FR NL EN

Bulletin de l'IEB - 4 juillet 2011

ImprimerRecommander
[Français] 4 juillet 2011

Sommaire

  •   Espagne : atteintes à la liberté de conscience
  •   Orgaandonatie na euthanasie: is Belgïe een voorbeeld?
  •   31% des Belges ne trouvent pas la législation sur l'avortement justifiée
  • Espagne : atteintes à la liberté de conscience

    24/06/2011 - Début de vie

    La liberté de conscience du personnel médical est fréquemment menacée en Espagne depuis la loi de juillet 2010. C’est ce qu’écrivent l’Association Nationale pour la Défense du droit à l’Objection de Conscience (ANDOC) et le European Centre for Law & Justice. Ces deux associations viennent en effet d’organiser une conférence à Strasbourg au cours de laquelle elles ont présenté un rapport à ce sujet.
    Il est à noter notamment que la loi espagnole soumet les objecteurs de conscience à une déclaration préalable auprès de l’administration, qui refuse fréquemment ce droit au motif que la personne n’est pas suffisamment impliquée. Il en est ainsi de nombreux généralistes pourtant confrontés en première ligne à ces demandes. De plus, le "Programme d’accréditation des compétences professionnelles", tenant compte du nombre d’avortements pratiqués par année est un moyen de refuser de l’avancement au personnel qui fait appel à l’objection de conscience.  

    Orgaandonatie na euthanasie: is Belgïe een voorbeeld?

    01/06/2011 - Fin de vie

    Voor sommige patiënten geeft orgaandonatie na euthanasie zin aan een als zinloos ervaren sterven. Deze combinatie roept wel complexe vragen op. Voelt een patiënt zich bijvoorbeeld nog vrij om de euthanasie te weigeren als de voorbereiding voor de orgaandonatie al in volle gang is?
    Hoewel de minister van Nederland expliciet ruimte laat voor orgaandonatie na euthanasie, het nieuwe modelprotocol orgaan- en weefseldonatie het mogelijk maakt, en Eurotransplant er criteria voor heeft geformuleerd, is voor zover bekend orgaandonatie na euthanasie nog niet voorgekomen in Nederland. Wel zijn er verzoeken van patiënten geweest. In België  zijn deze verzoeken wel enkele malen gehonoreerd, met “goede” medische resultaten. (…)
    Doen dus? Zo eenvoudig is het niet. Naast juridische problemen (bij euthanasie dient de lijkschouwer het lichaam vrij te geven) en praktische problemen (hoe combineer je twee complexe procedures?) roept orgaandonatie na euthanasie belangrijke morele vragen op. (...) Auteur: Gert van Dijk, ethicus bij de KNMG en het Erasmus MC.
    Bron: KNMG (Koninklijke Nederlandsche Maatschappij tot bevordering der Geneeskunst)

    31% des Belges ne trouvent pas la législation sur l'avortement justifiée

    17/06/2011 - Début de vie

    Tous les neufs ans depuis 1981, une étude européenne sur les valeurs permet de recadrer l'évolution des esprits et des comportements. Le volet belge de ce sondage "grandeur nature", financé par la Fondation Roi Baudouin, a été réalisé sous la houlette de Karel Dobbelaere, Liliane Voyé et Koen Abts. Ce sondage aborde les valeurs auxquelles les Belges sont attachés, l'éventuelle méfiance dont peuvent faire l'objet certaines institutions, ainsi que l'évolution dans les domaines moraux ou éthique. Ce sondage révèle notamment que 31 % des Belges ne trouvent pas justifiée la législation sur l'avortement.
    Source: La Libre

Faire un don à l'IEB