Fin de vie > Euthanasie et suicide assisté

La Fondation Roi Baudouin et l'euthanasie

Belgique - La Fondation Roi Baudouin et l'euthanasie

Une brochure « Que faire ...face à la maladie d'Alzheimer ? » vient d'être éditée en partenariat avec la Fondation Roi Baudouin et la Fédération Royale du Notariat belge, dans le cadre du réseau d'écoute des notaires, avec le soutien de la Loterie Nationale. Ce document regorge de conseils pour les personnes atteintes de la maladie l'Alzheimer ainsi que pour leurs proches. L'on s'étonne néanmoins d'y voir figurer plusieurs paragraphes relatifs à la déclaration anticipée ainsi qu'une page entière d'explications sur la demande d'euthanasie.
L'on peut légitimement se demander quel message la Fondation Roi Baudouin entend faire passer aux patients confrontés à cette maladie en faisant figurer dans les « liens utiles », les coordonnées complètes de l'ADMD (Association du droit de mourir dans la dignité).
 

Lire la suite 


Peu de Belges organisent leur euthanasie

Belgique - Peu de Belges organisent leur euthanasie

p { margin-bottom: 0.21cm; }

Fin 2010, le nombre de déclarations anticipées d'euthanasie enregistrées auprès du SPF Santé publique s'élève à 24.046. Un article paru dans Le Soir mentionne que trois quarts de ces déclarations proviendraient de Flandre. D'après le quotidien, cette procédure resterait mal connue et contraignante. Un formulaire type permet aux citoyens d'exprimer leur souhait d'avoir recours à l'euthanasie dans certaines circonstances et lorsqu'ils ne seraient plus aptes à s'exprimer. Cette déclaration est valable 5 ans et suppose de se rendre à l'administration communale accompagné de deux témoins majeurs.

"Malgré les efforts entrepris par certaines communes, des mutuelles et quelques organisations progressistes, on constate un déficit réel d'information", regrette Jacqueline Herremans, présidente de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD).

L'année dernière, quelques 8.000 nouvelles déclarations ont été enregistrées, soit 170 par semaine en moyen...

Lire la suite 


Belgique: création d'une clinique de l'euthanasie?

Belgique - Belgique: création d'une clinique de l'euthanasie?

Le Pr. Wim Distelmans, qui se dit spécialiste de la médecine palliative, a suggéré la création d'une clinique de l'euthanasie en Belgique en se basant sur le modèle néerlandais. M. Distelmans affirme que, malgré une loi sur l'euthanasie "fonctionnelle", de nombreux médecins doivent respecter les règles en vigueur dans les maisons de repos et les hôpitaux qui interdisent l'euthanasie. Wim Distelmans plaide en premier lieu pour une remise en cause des financements publics des hôpitaux qui refusent de pratiquer l'euthanasie. Il suggère également la mise en place d'une clinique de l'euthanasie. "Fondamentalement, je ne suis pas pour la création d'hôpitaux distincts, mais les gens doivent pouvoir se rendre quelque part", estime le professeur de la VUB. "Quoi qu'il en soit, un débat public doit avoir lieu pour établir ce qui ne fonctionne pas dans les hôpitaux et les maisons de repos." 

Source: Belga et De Morgen

Lire la suite 


Rejet par la Cour européenne des droits de l'homme d’un prétendu droit au « suicide assisté »

Rejet par la Cour européenne des droits de l'homme d’un prétendu droit au « suicide assisté »

La Cour européenne des droits de l'homme a rejeté le 20 janvier le droit au « suicide assisté » dont l'Etat serait le garant.

Elle se prononçait dans l'affaire Haas contre Suisse (Texte de l'arrêt).

Dans un communiqué du 20 janvier, Grégor Puppinck, directeur du European Centre for Law and Justice (ECLJ), « note avec satisfaction que cette nouvelle décision de la Cour confirme une nouvelle fois qu'il n'est pas possible de se prévaloir de la Convention européenne des droits de l'homme pour revendiquer la légalisation d'un prétendu droit à l'euthanasie ou au suicide assisté ».

L'ECLJ explique dans ce communiqué que « le requérant, souffrant d'un grave trouble psychique, souhaitait se suicider en utilisant une substance soumise à prescription médicale conformément à la loi suisse. Ne rentrant pas dans le cadre prévu par cette législation, il tenta en vain d'obtenir une dérogation lui permettant de se procurer cette substance sans ordonnance. Il se plaint de ce que cette impossibilité...

Lire la suite 


Belgique : l’euthanasie en chiffres pour 2008 et 2009.

Belgique - Belgique : l’euthanasie en chiffres pour 2008 et 2009.

Le quatrième rapport de la Commission fédérale d'évaluation de l'euthanasie, couvrant les années 2008 et 2009, a été publié récemment.
D'emblée, la Commission affirme qu'elle n'a pas la possibilité d'évaluer la proportion du nombre d'euthanasies déclarées par rapport au nombre d'euthanasies réellement pratiquées.
Précédemment, elle s'était déjà dite consciente des limites du contrôle de l'application de la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie. « Il est évident », avait-elle noté, « que l'efficacité de sa mission repose d'une part sur le respect par le corps médical de l'obligation de déclaration des euthanasies pratiquées et d'autre part de la manière dont les déclarations sont rédigées ».

Remarquons qu'à ce jour, aucun dossier n'a jamais été transmis au parquet.  

