Recherche biomédicale > Recherche médicale

Un premier poumon artificiel humain créé en laboratoire

Etats-Unis - Un premier poumon artificiel humain créé en laboratoire

Une équipe américaine de l'University of Texas vient de fabriquer en laboratoire un poumon humain artificiel. Un travail qui pourrait révolutionner la médecine régénérative et ce d'autant que cet organe est un des plus complexes à reconstituer, notamment parce qu'il est composé de plusieurs types cellulaires différents.
Le Dr Joaquim Cortiella et son équipe ont d'abord prélevé les poumons de deux adolescents décédés à la suite d'un accident. Ils ont ensuite détaché les cellules d'un de ces poumons en appliquant une technique identique à celle qui leur avait déjà permis, en 2010, de créer cet organe à partir de cellules souches embryonnaires de souris. A l'époque, ils avaient détruit les cellules d'un poumon de rat par plusieurs cycles de congélation-décongélation avant d'utiliser la carcasse pulmonaire comme support pour faire croître de nouvelles cellules.
Une fois obtenu un premier squelette pulmonaire, composé principalement d'élastine et de collagène, ils ont placé dessus des cel...

Lire la suite 


L'UCL s'investit avec la KUL et l'UZ Gent dans la création d'un centre de protonthérapie

Les universités catholiques de Louvain (KUL) et de Louvain-la-Neuve (UCL) s'associent pour mettre en place un nouveau centre de recherche et de traitement du cancer entièrement dédié à la protonthérapie, pour un investissement commun de 40 millions d'euros, ont annoncé les deux établissements. L'UZ Gent (hôpital universitaire de Gand) ainsi qu'un partenaire industriel assisteront les universités dans le projet, qui constitue une première en Belgique.
Le centre, qui permettra de développer la protonthérapie via la recherche et d'utiliser pour la première fois en Belgique cette méthode novatrice dans le traitement de tumeurs cancéreuses, sera situé sur le campus du Gasthuisberg, à Louvain, et sera géré par des équipes des hôpitaux universitaires de Louvain et de St-Luc.
La protonthérapie, qui a surtout démontré son efficacité ces dernières années dans le traitement de cancers chez des enfants ou de tumeurs situées dans le système nerveux central, consiste en une forme évoluée de radiot...

Lire la suite 


Lancement d’une banque européenne de cellules souches IPS

L'Initiative en matière de médicaments innovants (IMI), le plus gros Partenariat public-privé au monde dans le domaine de la santé, sera le cadre administratif de la future banque européenne centralisée de cellules souches IPS. Cette banque, l'European Bank for Induced Pluripotent Stel Cells (EBiSC), est un consortium de 26 partenaires publics et privés.
L'EBiSC regroupe des adhérents de la Fédération européenne de l'industrie pharmaceutique (EFPIA), des PME et des universités, centres de recherche, institutions publiques et structures à but non lucratif. Cette banque a pour objectif le stockage et la distribution de cellules souches IPS, utilisées pour l'étude de pathologies et le développement de traitements. La conception et la coordination reviennent aux laboratoires Plizer (Cambridge, UK) et Roslin Cells (Edimbourg,UK).
Depuis la découverte de 2006 du Pr. Yamanaka, les cellules souches IPS ont été reconnues comme "une avancée technologique". Aujourdhui, de nombreux programme de ...

Lire la suite 


RECHERCHE BIOMEDICALE

  Le Secrétariat de la Comece s'inquiète du cadre éthique prévu pour « Horizon 2020 »

  Europe : "Un de nous" dépasse les 1.885.000 signatures

  Cellules iPS: découverte de nouveaux gènes pour la reprogrammation

  France : vote de la proposition de loi autorisant la recherche sur l'embryon humain

  Incohérences des normes européennes et nationales pour les essais cliniques sur des patients

  Cellules souches adultes et polyarthrite rhumatoïde

  Cancers chez les enfants et adolescents.

  Un projet pilote Alzheimer cherche un avenir financier

  Greffer des cellules souches humaines dans la moelle épinière d'un rat atteint de sclérose latérale

  Des chercheurs de l'ULB produisent des cellules nerveuses humaines et les transplantent avec succès

  Alzheimer : manque de moyens financiers et humains

  One of us : une initiative paneuropéenne d'envergure pour la protection de l'embryon

