Accélérer le prélèvement d'organes chez les victimes d'un accident ?

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Don d'organes et mort

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 13/03/2014

En 2013, ce sont 873 organes qui ont été transplantés en Belgique. Toutefois, malgré cette performance, de nombreux patients sont toujours en attente d'un organe. Selon le député MR Luc Gustin, une piste pour sauver bien d'autres vies serait de s'orienter vers un changement de la législation concernant non seulement le prélèvement d'organes mais aussi le transport urgent des victimes d'accident de la route et déclarées cliniquement mortes, vers un centre hospitalier. Il estime que les services de secours sont mal informés et, surtout que, devant attendre parfois le médecin légiste sur le lieu de l'accident, il se perd ainsi un temps précieux qui empêche le prélèvement d'organes par la suite.

 


 


Articles similaires

Prélèvements illicites d’organes en Chine : les accusations persistent

Prélèvements illicites d’organes en Chine : les accusations persistent

- Don d'organes et mort

Contrairement à ce que le gouvernement Chinois annonçait en 2015 (Voir : Chine : fin des prélèvements d'organes sur les prisonniers), il semblerait que la Chine pratique toujours le prélèvement d'organe sur des prisonniers condamnés à mort. Plus encore, cette pratique touche également des prisonniers politiques, dont les organes sont prélevés sans condamnation à mort. Sont visés en particulier les membres de communautés religieuses ciblées par le Parti Communiste Chinois, comme l'explique dans...

Lire la suite

Don d’organes : la nouvelle loi belge

- Don d'organes et mort

Aura-t-elle un effet pervers ?

La loi du 19 décembre 2008 relative au matériel corporel humain est entrée en vigueur ce 1er décembre 2009. Quel  impact a-t-elle sur le don d'organes ? Depuis 1986 déjà, tout Belge est présumé, en cas de décès, consentir au don de ses organes en vue de leur transplantation, à moins qu'il ne s'y soit opposé par une démarche auprès de son  administration communale. Depuis ce mardi, tout Belge est également présumé consentir à ce que ses organes soient prélevés, n...

Lire la suite

UK : prélèvement d’organes chez un nouveau-né après arrêt cardiaque

UK : prélèvement d’organes chez un nouveau-né après arrêt cardiaque

- Don d'organes et mort

Les reins et les cellules du foie d'une petite fille de 6 jours dont le coeur a cessé de battre, ont été donnés à deux receveurs distincts. C. était née par césarienne dans l'urgence et malgré les tentatives de réanimation, son cerveau avait subi plusieurs lésions par manque d'oxygène. Les médecins de l'Imperial College de NHS Trust de Londres soulignent l'
« extraordinaire générosité » des parents qui ont  accepté ce prélèvement d'organes, une opération difficile et complexe quand on sait qu'...

Lire la suite