Euthanasie de personnes démentes : aveux d'un médecin expert

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 21/03/2013

Dans le cadre de l'élargissement de la loi dépénalisant l'euthanasie, les parlementaires ont entamé un nouveau volet relatif à l'étude de nombreuses propositions de loi qui permettraient aux personnes atteintes de démence de planifier leur demande d'euthanasie dans certaines conditions. Pour aider les parlementaires à saisir le vécu du terrain, une nouvelle audition d'experts a eu lieu en commissions réunies Justice et Affaires sociales ce mercredi 20 mars au Sénat belge.
Les experts invités et choisis par les partis politiques étaient : le docteur Marc Cosyns, médecin généraliste, Vakgroep huisartsgeneeskunde en eerstelijnsgezondheidszorg UGent; le  professeur Peter De Deyn, neurologue, Universiteit Antwerpen; Monsieur Michel Foulon, algemeen coördinator van het Nationaal Verbond van Katholieke Vlaamse Verpleegkundigen en Vroedvrouwen; et Madame Sabine Henry, présidente de la Ligue Alzheimer asbl.

Lors de cette audition publique en commission, le Dr Cosyns a affirmé n'avoir jamais jugé utile de déclarer aucune des euthanasies qu'il a pourtant pratiquées, et ce, depuis 2011, une obligation pourtant prévue par la loi.
Le Dr Cosyns a de plus invité le législateur à éliminer la loi relative à l'euthanasie ainsi que celle relative aux soins palliatifs, pour uniquement garder la loi relative aux droits des patients.

 


Articles similaires

L’enregistrement des sédations palliatives palliera-t-il les euthanasies « camouflées » ?

L’enregistrement des sédations palliatives palliera-t-il les euthanasies « camouflées » ?

- Euthanasie et suicide assisté

L'UZ Brussel, hôpital universitaire de la VUB, va désormais procéder à l'enregistrement systématique de chaque sédation palliative pratiquée en son sein.
Le fait d'enregistrer les sédations n'est pas une première mondiale, puisque cela se fait déjà au Québec. Leur Loi "concernant les soins de fin de vie", entrée en vigueur le 10 décembre 2015, prévoit que le médecin qui administre une sédation palliative continue doit préalablement obtenir un consentement libre et éclairé du patient ou de son ...

Lire la suite

L’ADMD propose l’euthanasie des “personnes souffrant d’un handicap mental profond.”

L’ADMD propose l’euthanasie des “personnes souffrant d’un handicap mental profond.”

- Euthanasie et suicide assisté

L'Association pour le Droit pour Mourir dans la Dignité (ADMD), une association qui promeut la pratique de l'euthanasie, encourage les responsables politiques à rouvrir le débat pour un élargissement de la loi dépénalisant l'euthanasie. Elle plaide entre autres pour l'euthanasie de    «  personnes souffrant d'un handicap mental profond  ».

Source: Bulletin de l'ADMD, septembre 2012, P. 15.

Lire la suite

Advies tweede arts bij euthanasie: artsen in beroep bij Raad van State

Advies tweede arts bij euthanasie: artsen in beroep bij Raad van State

- Euthanasie et suicide assisté

De Euthanasiewet voorziet dat de arts die de euthanasie uitvoert het advies moet inwinnen van een tweede arts. Het KB van 17 maart 2013 werkte voor de vergoeding van deze "tweede" arts een regeling uit. De vergoeding gebeurt echter niet rechtstreeks. De zogenaamde "tweede" artsen moeten toetreden tot een vereniging, die hen bepaalde voorwaarden oplegt. Vier artsen gingen hiertegen in beroep bij de Raad van State. Zij zijn van oordeel dat het KB discriminerend is voor artsen die niet wensen...

Lire la suite