Infirmier de Wevelgem : 123 familles demandent à savoir

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 23/06/2014

Faisant suite aux soupçons de meurtres qui pèsent sur l'infirmier Ivo P. ( voir Bulletin ), près de 123 familles qui souhaiteraient obtenir plus d'information quant à la mort d'un de leur proche décédé à l' AZ Deltaziekenhuis à Menin, se  sont manifestées auprès du service  de l'ombusdman de l'hôpital. 31 plaintes ont d'ores et déjà été enregistrées auprès de la police.

 


Articles similaires

Les infirmières belges soutiendraient-elles la pratique de l’euthanasie?

Les infirmières belges soutiendraient-elles la pratique de l’euthanasie?

- Euthanasie et suicide assisté

Les infirmières en pédiatrie en Belgique veulent elles vraiment pouvoir euthanasier des enfants atteints de maladies incurables ? Un article récent paru dans « The American Journal of Critical Care » semble le suggérer. Cet article a été rédigé suite à une enquête * réalisée auprès de 141 infirmières. 

L'euthanasie des enfants est illégale en Belgique, tandis que l'euthanasie des adultes est autorisée à certaines conditions et doit être réalisée par un médecin. L'enquête établit « qu'une majo...

Lire la suite

La surcharge de travail des infirmières joue sur la mortalité des patients

La surcharge de travail des infirmières joue sur la mortalité des patients

- Euthanasie et suicide assisté

La vie des patients pourrait être en jeu lorsque les infirmières sont surchargées de travail, selon une étude conduite dans neuf pays, dont la Belgique. Pour leur étude, parue dans la revue médicale The Lancet, les chercheurs ont relevé les taux de survie après des opérations chirurgicales dans 300 hôpitaux et les ont mis en relation avec la charge de travail et le niveau d'éducation et de formation des infirmières. Les interventions chirurgicales concernaient plus de 420.000 patients de plus ...

Lire la suite

Infirmier de Wevelgem : le cas ne serait pas unique ?

Infirmier de Wevelgem : le cas ne serait pas unique ?

- Euthanasie et suicide assisté

Alors que l'infirmier de Wevelgem est inculpé d'assassinats (voir Bulletin précédent), l'association flamande pro-euthanasie Recht op Waardige Sterven (RWS), dont le pendant francophone est l'Association pour le droit de mourir dans la Dignité (ADMD), tient à dédramatiser le fait que l'infirmier aurait tué 48 personnes par compassion. « Par de nombreux témoignages de soignants et d'accompagnants auprès des personnes en fin de vie, nous savons qu'ils sont nombreux à avoir aidé des patients à mo...

Lire la suite