Edition spéciale ! Non à l'euthanasie pour souffrances psychiques

 Imprimer

Belgique : deuxième alerte de spécialistes sur l’euthanasie pour souffrances psychiques

Ce mardi 8 décembre 2015, 65 spécialistes ont publié dans  De Morgen et dans La Libre, une carte blanche dénonçant l'euthanasie pour souffrances psychiques, pointant "l'impossibilité d'en objectiver l'incurabilité". « Nous voyons, par exemple, comment certaines personnes qui ont été déclarées incurables et qui, sur cette base, ont obtenu le droit à une euthanasie, y renoncent parfois finalement quand de nouvelles - et fragiles - perspectives se font jour. Ceci prouve paradoxalement que la maladie ne pouvait être qualifiée d'incurable. »

Cette mise en garde n'est pas la première. Au mois de septembre déjà, une carte blanche publiée dans Le Soir par une quarantaine de professionnels avait défrayé la chronique. L'évènement déclencheur à l'époque, avait été le cas d'Emily, connue sous le nom de Laura, qui, à l'âge de 24 ans, avait obtenu le droit d'être euthanasiée. Cette dernière s'était finalement rétractée au dernier moment. Mais tout le processus était en place avec l'aval des médec...

Lire la suite