Pérou : rejet d’un projet de loi en faveur de l’avortement

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités

Publié le : 01/12/2015

Le mardi 24 novembre 215, la Commission des lois du Parlement péruvien a longuement débattu d'un projet de loi d'initiative populaire en faveur de la dépénalisation de l'avortement. Il a finalement été rejeté.

Au Pérou, où la  population est majoritairement opposée à l'avortement, celui-ci n'est dépénalisé qu'en cas de malformation grave du foetus ou lorsque la vie de la mère est en danger. En mai 2015, et malgré la pression d'associations féministes, le Congrès péruvien avait rejeté un projet de loi déposé par celles-ci. Cf. news IEB

 

Source: AFP


Articles similaires

Plus d'avortements, femmes plus âgées, plus long délai de réflexion demandé....aux Pays-Bas

Plus d'avortements, femmes plus âgées, plus long délai de réflexion demandé....aux Pays-Bas

- Avortement

30.523 avortements aux Pays-Bas en 2017, c'est-à-dire 379 de plus qu'en 2016. Cette augmentation s'observe surtout chez les femmes qui habitent aux Pays-Bas (+546). Par contre, le nombre de femmes en provenance de la Belgique et qui ont avorté aux Pays-Bas a baissé de 527 en 2016, à 472 en 2017.

Ces chiffres ressortent du dernier Rapport 2017 de l'Inspection des Soins de santé et de la Jeunesse (Inspectie Gezondheidszorg en Jeugd,)

Analyse succinte des chiffres dans le Flash Expert

Lire la suite

Pologne : l'interdiction des avortements eugéniques remise en question

Pologne : l'interdiction des avortements eugéniques remise en question

- Avortement

Depuis la décision rendue le 22 octobre dernier par le Tribunal constitutionnel, la législation polonaise en matière d'avortement suscite de nombreuses prises de position.

Comme nous l'évoquions dans un bulletin précédent, le Tribunal conclut dans son arrêt à l'inconstitutionnalité de l'autorisation de l'avortement fondé sur une malformation grave ou une maladie mortelle chez l'enfant à naître. Selon les juges constitutionnels, autoriser de tels avortement revient à violer le droit fondamenta...

Lire la suite

Espagne : nouvel encadrement de l’avortement pour les mineures

Espagne : nouvel encadrement de l’avortement pour les mineures

- Avortement

Un nouveau texte de loi relatif à l'avortement a été adopté en Espagne. Il prévoit que les jeunes-filles de 16 et 17 ans devront obtenir l'autorisation de leurs parents avant de subir un avortement. Selon les statistiques, 12% des jeunes filles qui avortent n'en informent pas leurs parents. Or ceux-ci peuvent être de bon conseil et apporter un soutien à leurs enfants en ces circonstances difficiles. La loi précise également qu'en cas de conflit, « un juge tranchera ». Cette « avancée » ne sati...

Lire la suite