Belgique et Suisse : nouveau-nés déposés dans des « boîtes à bébés »

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Grossesse

Actualités

Publié le : 06/03/2015

En décembre dernier, un nouveau-né belge, qui a reçu le prénom de Jules, a été déposé dans la boîte à bébés installée par l' ASBL Moeders voor Moeders à Borgerhout (Anvers). Il s'agit du cinquième nourrisson ainsi confié dans l'anonymat à l'association depuis sa création en 2000. Le président du CPAS d'Anvers a précisé que Jules a été confié à une famille d'accueil. Presque simultanément, en Suisse, un nourrisson a aussi pu être recueilli dans la fenêtre à bébé de l'hôpital d'Einsiedeln dans le Canton de Schwyz. C'est le dixième nourrisson déposé dans cette « fenêtre » depuis 2001.
En Belgique, afin que la maman puisse conserver l'anonymat et donner naissance à son enfant tout en bénéficiant d'un accouchement dans de bonnes conditions, certains sénateurs ont déjà proposé que soit votée une loi permettant l'accouchement dans la discrétion. (Voir Bulletin de l'IEB)
 


Articles similaires

Autoriser l’accouchement discret en Belgique ?

Autoriser l’accouchement discret en Belgique ?

- Grossesse

Le 1er avril 2011, une proposition de résolution visant à créer un service d'enregistrement des accouchements discrets a été déposée à la Chambre (Doc 53 1354/001 par Mme Sabien-Battheu et consorts). Les auteurs partent du constat que les « boites à bébés » ont été réinstaurées et que ces dernières coupent définitivement les liens entre les parents et l'enfant, au risque de provoquer des traumatismes à long terme. Ces boîtes privent également l'enfant de toute information médicale si un des se...

Lire la suite

Un seul Australien qui sauve 2 millions de bébés

Un seul Australien qui sauve 2 millions de bébés

- Grossesse

Cet Australien, James Harrison, a donné son plasma vendredi dernier pour la dernière fois dans un centre de la Croix-Rouge. Après 1.170 dons en un peu plus de 60 ans, l'homme désormais âgé de 81 ans a atteint la limite autorisée.

Son plasma, qui contient un anticorps très rare, le « anti-D », aura permis d'éviter la maladie hémolytique  à 2,4 millions de nouveaux-nés. Cet anticorps s'est révélé particulièrement puissant pour empêcher les femmes enceintes de développer des anticorps « D », déc...

Lire la suite

Belgique : protection des femmes enceintes

Belgique : protection des femmes enceintes

- Grossesse

Le 23 février 2016, Madame Laurette Onkelinx a déposé à la Chambre des Représentants une proposition de loi relative à l'accouchement dans la discrétion. A l'image de la plupart des pays européens, il s'agirait d'offrir aux femmes qui ont une grossesse non désirée, mais ne souhaitent pas recourir à l'avortement ou qui ont dépassé le délai légal pour l'avortement, de trouver une voie favorable à l'accueil de leur enfant sans avoir à franchir la limite de la clandestinité (avortement clandestin ...

Lire la suite