Normaliser et rendre obligatoire la pratique de l’euthanasie quelle que soit l’institution ?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 21/03/2013

Réagissant à la déclaration des évêques de Belgique, certaines associations partenaires de la Mutualité socialiste parmi lesquelles Espace Seniors, Latitude Jeunes et l'Association socialiste de la personne handicapée (ASPH), regrettent que "les évêques continuent à présenter les soins palliatifs comme une alternative à l'euthanasie".
De plus, elles jugent "inadmissible" qu'une personne en fin de vie doive parfois être transférée d'une institution vers une autre pour bénéficier de l'euthanasie. Elles proposent que chaque institution (hôpitaux, maisons de repos, etc.) mette en place une procédure écrite de la façon dont l'établissement traitera les demandes d'euthanasie, procédure qui devrait être communiquée à chaque patient. "A terme, la normalisation de la pratique de l'euthanasie à la demande du patient dans les institutions devrait être encouragée, voire rendue obligatoire par les pouvoirs publics", estiment ces associations.

Source : La Libre 08/03/2013


Articles similaires

Euthanasie des mineurs : certains politiques disent "STOP !"

Euthanasie des mineurs : certains politiques disent "STOP !"

- Euthanasie et suicide assisté

Le débat sur la proposition d'extension de l'euthanasie aux mineurs engendre commence à poser question, et ce dans tous les partis. Portée par des sénateurs PS et MR (avec des homologues du SP.A et l'Open VLD), il est clair que cette disposition recueille une majorité « alternative », mais pas homogène, relève la Libre Belgique. Le quotidien publie aussi une opinion de Philippe Moureaux (PS) qui se dit  très indécis sur ce point.
Mais dans le camp libéral aussi, Gérard Deprez (vice-président d...

Lire la suite

"Artsen schuiven euthanasie als een hete aardappel door"

"Artsen schuiven euthanasie als een hete aardappel door"

- Euthanasie et suicide assisté

Arts Sarah Van Laer is de voorbije twee jaar bij liefst 14 euthanasieaanvragen geroepen. Vaak wordt verwacht dat zij dan ook, en liefst meteen, 'het spuitje geeft'. 'Men beseft niet hoe weinig artsen euthanasie willen uitvoeren', zegt ze.
Sarah Van Laer heeft geen goed oog in de mogelijke uitbreiding van de euthanasiewet naar minderjarigen. 'Ik vraag me af wie bij hen euthanasie zal willen uitvoeren.'
De Standaard 24/06/2013

De Leif*-artsen, de artsen die andere dokters bijstaan bij...

Lire la suite

François et Anne euthanasie: samen uit, samen thuis

- Euthanasie et suicide assisté


Humo berichtte vorige week over de plannen van Anne (86 jaar) en François (89 jaar) die samen vragen om euthanasie.
Ze lijden niet aan een ongeneeslijke ziekte en zijn niet terminaal ze lijden aan de kwaaltjes die komen met de oude dag.  "Van dag tot dag verslechtert onze gezondheid, met die achteruitgang van onze levenskwalitiet in gedachten en van enige verbetering is geen sprake meer hebben we besloten te vertrekken... We hebben een mooi leven gehad, geef ons nu ook een mooie dood". 
F...

Lire la suite