Maladies et handicaps

La Belgique condamnée pour ses carences dans l'accueil des handicapés

La Belgique condamnée pour ses carences dans l'accueil des handicapés

Le Comité européen des droits sociaux a condamné l'Etat belge pour le manque de places d'hébergement et de solutions d'accueil adaptées pour les personnes handicapées lourdement dépendantes. Une première victoire pour les associations du secteur. Des actions individuelles en justice pourraient suivre.
Le 13 décembre 2011, la Fédération internationale des Ligues de droits de l'homme (FIDH) avait introduit une réclamation collective au nom d'une vingtaine d'associations représentatives du secteur du handicap en Belgique. Ces dernières interpellent en effet depuis de nombreuses années les autorités belges sur la situation dramatique dans lesquelles sont plongées les adultes handicapées de grande dépendance (personnes polyhandicapées, souffrant d'autisme, de lésions cérébrales acquises ou atteintes d'une infirmité cérébrale), et leurs familles, faute de solutions d'accueil adaptées. Sans aucun résultat... Mais le verdict du Comité européen des droits sociaux, rendu public le 29 juillet, ...

Lire la suite 


Clinique St Luc : une exposition de photos de parents d’enfants atteints de trisomie 21

Clinique St Luc : une exposition de photos de parents d’enfants atteints de trisomie 21

Une exposition de photos " Au-delà d'un visage " provenant de la fondation Syndrome de Down de Madrid a lieu du 3 au 23 juin dans le hall principal des Cliniques St Luc à Woluwé.

Cette initiative a pour objectif de promouvoir l'intégration des enfants porteurs de trisomie 21 dans la société. L'association de parents APEM-T21 BBW soutient la consultation multidisciplinaire de Saint Luc consacrée aux enfants porteurs de trisomie 21 et autres affections génétiques associées.
Une initiative pleine d'émotion et de vie : chaque photo d'enfant est accompagnée d'un commentaire de ses parents.
" Au-delà d'un visage, il y a un être humain, un être avec ses qualités et ses défauts, avec ses besoins et ses rêves, avec ses jeux, ses peurs, ses efforts, sa joie et sa tristesse, avec sa capacité d'aimer et d'être aimé. Au-delà d'un visage, il y a une vie qui vaut la peine d'être vécue, pour elle-même mais aussi pour tous ceux qui l'entourent. "

   

Lire la suite 


Exiger davantage de places d'accueil pour personnes handicapées

Exiger davantage de places d'accueil pour personnes handicapées

Vie Féminine et le GAMP (Groupe d'action qui dénonce le manque de places pour personnes handicapées de grande dépendance), réclament trois types de places : celles de jour et d'hébergement pour les personnes handicapées mais également celles dites de répit pour les proches des personnes handicapées. Pour l'heure, selon les responsables de Vie féminine, un moratoire existe au niveau de la Wallonie, qui empêche de nouvelles places de se créer malgré des besoins importants. La prise en charge des personnes handicapées doit devenir une responsabilité collective de la société, a affirmé Hafida Bachir, présidente de Vie féminine.

Source : Le Vif, le 05/05/ 2013

Lire la suite 


Financement de projets visant des soins médicaux plus humains : Fonds Gert Noël

Financement de projets visant des soins médicaux plus humains : Fonds Gert Noël

La Fondation Roi Baudouin récompensera un projet qui vise à humaniser les soins grâce à l'information, l'écoute et l'accompagnement du patient et de sa famille.
Les initiatives peuvent s'adresser à des domaines aussi divers que les maladies aiguës ou chroniques, les maladies neurologiques, neuropsychiatriques, cardiaques, respiratoires ou autres. Le soutien financier s'élève à 30.000 euros. Les dossiers sont attendus avant le 04/09/2013.
Info : 070-233065, proj@kbs-frb.be).
Dossier et info : ICI
 

Lire la suite 


Un projet pilote Alzheimer cherche un avenir financier

Un projet pilote Alzheimer cherche un avenir financier

Le Service d'aide familiale de la Province de Namur est l'un des trois lauréats du prix d'innovation social décerné par I'UNIPSO (Union des entreprises à profit social). Ce service se voit récompensé dans le cadre de son projet de garde Alzheimer lancé en mars 2011. Ce projet rencontre plusieurs objectifs, notamment celui de répondre au manque de soutien aux personnes malades : soulager les conjoints aidants, les familles et retarder le placement d'un parent dans un établissement de soins. Il s'agit également de concentrer la fonction des gardes à domicile sur la maladie d'Alzheimer ou encore de permettre aux gardes à domicile diplômées comme aides familiales, de suivre des formations Alzheimer. À l'heure actuelle, ce projet couvre l'ensemble territoire des communes de la Province de Namur. C'est un projet unique en Wallonie.

