Clinique de la fin de vie ou clinique de l’euthanasie ?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 10/01/2012

Les déclarations à propos d'une clinique de l'euthanasie du Dr Distelmans ont provoqué, en janvier 2011, un tollé général. (Bulletin de l'IEB) On croyait le dossier enterré. Or voici que l'UZ Brussel (VUB) met sur pieds avec l'Academisch Medisch Centrum Wemmel une initiative pour  "encadrer" les patients terminaux ou incurables.
L'objectif de celle-ci serait d'instaurer une "consultation de seconde ligne"  (médecins et infirmières formés à la pratique de l'euthanasie) pour les patients souffrant de maladies incurables, les patients terminaux, ainsi que les patients atteints de troubles psychiatriques. Les responsables de ce groupe, très proche du LEIFdoctors (LevensEindeInformatieForum),  partent d'un quadruple constat : les législations relatives à la fin de vies sont méconnues, il est fait trop peu et souvent trop tard appel aux soins palliatifs, les cas d'acharnement thérapeutique existent toujours et les demandes d'euthanasie provenant de patients non terminaux ou atteints de maladies psychiatriques ne sont pas suffisamment entendues.
Ils souhaitent dès lors mettre en place une équipe pluridisciplinaire (ULTEAM) qui recevrait en consultation ces patients pour répondre à leurs questions concernant la fin de vie, leur donner un avis sur leur demande d'aide, les accompagner et les renvoyer vers les praticiens adéquats.
La vigilance est de mise lorsqu'au même moment, une étude révèle que pour certains médecins, l'euthanasie peut être aujourd'hui considérée comme une "pratique palliative". On peut se demander si une institution où l'euthanasie se pratique mettra vraiment tout en oeuvre pour donner le meilleur des soins palliatifs et accompagner la personne en fin de vie vers sa mort naturelle ?


Articles similaires

Belgique : des experts inquiets quant aux dérives et contrôle de l’euthanasie

Belgique : des experts inquiets quant aux dérives et contrôle de l’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Alors que 80% des euthanasies pratiquées en Belgique le sont en Flandre, une quinzaine d'experts de l'UZGent, de la VUB (Bruxelles) et de la KULeuven ont publié récemment une opinion (traduction en français) suite à la parution du 7ème rapport de la Commission de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie. Sans remettre en cause l'euthanasie, ils commencent par exprimer leur regret qu'il ne soit plus permis, en Belgique, de poser des questions quant à sa pratique. Ils posent ensuite une série de...

Lire la suite

Irlande - Le Parlement ouvre les discussions sur la légalisation de l'euthanasie

Irlande - Le Parlement ouvre les discussions sur la légalisation de l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Le 7 octobre dernier, une majorité de députés du Dáil Éireann (chambre basse du Parlement irlandais) a voté la prise en considération d'un projet de loi visant à dépénaliser l'euthanasie en Irlande.

Le débat parlementaire se poursuit désormais au sein d'une commission parlementaire.  

« Assisted dying » et euthanasie

Intitulé « Dying with Dignity », le texte fait référence au concept d'« assisted dying » (aide à mourir) et non à l'euthanasie, dans la mesure où il s'agit d'autoriser sous con...

Lire la suite

Les « raccourcis » de l’euthanasie aux Pays-Bas

Les « raccourcis » de l’euthanasie aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Le Président de l'association des médecins aux Pays-Bas (KNMG), René Héman s'adresse au Ministre Hugo de Jonge à propos d'un projet de note éthique relative à la fin de vie.
Tout d'abord, lorsqu'on parle du phénomène de « vie accomplie » tel que l'expriment les personnes âgées, il convient de ne pas se limiter à la seule question de la légalité de l'euthanasie dans ce cadre-là, estime René Héman. Il est plus important d'entendre l'appel à l'aide et au bien-être de ce groupe de personnes. Que v...

Lire la suite