Une mobilisation pour retrouver rapidement les seniors disparus

 Imprimer

Thématique : Maladies et handicaps / Aidants proches

Actualités

Publié le : 12/11/2013

A Nivelles, le parquet, la zone de police Nivelles-Genappe et six seniories vont collaborer pour rendre plus efficace la recherche des seniors disparus et qui sont atteints de démence. Inspirées par ce qui se fait déjà à Anvers, six résidences pour personnes âgées, qui représentent quelque 600 pensionnaires à Nivelles et Genappe, ont signé un protocole avec la justice et la police locale pour mieux coopérer en cas de disparition de l'un de ces pensionnaires.
L'objectif est d'agir le plus rapidement et le plus efficacement possible dans le chef  du personnel des seniories et de la police afin de mettre le maximum de chances possibles pour retrouver le disparu sain et sauf.

 


 


Articles similaires

Mobilisation citoyenne contre le salon des mères porteuses à Bruxelles " Man Having babies"

Mobilisation citoyenne contre le salon des mères porteuses à Bruxelles " Man Having babies"

- Gestation pour autrui

Une mobilisation citoyenne aura lieu ce dimanche à Bruxelles contre la gestation pour autrui (GPA), alors que l'organisation américaine Men having babies revient pour la quatrième fois promouvoir la GPA commerciale à l'occasion d'un salon au Hilton, à Bruxelles.

Le salon Men having babies invite des firmes américaines proposant sur catalogue un éventail de femmes qui acceptent de porter un enfant contre rémunération pour l'abandonner ensuite aux commanditaires à la naissance. Le prix global d...

Lire la suite

Belgique : euthanasie pour souffrance psychique : mobilisation

Belgique : euthanasie pour souffrance psychique : mobilisation

- Euthanasie et suicide assisté

Un collectif de 38 personnalités belges, dont la plupart sont psychiatres ou membres du corps médical, ont publié une carte blanche afin de manifester leur vive inquiétude face au nombre croissant de cas d'euthanasie de personnes souffrant de troubles psychiques (entre 50 et 60 cas pour les seules années 2013 et 2014). Cette carte blanche a été publiée par les journaux Le Soir et Het Laatste Nieuws. 

Partant du cas très médiatisé de Laura, 24 ans, autorisée à être euthanasiée pour dépression ...

Lire la suite

Pays-Bas : « La pilule de la mort » en libre-service pour les séniors ?

Pays-Bas : « La pilule de la mort » en libre-service pour les séniors ?

- Euthanasie et suicide assisté

Aux Pays-Bas, l'Association néerlandaise pour une fin de vie librement choisie (NVVE Nederlandse Vereniging voor een Vrijwillig Levenseinde) milite activement pour une euthanasie ou suicide assisté « à la demande ». Il ne s'agit plus d'impliquer les médecins, mais de permettre l'accès libre et gratuit à une "pilule de la mort" pour toutes les personnes de plus de 70 ans, et ce indépendamment de leur état de santé physique ou psychique. Ces pilules seraient accessibles à la demande, en pharmaci...

Lire la suite