Infirmier de Wevelgem : le cas ne serait pas unique ?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 16/06/2014

Alors que l'infirmier de Wevelgem est inculpé d'assassinats (voir Bulletin précédent), l'association flamande pro-euthanasie Recht op Waardige Sterven (RWS), dont le pendant francophone est l'Association pour le droit de mourir dans la Dignité (ADMD), tient à dédramatiser le fait que l'infirmier aurait tué 48 personnes par compassion. « Par de nombreux témoignages de soignants et d'accompagnants auprès des personnes en fin de vie, nous savons qu'ils sont nombreux à avoir aidé des patients à mourir, et ce au nom de leur engagement humain plein de compassion ». L'Association exprime sont soutien à l'inculpé en demandant que les infirmiers et accompagnants soient entendus puisqu'ils sont souvent ceux qui sont le plus en contact avec les personnes fragiles et souffrantes. Il s'agit de permettre à chacun de décider d'être « aidé » à mourir de la façon dont chacun l'estime digne, et ce au nom de son autonomie et de son libre choix.
Lien


Articles similaires

33 personnes euthanasiées en 1 an par Ulteam, une équipe de médecins et infirmières

33 personnes euthanasiées en 1 an par Ulteam, une équipe de médecins et infirmières

- Euthanasie et suicide assisté

Parmi ces 33 personnes, 5 venaient de l'étranger. Voilà ce que mentionne l'article paru dans De Morgen et reprenant les propos du Prof. Wim Distelmans.  Ulteam euthanasie les personnes dont la « demande n'a pas été assez entendue » par d'autres institutions. De plus, Ulteam estime qu'il est conforme à la loi dépénalisant l'euthanasie en Belgique de pouvoir euthanasier les visiteurs étrangers qui le demandent et qui se déplacent tout spécialement pour y être euthanasiés. Les Pays-Bas quant à eu...

Lire la suite

La surcharge de travail des infirmières joue sur la mortalité des patients

La surcharge de travail des infirmières joue sur la mortalité des patients

- Euthanasie et suicide assisté

La vie des patients pourrait être en jeu lorsque les infirmières sont surchargées de travail, selon une étude conduite dans neuf pays, dont la Belgique. Pour leur étude, parue dans la revue médicale The Lancet, les chercheurs ont relevé les taux de survie après des opérations chirurgicales dans 300 hôpitaux et les ont mis en relation avec la charge de travail et le niveau d'éducation et de formation des infirmières. Les interventions chirurgicales concernaient plus de 420.000 patients de plus ...

Lire la suite

Belgique: les infirmiers face à l'euthanasie

Belgique: les infirmiers face à l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

La seconde étude, tout aussi intéressante, a été réalisée par Els Ingelbrecht, qui a interrogé 1265 infirmiers. Ici aussi se confirme le fait que 120 infirmiers ont vu leur patient mourir suite à l'administration de substances euthanasiantes. Dans 45% des cas, ce sont ces infirmiers (principalement masculins) qui ont administré les produits, et non le médecin lui-même, en dépit de l'exigence légale. Les morts provoquées sans être demandées par le patient concernent des personnes de plus de 80 ...

Lire la suite