Les hôpitaux belges laissent-ils mourir certains patients par manque de place ?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 05/10/2017

Frédéric Moret, journaliste pour RTL Info, rapporte ce 29 Septembre 2017 une nouvelle problématique au sein de certains hôpitaux belges. Sur base des témoignages recueillis auprès d'infirmiers travaillant en soins intensifs, on ferait "mourir des patients qui sont très mal en point par manque de place". La mort de certains patients serait par exemple provoquée sans que la famille soit prévenue, en leur disant simplement que le patient est très mal « pour les préparer au pire ». Une autre pratique serait que le médecin refuse l'accès à la salle de réanimation à un patient car ces services "frôlent souvent la saturation (90% de taux d'occupation)". Cela rappelle la position du Prof. Vincent exprimée en 2014 dans une Carte Blanche. (Voir aussi Bulletin de l'IEB)

Nicolas Berg, responsable du service de gériatrie de l'hôpital de la Citadelle à Liège, met en doute ces témoignages rappelant qu'aujourd'hui l'euthanasie en Belgique est beaucoup plus encadrée. Il explique qu'il y a une réelle discussion entre le médecin traitant, le patient et son entourage concernant le choix de l'euthanasie.

Encore faut-il que le patient soit à même de la demander, alors qu'il se trouve en soins intensifs.


Articles similaires

Des sommités mondiales en soins palliatifs pédiatriques s'adressent aux politiciens belges

Des sommités mondiales en soins palliatifs pédiatriques s'adressent aux politiciens belges

- Euthanasie et suicide assisté

Le premier Congrès international de soins palliatifs pédiatriques, réuni à Mumbai, en Inde, adresse une demande urgente au gouvernement belge. Elle est inscrite dans sa déclaration finale.
Organisé par l'International Children Palliative Care Network ou ICPCN diffusait dans le monde entier une déclaration pour réagir au texte belge qui permettrait l'euthanasie des enfants. Cette déclaration, signée par des sommités en matière de soins palliatifs pédiatriques, "appelle urgemment le gouvernement...

Lire la suite

Allemagne : la Cour fédérale déforce l’obligation des médecins de protéger la vie de leurs patients

Allemagne : la Cour fédérale déforce l’obligation des médecins de protéger la vie de leurs patients

- Euthanasie et suicide assisté

C'est la conclusion d'une affaire vieille de sept ans. La Cour Suprême Allemande s'est prononcée, mercredi 3 juillet, sur deux cas similaires : deux médecins, à Hambourg et Berlin, étaient inculpés pour avoir aidé des patientes désireuses de mettre fin à leurs jours, respectivement en 2012 et 2013. Elle a confirmé la relaxation des médecins, prononcée par les tribunaux locaux.

La décision est pour le moins confuse. Dans les deux cas, il était reproché aux médecins de ne pas avoir réanimé le...

Lire la suite

Maisons de repos et hôpitaux belges bientôt tous contraints de pratiquer l’euthanasie ?

Maisons de repos et hôpitaux belges bientôt tous contraints de pratiquer l’euthanasie ?

- Euthanasie et suicide assisté

« Aucune clause écrite ou non écrite ne peut empêcher un médecin de pratiquer une euthanasie dans les conditions légales » : par cette courte disposition, la proposition de loi actuellement en discussion au Parlement fédéral pourrait bouleverser le quotidien de nombreuses institutions de soins aux quatre coins du royaume.

Pour rappel, la proposition de loi introduite en octobre dernier prévoit un élargissement des conditions d'accès à l'euthanasie. Y figurent notamment la durée de validité il...

Lire la suite