Recherche biomédicale > Recherche sur les embryons

France - France : 5 autorisations de recherche sur l’embryon illégalement accordées par l’ABM

Suite à un recours formé par la Fondation Jérôme Lejeune en 2012, le Tribunal Administratif (TA) de Paris a déclaré illégales cinq décisions de l'Agence de Biomédecine française (ABM), visant à autoriser des recherches sur l'embryon. Ces recherches conduisant au cours des travaux, à la destruction de l'embryon sont autorisées en France depuis une loi du 6 août 2013. Ce 24 juin 2015, le juge administratif a en l'espèce constaté la violation de l'article L 2151-5 du Code de la santé publique qui fixe les limites et les conditions de la recherche sur l'embryon et les cellules souches embryonnaires, en particulier le défaut de consentement des parents de l'embryon.
Cette décision fait écho à un arrêt du Conseil d'Etat en date du 23 décembre 2014, dans lequel l'ABM avait déjà fait l'objet de l'annulation d'une décision pour manquement aux obligations légales.
Dix ans après la création de l'ABM, les associations de recherche s'inquiètent du manque de contrôle dans un domaine où la loi a po...

Lire la suite 


France/Belgique : cellules souches embryonnaires et neurones de cortex cérébral chez les souris

France/Belgique : cellules souches embryonnaires et neurones de cortex cérébral chez les souris

Une équipe de recherche dirigée par les professeurs A. Gaillard (INSERM, Poitiers) et P. Vanderhaegen (Université Libre de Bruxelles) a transformé des cellules souches embryonnaires de souris en neurones du cortex cérébral, puis a réussi à transplanter ces neurones dans des cortex de souris qui avaient été préalablement endommagés dans la région de la vue. Les auteurs ont remarqué que les cellules greffées établissaient des connexions avec des cibles du cortex endommagé. Certains parmi les neurones greffés répondaient aux stimuli visuels. Par contre, les auteurs ont suspecté l'apparition de tératome - un type de tumeur - dans une minorité des cas (6 cas sur 47).
Les auteurs concluent que les neurones issus de cellules embryonnaires de souris, pour autant qu'ils soient différentiés convenablement, peuvent contribuer à la reconstruction du cortex cérébral endommagé. (61% de prise de greffe après 12 mois, ce qui est très lent comme processus).

Lorsque se pose l'extrapolation à l'homme,...

Lire la suite 


Belgique - Belgique : réparation du cortex cérébral par cellules embryonnaires

Des chercheurs de l'ULB (Université libre de Bruxelles), Pierre Vanderhaeghen, Kimmo Michelsen et Sandra Acosta, ont procédé à la transplantation de neurones générés à partir de cellules embryonnaires sur des souris dont le cortex cérébral était endommagé. La première étape de la recherche, déjà clôturée précédemment avec succès, consistait en la production à partir de cellules embryonnaires, de cellules nerveuses (ou neurones) identiques à celles qui composent le cortex cérébral.
Une fois ces neurones corticaux générés, l'étape suivante était de vérifier si ces cellules pouvaient remplacer efficacement les neurones endommagés d'un cerveau malade. La perte de neurones corticaux est en effet la cause de nombreuses maladies neurologiques (accidents vasculaires cérébraux, Alzheimer...), rappelle l'ULB.
L'expérimentation a montré que les neurones transplantés se sont intégrés « de façon efficace dans le cerveau après la lésion », ont observé les chercheurs. Certains neurones ont même ens...

Lire la suite 


Nouveau ! Dossier Embryo research: european overview

This dossier aims to give an overview of the European embryo research framework. Stem cell research is one of the most promising areas of biotechnology, offering science the prospect of understanding cell differentiation and growth, of developing new methodologies to repair or replace damaged tissues or cells of the human body, and of understanding diseases development.
One of the possible sources for stem cells are human pre-implantation embryos. Pre-implantation embryos are embryos prior to implantation in the wall of the uterus, created through In Vitro Fertilization (IVF) - that is the fertilization of an egg by a sperm outside the human body.
When a research involves the use of human embryos it raises ethical questions about limits and conditions for such research.  Different countries have chosen to regulate embryonic stem cell research in very different ways.

Lire la suite 


CJUE : définition de l'embryon humain

CJUE : définition de l'embryon humain

La Cour de Justice de l'Union Européenne a rendu ce 18 décembre 2014 un arrêt dans un litige opposant une société commerciale d'exploitation de cellules souches à l'Office britannique des brevets.
Dans cet arrêt, la Cour a été amenée à se prononcer sur la notion d' « embryon humain ». D'après la Cour, pour être qualifié comme tel, « un ovule humain non fécondé doit nécessairement disposer de la capacité intrinsèque de se développer en un être humain ».
Et la Cour de préciser : « Par conséquent, le seul fait qu'un ovule humain activé par voie de parthénogenèse commence un processus de développement n'est pas suffisant pour le considérer comme un embryon humain. ».
Il s'ensuit concrètement qu'un organisme incapable de se développer en un être humain ne constitue pas un « embryon humain », et que, par conséquent, les utilisations d'un tel organisme à des fins industrielles ou commerciales peuvent, en principe, faire l'objet d'un brevet. « En revanche, dans l'hypothèse où un tel ovule d...

Lire la suite 


Les cellules souches présentes dans le sang du cordon du nouveau-né sont utiles en médecine.

