QUIZ Don d'organes & euthanasie : 2 minutes pour tester vos connaissances !

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Don d'organes et euthanasie

Actualités

Publié le : 28/05/2020

Pour tenter le quiz, cliquez ICI.

Un quiz, c'est aussi une façon d'en savoir plus... Voici 10 questions-réponses sur le don d'organes après euthanasie.

Ce sujet fait l'objet d'un nouveau Dossier de l'IEB, à découvrir ici : Don d'organes & euthanasie : éthiquement compatibles ?


Articles similaires

Belgique : 684 organes auraient pu être disponibles après euthanasie en 2015

Belgique : 684 organes auraient pu être disponibles après euthanasie en 2015

- Don d'organes et euthanasie

Sur base des données relatives aux personnes euthanasiées en Belgique en 2015, dont l'utilisation anonymisée a été autorisée par la Commission fédérale de Contrôle et d'Évaluation de l'Euthanasie, le Dr Jan Bollen, du Centre Médical de l'Université de Maastricht, est arrivé à la conclusion qu'au moins 10% des personnes euthanasiées auraient pu donner au moins un organe.

Expliquant sa méthode de calcul dans une Lettre publiée dans le JAMA (Journal of American Medical Association, Avril 2017), ...

Lire la suite

Euthanasie et don d’organes en Belgique

Euthanasie et don d’organes en Belgique

- Don d'organes et euthanasie

Tel était l'intitulé du Symposium organisé ce 28 septembre à Bruxelles par l'association « De Maakbare Mens ».

Depuis 2005, neuf patients ayant obtenu de se faire euthanasier ont fait don de leurs organes.
Parmi les 1.133 personnes ont opté pour l'euthanasie en 2011, seulement 10% d'entre elles auraient pu potentiellement faire don de leurs organes. "Il s'agit principalement de patients souffrant de problèmes neurologiques ou neuropsychiatriques", explique le Professeur Ysebaert de l'hôpital ...

Lire la suite

Pays-Bas : euthanasies et don d’organes

Pays-Bas : euthanasies et don d’organes

- Don d'organes et euthanasie

Aux Pays-Bas, pour la première fois, l'Erasmus Medisch Centrum (EMC) de Rotterdam en partenariat avec la Clinique de fin de vie a expérimenté une euthanasie avec plusieurs personnes bénéficiaires, pour un foie, un rein, un pancréas. Le prélèvement a dû se faire à l'hôpital et de manière assez rapide, car les patients attendaient dans cinq salles attenantes pour recevoir leur organe.

Bien que cette pratique ne soit applicable que pour les patients non cancéreux, le don d'organes post-euthana...

Lire la suite