Euthanasie en duo : Anne et Francois

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 04/07/2014

Dans l'édition d'hier, le Magazine Humo confirme et relate l'euthanasie de ce couple de francophones octogénaires. Ils avaient annoncé leur euthanasie qu'ils voulaient simultanée. (Voir Bulletin de l'IEB du 20/06/2014).
N'ayant pu trouver un médecin francophone qui les aurait euthanasiés ensemble, ils ont dus recourir à un médecin néerlandophone. Celui-ci a donc accédé à leur demande le 17 juin dernier. Monsieur Jean-Paul Schiedts, leur fils, après les avoir conduits à l'hôpital, a prévenu la rédaction de Humo: "Bonjour, mes parents viennent de s'éteindre dans la sérénité et l'amour. Merci pour tout..." Il a aussi procuré la photo de ses parents découvrant l'article de leur mort annoncée. Il revient maintenant à la Commission de contrôle de l'euthanasie de statuer sur le dossier remis par le médecin et de voir si les termes de la loi et les conditions strictes de celle-ci ont été respectées, et ce afin que le praticien ne soit pas inquiété.
Humo 01/07/2014


Articles similaires

Canada : projet de loi en faveur de l’euthanasie et du suicide assisté

Canada : projet de loi en faveur de l’euthanasie et du suicide assisté

- Euthanasie et suicide assisté

Jeudi 14 avril 2016, le gouvernement canadien a déposé un projet de loi en faveur de l'euthanasie et du suicide assisté, regroupés sous l'euphémisme d' « aide médicale à mourir ». Le projet  vise à modifier le Code criminel en établissant « des exemptions à l'égard des infractions d'homicide coupable, d'aide au suicide et d'administration d'une substance délétère, dans le but de permettre aux médecins et aux infirmiers praticiens de fournir l'aide médicale à mourir et aux pharmaciens ainsi qu'...

Lire la suite

Pays-Bas : les médecins plus réticents à euthanasier

Pays-Bas : les médecins plus réticents à euthanasier

- Euthanasie et suicide assisté

Aux Pays-Bas, le climat politique actuel et les enquêtes pénales en cours rendent les médecins plus prudents face à une demande d'euthanasie, confie la directrice de la NVVE (Nederlandse Vereniging voor een Vrijwillig Levenseinde), Agnes Wolbert, au magazine Trouw.

L'interprétation libérale de la loi offre pourtant des possibilités d'euthanasie à un nombre de personnes toujours plus important. Les personnes âgées souffrant de « polypathologie », de problèmes psychiatriques ou de démence, cert...

Lire la suite

5 détenus belges ont demandé l'euthanasie

5 détenus belges ont demandé l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Cinq détenus ont déposé une demande d'euthanasie qui est en voie d'examen, a répondu la Ministre belge de la Justice à une question orale au Sénat. Ces demandes n'ont donc pas été rejetées d'office.

Il semble s'agir de détenus de longue durée. Pour la Ministre, la réponse à leur demande passe avant tout par une meilleure prise en charge psychiatrique des prisonniers afin que ceux-ci ne perçoivent plus leur situation comme source de souffrances insupportables et sans espoir d'amélioration. Ces...

Lire la suite