Les cellules souches présentes dans le sang du cordon du nouveau-né sont utiles en médecine.

En effet, les risques de rejet sont moindres que pour les cellules souches issues d'un prélèvement de moelle osseuse d'un donneur, et elles ne requièrent pas d'opération pour les isoler. Cependant, leur intérêt est limité en pratique parce que leur nombre est souvent trop faible pour le traitement d'un adulte.
Des chercheurs de l'Université de Montréal ont identifié une molécule (appelée UM171) capable de stimuler "ex-vivo" la prolifération de ces cellules et ont ensuite réalisé avec succès un test pré-clinique de ces cellules issues du cordon ombilical et multipliées: ces cellules greffées à un animal ont correctement généré des cellules sanguines humaines. Ce travail a été publié dans la prestigieuse revue Science. Ces chercheurs sont à présent en train de préparer des essais cliniques à plus grande échelle visant à soigner des patients humains.

Lire la suite 


Suisse - Suisse : non aux bébés médicaments

Peut-on utiliser une vie pour en sauver une autre ? Par 108 voix contre 79, le gouvernement national suisse a dit non. Comme le Conseil des Etats, les parlementaires ont refusé d'autoriser la sélection d'embryons à même de faire par la suite un don de cellules souches à un frère ou une soeur atteint d'une maladie incurable. En Suisse, on estime qu'il y aurait une dizaine de cas par an concerné par cette méthode. Concrètement, les couples qui ont un enfant atteint d'une maladie incurable ne pourront pas faire un deuxième enfant pour sauver l'aîné. L'argument qui a convaincu : les conséquences psychologiques négatives pour le deuxième enfant, le bébé médicament, qui sera conçu pour sauver sa grande soeur ou son grand frère.
Le Conseil national s'est donc rallié au Conseil des Etats sur cette question. Les parlementaires ont par contre décidé d'autoriser la détection des anomalies génétiques de l'embryon avant la fécondation in vitro.
En Belgique, rappelons que cette technique et la ven...

Lire la suite 


One of us, protection de l'embryon : phase de validation terminée

One of us, protection de l'embryon : phase de validation terminée

L'Initiative Citoyenne Européenne (ICE) "Un de Nous" vient d'achever la phase de vérification des signatures collectées  et leur validation par les autorités nationales de chaque état membre. 
Un de Nous est confirmée comme la première ICE ayant recueilli le plus grand nombre de signatures et de soutiens.
Sur les 1 901 947 signatures collectées dans l'ensemble de l'Union européenne, 1 742 156 ont été validées.  19 pays ont atteint le minimum de signatures requises par la Commission européenne. Cette Initiative Citoyenne Européenne montre qu'un nombre très important de citoyens européens considèrent  que la protection de la vie humaine doit être au centre de l'agenda européen. Le collectif d'associations européennes autour d'Un de Nous aura l'occasion de présenter ses demandes au cours d'une audition publique au Parlement européen dans les semaines à venir.
PROCHAINES ETAPES :
Les membres du comité ayant promu l'initiative doivent être reçus par le Parlement et la Commission pour une ...

Lire la suite 


Commission de contrôle Recherche Embryons : nomination de 10 membres suppléants

Commission de contrôle Recherche Embryons : nomination de 10 membres suppléants

La Commission fédérale pour la recherche médicale et scientifique sur les embryons in vitro est chargée de contrôler le respect de la loi autorisant la recherche et la création d'embryons humains à des fins de recherche. C'est ainsi que la recherche peut utiliser des embryons surnuméraires et créer des embryons (y compris par le biais de la technique du clonage thérapeutique) à condition de respecter les conditions strictes prévues explicitement par la loi. La loi précise qui peut mener la recherche, quand et où. La recherche doit être consacrée à tout ce qui permet à l'avenir d'accroître la connaissance de la fertilité et de l'infertilité. Le texte autorise également la recherche visant à la création de cellules souches embryonnaires en vue d'une transplantation et tout ce qui permet de prévenir et de traiter les maladies. La recherche sur des embryons ne peut avoir lieu que dans une institution liée à une université. Les initiatives privées sont interdites. Chaque projet est d'abor...

Lire la suite 


Le Secrétariat de la Comece s’inquiète du cadre éthique prévu pour « Horizon 2020 »

Le Secrétariat de la Comece s’inquiète du cadre éthique prévu pour « Horizon 2020 »

Sur proposition de la  Commission européenne, la Commission Parlementaire ITRE (Industrie, Recherche et Énergie) du Parlement européen adoptera cet automne le nouveau programme de recherche et d'innovation de l'UE intitulé « Horizon 2020 ». Cet ensemble de propositions est doté d'un budget de 87 millions d'€.
Le Secrétariat de la COMECE* a pris position sur les aspects éthiques du Programme « Horizon 2020 » : le cadre éthique est plus faible que celui qui est appliqué actuellement pour le programme 2007-2013.
Dans la disposition juridique concernant ce cadre éthique, deux principes essentiels manquent : celui de la protection de la dignité humaine et celui de la primauté de l'être humain qui doit prévaloir sur l'intérêt de la société ou de la science. En outre, l'engagement de la Commission européenne (Déclaration du 30 décembre 2006) d'exclure toute recherche impliquant l'utilisation de cellules souches embryonnaires a disparu. La récente décision de la Cour européenne de Justice da...

Lire la suite