 

 Évolution du nombre d'euthanasies déclarées :

2002            24 (4e trimestre)

2003           235

2004           349

2005       ...

Lire la suite 


Ethische richtlijnen voor het begeleiden van mensen aan het levenseinde.

Belgique - Ethische richtlijnen voor het begeleiden van mensen aan het levenseinde.

Ethische richtlijnen voor het begeleiden van mensen aan het levenseinde.
Dit Themadossier van het Europees Instituut voor Bio-ethiek bestond al in het Frans. Het is nu  is in het Nederlands beschikbaar.

Dit themadossier heeft tot doel om door middel van vraag en antwoord op synthetische wijze een aantal belangrijke begrippen nader te verklaren en enkele richtlijnen aan te bieden voor een persoonlijke stervensbegeleiding.

Vele situaties bij ouderen en bij mensen aan het eind van hun leven zijn complex en vaak ook pijnlijk. Er stellen zich delicate vragen waarop het niet altijd eenvoudig is een passend antwoord te geven. In dergelijke situaties wordt dan niet enkel onze solidariteit op de proef gesteld maar ook onze vindingrijkheid om in en door onze handelingen oprecht met deze mensen mee te leven.

Lire la suite 


Belgique: étude de la pratique de l'euthanasie

Belgique - Belgique: étude de la pratique de l'euthanasie

Une équipe de la VUB (Vrij Universiteit Brussel) qui se spécialise dans l'analyse et la médiatisation de données relatives à la fin de vie, a publié récemment une nouvelle étude dans le British Medical Journal. (Smets et al., Reporting of euthanasia in medical practice in Flanders, Belgium : cross sectional analysis of reported and unreported cases).
Sur base des réponses à un questionnaire envoyé aux médecins, et par extrapolation, les auteurs considèrent que, en 2007en Flandre, 1,9% des décès auraient été causés par euthanasie.
Il y aurait donc une forte différence entre la définition d'euthanasie dans la loi et dans la pratique médicale, cette dernière risquant de se confiner dans une sorte de zone grise, pas nécessairement légale.
Les auteurs constatent enfin que beaucoup de cas ne sont pas rapportés aux autorités, et même que le consentement du patient n'a pas été obtenu dans un très grand nombre de cas.
Curieusement, les auteurs n'ont pas commenté la forte différence entre leur...

Lire la suite 


Belgique : euthanasie des mineurs

Belgique - Belgique : euthanasie des mineurs

Les mêmes auteurs ont également déposé le 28 octobre 2010 une proposition de loi relative à l'euthanasie des mineurs.

Ils proposent que tout mineur ayant la faculté de discernement (12 ans) puisse demander l'euthanasie dans les mêmes conditions qu'une personne majeure. La décision serait prise en accord avec les parents et une équipe médicale composée au moins du médecin traitant, de l'infirmier traitant, d'un pédopsychologue ou d'un psychiatre et d'un assistant social.

 Si le mineur n'a pas la faculté de discernement, les parents pourraient formuler la demande d'euthanasie eux-mêmes.

En cas de naissance prématurée, la décision pourrait être prise en accord avec les parents avec une équipe médicale restreinte.

Lire la suite 


Les infirmières belges soutiendraient-elles la pratique de l’euthanasie?

Belgique - Les infirmières belges soutiendraient-elles la pratique de l’euthanasie?

Les infirmières en pédiatrie en Belgique veulent elles vraiment pouvoir euthanasier des enfants atteints de maladies incurables ? Un article récent paru dans « The American Journal of Critical Care » semble le suggérer. Cet article a été rédigé suite à une enquête * réalisée auprès de 141 infirmières. 

L'euthanasie des enfants est illégale en Belgique, tandis que l'euthanasie des adultes est autorisée à certaines conditions et doit être réalisée par un médecin. L'enquête établit « qu'une majorité de ces infirmières sont en faveur d'une modification de la loi sur l'euthanasie qui rendrait possible l'euthanasie des enfants » et les infirmières souhaitent également être associées au processus de décision. Dans le cas contraire, les infirmières ressentiraient une « détresse morale » à devoir exécuter les instructions d'un tiers.  

Cependant, lorsque l'article est examiné avec plus d'attention, ses conclusions pourraient ne pas être justifiées. L'enquête établit que 85% des infirmières ...

Lire la suite 


Distelmans: "Un nouveau débat sur l'euthanasie s'impose"

Belgique - Distelmans: "Un nouveau débat sur l'euthanasie s'impose"

Wim Distelmans, professeur en médecine palliative à la VUB et président de la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie, plaide pour la réouverture du débat concernant l'euthanasie, apprend-on dans l'hebdomadaire médical flamand De Huisarts. Il souhaite ainsi que les personnes présentant une "incapacité irrévocable acquise d'exprimer ce qu'elles veulent" entrent en ligne de compte pour une euthanasie. Il s'agit entre autres de patients souffrant d'une tumeur au cerveau ou du SIDA et qui se trouvent dans une phase déterminée de la maladie. Selon lui, certains patients psychiatriques devraient également disposer de cette possibilité. 
Les questions concernant l'euthanasie pour ces groupes de patients existent fortement dans la société, d'après le professeur. Les médecins spécialisés dans les soins palliatifs y sont ainsi souvent confrontés. Aux Pays-Bas, l'Association néerlandaise pour une fin de vie volontaire, la NVVE, étudie actuellement la faisabilité d'une cl...

Lire la suite