Le nombre d’euthanasies monte en flèche au Canada

Auteur / Source : IEB; 3e Rapport Annuel sur l’Aide médicale à mourir au Canada 2021 ; newswire.ca Publié le : Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté Actualités Temps de lecture : 3 min.

 Imprimer

Le dernier rapport sur l’euthanasie au Canada indique une hausse considérable du nombre d’euthanasies pour l’année 2021, par rapport à l’année précédente : + 32,4% soit plus de 10 000 personnes, et 3,3% du total des décès pour 2021. Pour la première fois, y sont comptées des personnes dont le décès n'était pas prévu à brève échéance mais qui ont demandé l'euthanasie sur la base du dernier élargissement de la loi en 2021.

 

La première raison invoquée par les personnes avant leur euthanasie est la perte de capacité à se livrer à des occupations porteuses de sens. Le contrôle insuffisant de la douleur ne vient qu’en troisième position.

 

Presque 1 canadien sur 5 décédé par euthanasie en 2021 a précisé qu’il souffrait de solitude et d’isolement, et que cela constituait une des raisons pour lesquelles il voulait mourir. Plus d’un tiers se considérait comme un « fardeau pour leur famille, leurs amis ou les soignants ».

 

Le 26 juillet dernier, soit le même jour que la publication du rapport, le gouvernement canadien annonçait un budget de 3,3 millions de dollars pour financer l’élaboration d’un programme destiné à former des soignants à l’euthanasie (appelée « Aide Médicale à Mourir » au Canada). En sus, à partir de cette année, un budget de 2,6 millions de dollars sera alloué chaque année pour favoriser la « bonne mise en œuvre » de l’euthanasie au Canada.

 

Malgré les profondes questions que soulèvent les rapports successifs quant à la prise en charge des patients souhaitant mettre fin à leurs jours, le parlement canadien envisage désormais d’élargir l’euthanasie aux personnes souffrant de maladies psychiatriques (Actualité IEB).

On peut se demander s’il ne serait pas plus adéquat et urgent de consacrer le budget prévu pour étendre l’euthanasie, à une meilleure prise en charge des maladies mentales et à un véritable accompagnement des personnes dépendantes.


Articles similaires

L'épidémie de grippe a-t-elle fait chuter le nombre d’euthanasies aux Pays-Bas ces 9 derniers mois ?

L'épidémie de grippe a-t-elle fait chuter le nombre d’euthanasies aux Pays-Bas ces 9 derniers mois ?

- Euthanasie et suicide assisté

Alors que le nombre d'euthanasie aux Pays-Bas a coutume d'augmenter chaque année, la donne est différente depuis janvier 2018 : on constate une baisse de 9% par rapport aux neuf premiers mois de l'année 2017.

Il est difficile de déterminer les causes de cette évolution pour le moment. Selon Jacob Kohnstamm, président de la commission régionale de contrôle de l'euthanasie, cela peut relever d'un simple incident, ou de la vague de grippe qui a entraîné la mort de 3.000 personnes en plus par ra...

Lire la suite

Belgique : euthanasies récurrentes de malades psychiatriques

Belgique : euthanasies récurrentes de malades psychiatriques

- Euthanasie et suicide assisté

Tant en 2013 qu'en 2014, une cinquantaine de personnes ont été euthanasiées en Belgique pour des raisons psychiatriques. "Les patients maniaco-dépressifs sont, dans leur phase maniaque, capables des choses les plus improbables », a évoqué le professeur Distelmans. « Ils peuvent vider leur compte en banque, partir en week-end dans un hôtel cinq étoiles ou encore acheter plusieurs voitures en une seule journée. A ce moment-là, ils ne sont pas conscients de leurs actes. Lorsqu'arrive la phase dép...

Lire la suite

Belgique : plus de 2000 euthanasies déclarées en 2015

Belgique : plus de 2000 euthanasies déclarées en 2015

- Euthanasie et suicide assisté

Dans une interview donnée à la presse et publiée par RTBF.be et DH.be, le Professeur Wim Distelmans, président de la Commission de contrôle de l'euthanasie en Belgique donne en avant-première, en son nom propre et sans que le Rapport officiel ne soit encore disponible, quelques éléments sur la situation de l'euthanasie en Belgique pour 2014 et 2015.
On y apprend en particulier que le nombre d'euthanasies déclarées est en constante augmentation et a passé la barre des 2000 cas en 2015 (1924 cas...

Lire la suite