Europe : une personnalité juridique pour les robots

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Transhumanisme

Actualités

Publié le : 19/01/2017

Alors que la robotisation se développe en Europe, le rapport législatif Delvaux propose, en l'état actuel, de donner aux robots une personnalité juridique, de les rémunérer pour services rendus et de constituer un fonds de compensation destiné à réparer les dommages matériels et corporels qu'ils peuvent causer; ceci pour exonérer le concepteur, le propriétaire et l'utilisateur de leur responsabilité. 

Ce Rapport s'il est adopté par le Parlement Européen à Strasbourg le 14 février prochain, aura un caractère contraignant et sera transmis à la Commission Européenne pour une mise en application législative dans tous les Etats membres de l'Union Européenne.

Plusieurs associations se sont inquiétées de l'adoption éventuelle de ce rapport, rappelant que les robots restent des fabrications humaines. Elo Musk et Stephen Hawking, respectivement concepteur d'intelligence artificielle et astrophysicien, expliquent que mettre en place un cadre juridique pour les robots n'est possible qu'en affirmant le statut d'objet de ces derniers. Ils doivent donc figurer comme les actifs d'une personne physique ou morale ; les êtres humains en sont donc bien responsables (en cas de litiges, dommages…).

De plus, la technologie n'est pas autonome et doit se mettre au service de l'homme et non l'inverse. L'homme doit pouvoir rester maître de sa création.

Source : Europe for Family


Articles similaires

Un statut légal pour les robots autonomes ?

Un statut légal pour les robots autonomes ?

- Transhumanisme

Le Parlement Européen a adopté le 16 Février 2017 le rapport Delvaux (Voir Bulletin IEB) ,  une résolution sur les règles du droit civil sur la robotique, encourageant l'instauration d'une personnalité juridique pour les robots autonomes. Ainsi, la résolution adoptée rend le robot autonome, acteur de ses actions, et ne le considère plus en tant que simple outil. Cette résolution résoudrait les nouvelles problématiques qu'engendrent les robots autonomes, comme leur imprévisibilité et la non-res...

Lire la suite

Europees Hof voor de Rechten van de Mens – Recht op een letale dosis aan medicatie?

Europees Hof voor de Rechten van de Mens – Recht op een letale dosis aan medicatie?

- Euthanasie et suicide assisté

Het Europees Hof voor de Rechten van de Mens heeft op 14 mei 2013 een arrest geveld in de zaak Gross tegen Zwitserland. Mevrouw Gross wenste uit het leven te stappen, maar de Zwitserse artsen en autoriteiten weigerden haar de letale dosis aan medicatie voor te schrijven, daar mevrouw Gross aan geen enkele medische aandoening leed. Mevrouw Gross voerde voornamelijk aan dat deze weigering van de Zwitserse autoriteiten, waardoor zij in wezen niet zelf kon beslissen wanneer en hoe zij zou...

Lire la suite

Incohérences des normes européennes et nationales pour les essais cliniques sur des patients

Incohérences des normes européennes et nationales pour les essais cliniques sur des patients

- Recherche médicale

S'inquiétant de la complexité croissante des réglementations nationales en vigueur pour les essais cliniques, mais aussi souvent de leur incohérence lorsque celles-ci concernent des institutions académiques et des pays différents, l'Organisation de Coopération et de développement économique (OCDE) appelle ses États membres à harmoniser leurs procédures en la matière.

Cette recommandation marque un grand pas en avant car elle devrait davantage faciliter la coopération internationale, en partic...

Lire la suite