Élargissement de la loi euthanasie: les médecins catholiques disent non!

Publié le : Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté Actualités Temps de lecture : 1 min.

 Imprimer

Le site de la Fédération Internationale des Associations de Médecins Catholiques publie une motion contre "la banalisation de la mort" en Belgique. Cette déclaration est signée par la Société Médicale belge de Saint-Luc asbl.

Dans un message bilingue, daté du 1er mars 2013, le docteur Paul Deschepper, président d'honneur de la Société Médicale belge de Saint-Luc, s'insurge contre une "interprétation molle" de la loi sur l'euthanasie, qui date de 2002. Et le médecin de s'inquiéter de dérives à venir : "On a l'intention d'étendre les semaines prochaines cette loi vers les enfants et les personnes en état de démence. Allons-nous déraper vers des situations où un adolescent avec un diabète du type I trouve à un certain moment que sa qualité de vie devient insuffisante et qu'il puisse demander une euthanasie ? On ne conçoit pas que l'autodétermination ne peut pas évoluer vers un déterminisme extrême de la personne  !"


 


Articles similaires

Belgique : pas d'euthanasie pour 15 prisonniers qui en avaient fait la demande

Belgique : pas d'euthanasie pour 15 prisonniers qui en avaient fait la demande

- Euthanasie et suicide assisté

Suite à la demande d'euthanasie émise par Frank Den Bleeken, pour laquelle un avis favorable avait été émis en septembre dernier par 3 médecins (référence bulletin 18/09/2014), quinze autres prisonniers avaient demandé à être euthanasiés pour « souffrance psychique inapaisable ». Ils se sont vus récemment signifier que leur cas n'était pas recevable dans le cadre de la loi belge dépénalisant l'euthanasie. 

En effet, pour le Dr. Wim Distelmans (LEIF / VUB) : « la souffrance (psychique)  insupp...

Lire la suite

Belgique | Euthanasie : le docteur Cosyns ne sera pas poursuivi

Belgique | Euthanasie : le docteur Cosyns ne sera pas poursuivi

- Euthanasie et suicide assisté

Selon la VRT, le docteur Gantois Marc Cosyns, fervent défenseur de l'euthanasie, ne sera pas poursuivi après avoir euthanasié, en janvier 2008, une femme de 88 ans souffrant de symptômes incurables, mais qui n'était pas en phase terminale. Son fils avait directement porté plainte, estimant que les conditions légales qui permettent à la personne en fin de vie de demander l'euthanasie n'avaient pas été respectées.
Cette dame souffrait de diverses affections qui, selon elle, lui rendaient la vie ...

Lire la suite

Euthanasie : 10 ans après la dépénalisation

- Euthanasie et suicide assisté

Le 28 mai 2012, cela fera 10 ans que la Belgique a dépénalisé l'euthanasie, emboîtant le pas aux Pays-Bas qui s'étaient dotés d'une telle législation un an auparavant. Le Luxembourg s'inspira de ces législations en 2009. À ce jour, ces trois pays du Bénélux sont les seuls à avoir dépénalisé le fait de donner intentionnellement la mort à une personne qui en fait la demande.
À l'heure où la dépénalisation de l'euthanasie est en débat dans plusieurs États, notamment en France, il semble utile de ...

Lire la suite