La Belgique, n°1 en nombre de donneurs d'organes

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Don d'organes, de tissus et de sang

Actualités - Belgique

Publié le : 12/01/2012

En janvier 2012, la Belgique est passée en tête du classement européen et mondial dans le nombre de donneurs d'organes : 25 donneurs pour un million de personnes. Selon la loi de 1986 sur le don et la transplantation d'organes, "tous les Belges sont des donneurs potentiels automatiquement à leur mort sauf si une opposition formelle a été enregistrée auprès de la commune". Selon la revue L'Avenir, le don d'organes s'est multiplié par quatre en Belgique depuis 2005.

7sur7.be - Express.be (Arnaud  Lefebre) 10/01/12

 Voir aussi Dossier de l'IEB: "Donner pour sauver ou se vendre pour vivre ? "
 

 


 


Articles similaires

Don d’organes : nouvelle loi. Prélèvement dès 12 ans.

Don d’organes : nouvelle loi. Prélèvement dès 12 ans.

- Don d'organes, de tissus et de sang

Assurer la traçabilité complète des organes et leur transplantation, établir des normes minimales, mieux protéger les donneurs vivants, limiter les prélèvements sur les mineurs, voilà quelques points clarifiés par le nouveau texte de loi déjà adopté à l'unanimité à la Chambre. Interrogée par les sénateurs sur les frais supportés par les donneurs, la ministre de la santé Laurette Onkelinx a répété sa volonté de défrayer à l'avenir les donneurs vivants, tout en évitant d'encourager financièremen...

Lire la suite

DON D’ORGANES

DON D’ORGANES

- Don d'organes, de tissus et de sang

 Don d'organes après euthanasie : nouvelles directives en place aux Pays-Bas

Belgique : 684 organes auraient pu être disponibles après euthanasie en 2015

Belgique : donneurs d'organes et réseaux sociaux

Suisse : modifications des directives pour diagnostiquer la mort

Lire la suite

Un projet de convention européenne contre le trafic d'organes humains

Un projet de convention européenne contre le trafic d'organes humains

- Don d'organes, de tissus et de sang

Au Conseil de l'Europe, principale organisation de défense des droits de l'homme, un projet de convention européenne contre le trafic d'organes humains est en cours de préparation et pourrait entrer en vigueur en 2014. L'objectif serait de sanctionner ceux qui obligent les personnes à se séparer de leurs organes ou à les donner moyennant finance. Intermédiaires et chirurgiens corrompus seront principalement concernés. Le texte aborde également la question du tourisme de transpla...

Lire la suite