  Besoins en sang de cordon en Belgique

Lire la suite 


Dispositifs médicaux : la COMECE pointe un manque de précaution

Dispositifs médicaux : la COMECE pointe un manque de précaution

Dans un avis publié aujourd'hui, le Groupe de Réflexion de la COMECE* sur les questions bioéthiques se félicite qu'une procédure de révision de la législation européenne qui encadre les dispositifs médicaux ait été amorcée. Cependant, il met en garde contre certains manquements à l'éthique.
Actuellement, environ un demi-million de dispositifs médicaux (DM) circulent sur le marché européen, des simples verres correcteurs et lentilles de contact, jusqu'aux machines à rayons X,  stimulateurs cardiaques et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (DMDIV).
Sont-ils tous vraiment sans danger? Sommes-nous pleinement conscients des implications éthiques que leur utilisation peut avoir sur les individus ? Pour répondre à ces inquiétudes, l'Union européenne révise actuellement le cadre législatif qui régit DM et DMDIV, afin d'améliorer  leur évaluation et renforcer la surveillance du marché et la vigilance.
Le Groupe de Réflexion de la COMECE sur les questions bioéthiques se félicite des ob...

Lire la suite 


Incohérences des normes européennes et nationales pour les essais cliniques sur des patients

Incohérences des normes européennes et nationales pour les essais cliniques sur des patients

S'inquiétant de la complexité croissante des réglementations nationales en vigueur pour les essais cliniques, mais aussi souvent de leur incohérence lorsque celles-ci concernent des institutions académiques et des pays différents, l'Organisation de Coopération et de développement économique (OCDE) appelle ses États membres à harmoniser leurs procédures en la matière.

Cette recommandation marque un grand pas en avant car elle devrait davantage faciliter la coopération internationale, en particulier pour les essais réalisés à l'initiative d'institutions académiques. Elle vise principalement à améliorer la cohérence entre les réglementations nationales et leurs interprétations, et à rationaliser les procédures de contrôle et de gestion des essais cliniques, en introduisant une approche réglementaire proportionnée, tout en renforçant la protection des participants aux essais cliniques.

Le Journal du Médecin n° 2303 - mardi 5 mars 2013 - p. 6 & 23

Lire la suite 


RECHERCHE BIOMEDICALE

Fin des tests sur les embryons humains? Banque de CSA déprogrammées

ULB : traçage génétique / cellules souches adultes.

Un Nobel très éthique

Prix pour un chercheur belge de l'ULB dans le domaine des cellules souches adultes

Lire la suite 


Nanotechnologies: un nouveau Dossier de l’IEB

Selon les dernières estimations, près de mille produits actuellement sur le marché utiliseraient des nanomatériaux.  Des batteries aux textiles, en passant par des cadres de vélos et des vitamines, la liste ne cesse de s'allonger. Annoncées comme une véritable révolution scientifique, les technologies issues des nanosciences ont fait une entrée discrète dans la vie courante.

Ce Dossier "Nanotechnologies : le point sur la situation" est consultable en ligne.

Lire la suite 


Le Parlement belge adopte une résolution relative aux nanotechnologies.

Le 28 mai 2009, la Chambre a adopté une résolution passée relativement inaperçue. Ce texte étant juridiquement non-contraignant, n'a qu'une portée symbolique, en tant qu'expression de la volonté d'une majorité de députés devant lesquels la responsabilité du gouvernement fédéral peut être mise en cause. Les douze points de la résolution - déclinés de A à L - sont autant de demandes adressées au gouvernement fédéral. Y est évoqué le septième programme-cadre de l'Union européenne et son objectif en matière de nanotechnologie. La question de la mise sur le marché des nanomatériaux est renvoyée au législateur européen.

Cette demande belge est une avancée par rapport au Code de bonne conduite de l'Union européenne de 2008 qui ne prévoyait pas les mesures de contrôle de mise sur le marché, renvoyant cette problématique à une autorégulation de la matière. (Recommandations de la Commission du 7 février 2008 concernant un code de bonne conduite pour une recherche responsable en nanosciences e...

Lire la suite 


Controverses autour de la vaccination contre le cancer du col de l’utérus

  Selon le Docteur André Devos, environ 30% des adolescentes ont été vaccinées contre le HPV (Human papilloma virus, intervenant dans les cancers du col de l'utérus). Les autorités souhaitent relancer une campagne de vaccination dès le mois de septembre dans les écoles primaires ainsi que dans le premier degré du secondaire.

Néanmoins, de nombreuses critiques s'élèvent dans les milieux scientifiques notamment en ce qui concerne l'efficacité du vaccin, mais aussi la gravité des effets secondaires possibles sans mentionner le coût très élevé  de ces campagnes, alors que le dépistage par simple frottis est efficace et aisé.  De nombreux médecins craignent également que le vaccin ait un effet pervers car il ferait croire erronément aux femmes qu'elles ne doivent plus effectuer de frottis et que des cancers pourraient être découverts très tardivement.

C'est pourquoi le Docteur Devos lance un appel aux parents et associations de parents afin de s'élever contre la vaccination automatique ...

Lire la suite