L'Université de la Vie - La vie à quel prix ?

Aussi dans 6 villes en Belgique : à Bruxelles + Liège + Mons + Namur + Louvain-la-Neuve et Gand !
4 lundis soirs consécutifs à partir du 14 janvier 2019

FR NL EN

François et Anne demandent à être euthanasiés ensemble

ImprimerRecommander
[Français] 24 juin 2014

Sommaire

  •   François et Anne demandent à être euthanasiés ensemble
  •   Boussu : l'hôpital laisse mourir les personnes âgées trop facilement ?
  •   Infirmier de Wevelgem : 123 familles demandent à savoir
  •   Floride : une loi fait de l'avortement un acte illégal
  • François et Anne demandent à être euthanasiés ensemble

    20/06/2014 - Fin de vie

    François (89 ans) et Anne (86 ans) demandent à être euthanasiés ensemble. Non, ils ne souffrent pas. Oui, ils ont différents maux dus à la vieillesse. « Ma femme et moi sommes vieux. De jour en jour notre santé se détériore et notre qualité de vie diminue. Il n’y aura plus d’amélioration possible. » Et François de s’exclamer : « Nous avons eu une belle vie, donnez-nous une belle mort. Car en fait, à notre âge, qu’est-ce que la vie peut encore nous offrir ?»
    En fait, François et Anne expliquent au journaliste de Humo, qu’ils avaient tout préparé pour se suicider ensemble. Mais après en avoir parlé à leurs enfants, ceux-ci ont trouvé qu’il convenait de faire cela de façon plus « élégante ».
    Un centre francophone pratiquant l’euthanasie aurait refusé de provoquer leurs morts simultanées (« Une euthanasie, d’accord, mais deux en même temps, c’est plus difficile »). Aussi, leur fils Jean-Paul a pris contact avec le LEIF centrum et Ulteam qui ont sans problème pris le dossier en main. Différentes attestations sont encore attendues,  et puis… enfin leur désir de mourir vite et ensemble sera réalisé.
    François et Anne mentionnent plusieurs raisons qui soutiennent leur décision : on pourrait dire que leur vie est « complète », qu’ils ne veulent pas coûter à la société, qu’il n’y a plus d’argent pour la pension des vieux alors que les jeunes n’ont pas de travail, … Différents aspects économiques et occasions d’épargner par leur mort sur les deniers publics sont évoqués.

    Leur fils Jean-Paul affirme que le fait pour ses parents partent ensemble est mieux pour tout le monde : François et Anne et aussi leurs enfants. Car si l’un des deux restait après la mort du premier, les enfants devront s’occuper de celui qui lui survit, et « pour moi c’est pratiquement impossible de venir tous les jours pour m’occuper soit de papa, soit de maman ». Les parents admettent que « cela aide énormément que leurs enfants les comprennent. » Leurs enfants les aident. « Un départ rapide…en bonne santé. »
    L’article de Humo n’est pas signé. On ne dit pas comment le journaliste a été mis au courant du choix de mort de ce couple d’octogénaires ni s’ils vivent toujours.

    Euthanasie: samen uit, samen thuis

     

    Boussu : l'hôpital laisse mourir les personnes âgées trop facilement ?

    20/06/2014 - Fin de vie

    Les hôpitaux sont-ils trop prompts à envisager la fin de vie de patients âgés ? La mésaventure survenue à Jeanina Piechocki, 84 ans, pose question. Suite à une insuffisance respiratoire, les médecins de l’hôpital Epicura Hornu avaient proposé de la placer en soins palliatifs. Et ce, alors qu’il y avait, d’après la famille, encore de l’espoir.   Les enfants sont proches de leur mère, la sauvent d'un étouffement probable et continuent à veiller sur elle. (…)
    Aujourd’hui hospitalisée à Ambroise Paré, la vieille dame reprend des forces progressivement. Cette histoire a en tout cas changé le point de vue de sa fille sur la question de la fin de vie. « Je me suis rendu compte qu’on retire la vie à quelqu’un trop facilement. »
    Suite à cette mésaventure Mme Weinkauf et son fils Harald ont écrit à la ministre de la santé Laurette Onkelinx et au Premier ministre sortant Elio Di Rupo. « On souhaite dénoncer comment les personnes âgées sont soignées dans les hôpitaux, pour éviter que ce que nous avons vécu arrive à d’autres… »
    Source : La Province

    Une page Facebook a d’ailleurs été ouverte pour sensibiliser à la cause "Pour que les personnes plus agées soient mieux soignées dans les hopitaux"

     

    Infirmier de Wevelgem : 123 familles demandent à savoir

    23/06/2014 - Fin de vie

    Faisant suite aux soupçons de meurtres qui pèsent sur l'infirmier Ivo P. ( voir Bulletin ), près de 123 familles qui souhaiteraient obtenir plus d'information quant à la mort d'un de leur proche décédé à l' AZ Deltaziekenhuisà Menin, se  sont manifestées auprès du service  de l'ombusdman de l'hôpital. 31 plaintes ont d'ores et déjà été enregistrées auprès de la police.

     

     

     

     

     

    Floride : une loi fait de l'avortement un acte illégal

    18/06/2014 - Début de vie
    Le gouverneur de Floride, Rick Scott a promulgué une loi faisant de l'avortement un acte illégal dans cet Etat, à tout moment de la grossesse dès lors que le médecin de la femme enceinte considère que le foetus peut survivre en dehors de l'utérus. Jusque-là, la législation en vigueur interdisait l'avortement au-delà de la 24ème semaine de grossesse sauf en cas de risque pour la santé de la mère.
    La nouvelle législation supprime l'exception de troubles psychologiques mais prévoit que l'avortement puisse être autorisé en cas de risques pour la mère ou pour "empêcher une détérioration physique irréversible des organes vitaux de la mère".
    Elle a été adoptée par la Chambre par 70 voix contre 45, et par 24 contre 15 par le Sénat. Elle entrera en vigueur le 1er juillet prochain. Le porte-parole du gouverneur, John Tupps, a déclaré: "Le gouverneur Scott est pro-vie et il était heureux de signer ce projet de loi qui protège la vie des enfants".
    Source : Genethique -  The New York Times 13/06/2014 - ici.radio-canada.ca 13/06/2014
Faire un don à l'IEB