, soit se trouver "à un stade avancé ou terminal d'une maladie grave, évolutive et mettant en péril le pronostic vital, et ce quelle que soit son espérance de vie".

Ainsi, le patient ne doit pas forcément être en fin de vie mais se trouve confronté à une maladie irréversible ou une détérioration sévère de sa situation physique ou psychique, et les interventions thérapeutiques ne peuvent plus être en mesure de l'aider. Le patient doit également avoir besoin de soutien et de surveillance en permanence, de mé...

Lire la suite 


Former tous les médecins à la pratique des soins palliatifs : une urgence selon l’ARMB

Belgique - Former tous les médecins à la pratique des soins palliatifs : une urgence selon l’ARMB

Dans un récent avis , l'Académie Royale de Médecine de Belgique (ARMB) pose le constat : il est urgent de mettre en place des structures pour éduquer et former les médecins belges à la prise en charge palliative de leurs patients.
En effet, rares sont ceux qui ont suivi un cursus cohérent et valable pour accompagner des patients atteints de maladies chroniques et des personnes âgées ou en fin de vie. L'ARMB parle d'« hétérogénéité » de l'enseignement en matière de soins palliatifs « que ce soit en termes de volume, de contenu, ou de continuité durant le curriculum et au niveau de la structuration du curriculum. L'enseignement consiste avant tout en des cours magistraux. Il est rare qu'il y ait contact direct avec des soins palliatifs, comme par exemple au lit de patients en fin de vie. Il n'y a pas de garantie structurelle d'une formation pratique en soins palliatifs pour chaque étudiant, avec un nombre d'heures minimal de formation. »
Rappelant les suggestions de l'étude PICT (Bulle...

Lire la suite 


Un hiver démographique s’installe, le monde aura besoin de largement plus de soins palliatifs.

Un hiver démographique s’installe, le monde aura besoin de largement plus de soins palliatifs.

D'après un rapport réalisé par la BMC Medicine, environ 75% des personnes en fin de vie devraient bénéficier de soins palliatifs. D'ici 2040, les services de santé britanniques devront faire face à une augmentation de 42% des demandes en soins palliatifs, soit 160.000 patients par an, atteints notamment de démence ou d'un cancer. Cette situation se retrouvera dans beaucoup d'autres pays développés. Mais, ceux-ci ne sont pas préparés à cette « vague grise ».

C'est pourquoi, les services de santé doivent dès maintenant commencer à s'adapter à l'augmentation du nombre de décès à cause de maladies chroniques liées à l'âge, en se focalisant sur l'intégration et le renforcement des soins palliatifs à travers des services d'aides sociales et de santé. Car même dans certains pays développés, l'accès aux soins palliatifs est limité, puisque seulement 14% des demandes de soins sont assurées. Ainsi, les chercheurs préconisent de déployer une meilleure formation des infirmiers et des médecins s...

Lire la suite