Source : Le Journal du Médecin n° 2296 - mardi 5 février 2013 - p. 24

 

   

Lire la suite 


Alzheimer : manque de moyens financiers et humains

Alzheimer : manque de moyens financiers et humains

«La Belgique se trouve au sommet mondial en matière de recherche sur la maladie d'Alzheimer, il manque seulement le financement approprié», explique la Fondation Alzheimer en septembre dernier, qui ajoute que les chiffres officiels font état de 165.000 personnes diagnostiquées comme souffrant de démence, dont 130.000 sont des patients Alzheimer. «Les personnes diagnostiquées ne sont que le sommet de l'iceberg», souligne le professeur Christine Van Broeckhoven en septembre 2012. «La réalité est qu'il y a trois fois plus de personnes qui souffrent de démence, et donc aussi d'Alzheimer.»

Lire la suite 


Framing en reframing: anders communiceren over dementie

Framing en reframing: anders communiceren over dementie

Naar een genuanceerde beeldvorming van de ziekte van Alzheimer

Dementie vormt een ernstige uitdaging voor onze samenleving: de aandacht voor het omgaan met dementie en het bevorderen van de levenskwaliteit van personen met dementie wordt hierdoor belangrijker.

Momenteel overheerst het 'verliesmodel' in de beeldvorming, met diverse nuances, en dat heeft ingrijpende gevolgen voor de levenskwaliteit van personen met dementie. De negatieve blik van de rest van de samenleving wordt een deel van hun probleem.
In dit onderzoek, in samenwerking met de KULeuven, wordt nagegaan hoe er een genuanceerder beeld van deze aandoeningen kan tot stand komen via het concept Framing. De onderzoekers inventariseerden de verklarende modellen voor dementie en zijn tevens nagegaan welke de heersende frames en counterframes over dementie in de media bestaan. Ze hebben onderzocht welke ideeën en opvattingen schuilgaan achter deze frames, hoe ze werden verwoord, verbeeld, wat er de morele basis van is en ...

Lire la suite 


Framing et reframing : communiquer autrement sur la maladie d’Alzheimer

Framing et reframing : communiquer autrement sur la maladie d’Alzheimer

Vers une image plus nuancée de la maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer constitue un important défi pour notre société : c'est ce qui explique l'intérêt croissant accordé à la manière d'appréhender cette maladie et de promouvoir la qualité de vie des personnes qui en souffrent.
Pour l'instant, notre perception est dominée par le 'modèle de la perte', avec diverses nuances, ce qui a de profondes répercussions sur la qualité de vie des malades Alzheimer. Le regard négatif du reste de la société devient une partie de leur problème.
Cette étude, menée en collaboration avec la KULeuven, cherche à savoir comment, grâce au concept de framing, donner une image plus nuancée de la maladie d'Alzheimer et des maladies apparentées. Les chercheurs ont dressé un inventaire des modèles explicatifs de cette maladie ainsi que des cadres de pensée dominants et alternatifs (les frames et les counterframes) utilisés dans les médias. Ils ont analysé les idées et les conceptions qui se dissimulent de...

Lire la suite 


Appel à projets pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer

Appel à projets pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer

La Région wallonne et la Fondation Roi Baudouin lancent un appel à projets avec pour objectif de sensibiliser notre société à l'importance de mieux accompagner les personnes atteintes de démence, de briser leur isolement et de renforcer le tissu social autour d'elles et de leurs proches. Les pouvoirs locaux ont un rôle crucial à jouer pour que les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et leurs proches se sentent bien dans leur commune. De nombreux bourgmestres, échevins ou CPAS se sont mobilisés pour cette cause : plus de 70 communes sont déjà actives dans ce domaine. Ce troisième appel s'adresse surtout à des communes qui n'ont pas encore été sélectionnées et à de nouveaux projets.
Sont déjà disponibles des guides et documents : « Communes Alzheimer Admis - Un guide pour vous inspirer » et  « Je suis toujours la même personne : Une invitation à communiquer autrement à propos de la maladie d'Alzheimer et des maladies apparentées. »
Plus d'info : ICI
 

Lire la suite 


La personne porteuse d’un handicap  de plus en plus pauvre

La personne porteuse d’un handicap de plus en plus pauvre

39% des personnes handicapées bénéficiant en Belgique d'une allocation vivent sous le seuil de pauvreté européen. C'est l'une des conclusions de l'enquête Handilab, menée par la KULeuven à la demande du Service public fédéral Politique Scientifique. L'enquête conclut que les allocations actuelles ne couvrent pas suffisamment les frais supplémentaires liés au handicap et que le risque de pauvreté chez ces personnes fragilisées est régulièrement sous-évalué. Par exemple : les personnes interrogées consacrent deux fois plus de moyens aux soins de santé que la population moyenne. 34% d'entre elles reportent des soins médicaux parce qu'elles ne peuvent se les permettre. 25% d'entre elles ne peuvent se permettre de chauffer suffisamment leur logement. 28% économisent sur des dépenses hors soins médicaux (aide à domicile, aide ménagère, aide pour les courses, petits travaux). 46% ne participent à aucune activité socioculturelle à cause du prix.  

Lire la suite