Le nouveau Code de déontologie pour la pratique de l'euthanasie aux Pays-Bas

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 31/01/2019

Flash Expert
Le nouveau Code de déontologie
en matière d'euthanasie a vu le jour aux Pays-Bas, publié par les Commissions régionales de contrôle de l'euthanasie (RTE). Il s'adresse en premier lieu aux médecins et médecins-conseils qui pratiquent l'euthanasie au Pays-Bas. Sa publication en français également le rend accessible au niveau international, du moins en Belgique et en France.

Ces recommandations sont délivrées au moment-même où la pratique de l'euthanasie aux Pays-Bas est ébranlée par une poursuite du Ministère public à l'encontre d'un médecin suspecté d'avoir euthanasié une patiente contre la volonté de celle-ci (voir Bulletin de l'IEB). En Belgique aussi, plusieurs affaires judiciaires sont en cours (Affaire Mortier à la CEDH, affaire Tine Nys devant les assises).

Ce Code expose la façon dont les Commissions de contrôle régionales interprètent les critères de la loi euthanasie. Il constitue un outil permettant de prévenir des poursuites judiciaires, que peut entraîner une appréciation (a posteriori) négative sur une euthanasie, venant d'une Commission de contrôle.

Il semble cependant confirmer les ambiguïtés et contradictions, inévitables, à partir du moment où la pratique de l'euthanasie a du mal à trouver sa place entre le paternalisme du médecin et le ressenti subjectif du patient. L'Institut Européen de Bioéthique en livre une analyse critique.

Voir l'entièreté de l'analyse dans le Flash Expert


Articles similaires

Euthanasie des enfants : sévérité de la déclaration de parlementaires du Conseil de l'Europe

- Euthanasie et suicide assisté

61 membres de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe émanant de plusieurs pays et partis politiques, dont les socialistes, ont signé une "déclaration écrite" relative au projet de loi qui dépénaliserait l'euthanasie des enfants en Belgique.

Les signataires affirment que la Belgique se trompe lourdement en pensant « que les enfants sont capables de donner leur consentement éclairé à l'euthanasie et qu'ils peuvent comprendre la signification grave et les conséquences d'une telle décis...

Lire la suite

Bejaard koppel pleegt samen euthanasie in Wetteren

Bejaard koppel pleegt samen euthanasie in Wetteren

- Euthanasie et suicide assisté

Leopold Paul Dauwe, oud gemeenteraadslid van Wetteren, en zijn vrouw Paula  Raman hebben maandag samen euthanasie gepleegd. Beiden waren  ziek. (...) Het koppel liet hun huisarts maandagochtend naar hun kinderen bellen met de  mededeling dat ze hadden beslist om diezelfde dag, in de vooravond, samen euthanasie te krijgen, in het rusthuis in Wetteren waar ze verbleven. "Hoewel we niets wisten van de eigenlijke beslissing, kwam ze ook niet onverwacht", zegt schoonzoon Dirk Uyttendaele (65), or...

Lire la suite

Infanticide de nouveau-né validé aux Pays-Bas

Infanticide de nouveau-né validé aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

C'est la deuxième fois que l'infanticide (« levensbeëindiging » « fin de vie provoquée ») d'un nouveau-né est déclaré aux Pays-Bas. Ce bébé « de moins de 12 mois » qui a été mis à mort souffrait d'une maladie neurologique grave. Parents et médecins ont jugé qu'il valait mieux provoquer sa mort afin de lui éviter « une souffrance sans issue et insupportable ».

Plusieurs éléments ont été pris en compte pour justifier sa mort : le grave inconfort chez l'enfant, l'absence de qualité de vie et les...

Lire la suite