Une mobilisation pour retrouver rapidement les seniors disparus

 Imprimer

Thématique : Maladies et handicaps / Aidants proches

Actualités

Publié le : 12/11/2013

A Nivelles, le parquet, la zone de police Nivelles-Genappe et six seniories vont collaborer pour rendre plus efficace la recherche des seniors disparus et qui sont atteints de démence. Inspirées par ce qui se fait déjà à Anvers, six résidences pour personnes âgées, qui représentent quelque 600 pensionnaires à Nivelles et Genappe, ont signé un protocole avec la justice et la police locale pour mieux coopérer en cas de disparition de l'un de ces pensionnaires.
L'objectif est d'agir le plus rapidement et le plus efficacement possible dans le chef  du personnel des seniories et de la police afin de mettre le maximum de chances possibles pour retrouver le disparu sain et sauf.

 


 


Articles similaires

Mobilisation dans 60 villes de France : « Soulager mais pas tuer »

Mobilisation dans 60 villes de France : « Soulager mais pas tuer »

- Euthanasie et suicide assisté

Ce vendredi 28 novembre, le Collectif « Soulager mais pas tuer » a lancé une première campagne de mobilisation dans 60 villes françaises « contre l'euthanasie, sous toutes ses formes, et contre le suicide médicalement assisté ». Parrainé par Philippe Pozzo di Borgo, tétraplégique dont le témoignage a inspiré le film « Intouchables », ce collectif rassemble plusieurs associations dont Soigner dans la dignité, Convergence soignants soignés, Alliance Vita, l'Institut Européen de Bioéthique, 100% ...

Lire la suite

Pays-Bas : « La pilule de la mort » en libre-service pour les séniors ?

Pays-Bas : « La pilule de la mort » en libre-service pour les séniors ?

- Euthanasie et suicide assisté

Aux Pays-Bas, l'Association néerlandaise pour une fin de vie librement choisie (NVVE Nederlandse Vereniging voor een Vrijwillig Levenseinde) milite activement pour une euthanasie ou suicide assisté « à la demande ». Il ne s'agit plus d'impliquer les médecins, mais de permettre l'accès libre et gratuit à une "pilule de la mort" pour toutes les personnes de plus de 70 ans, et ce indépendamment de leur état de santé physique ou psychique. Ces pilules seraient accessibles à la demande, en pharmaci...

Lire la suite

France : mobilisation du collectif « Soulager mais pas tuer » dans 60 villes

France : mobilisation du collectif « Soulager mais pas tuer » dans 60 villes

- Soins palliatifs

A l'occasion du débat se tenant à l'Assemblée nationale le 21 janvier dernier sur la proposition de loi relative à la fin de vie élaborée récemment par les députés Jean Leonetti et Alain Claeys, le collectif « Soulager mais pas tuer » - parrainé par Philippe Pozzo di Borgo, tétraplégique dont le témoignage a inspiré le film Intouchables - a mobilisé dans toute la France, appelant chacun à rester vigilant.
La proposition de loi évoquée, qui modifierait la Loi Leonetti de 2005 constitue, selon l...

Lire la suite