Donneurs d’organes : la Belgique est leader européen avec la Croatie

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Don d'organes, de tissus et de sang

Actualités - Belgique

Publié le : 22/01/2014

Selon les chiffres que vient de publier Eurotransplant, le nombre total de donneurs potentiels a augmenté de 50% par rapport à il y a 10 ans dans notre pays. En 2013, ce sont 411 personnes qui ont donné un organe. 105 d'entre elles étaient des donneurs vivants, une augmentation de 17% par rapport à l'année précédente.
Le nombre total des transplantations (873) a légèrement diminué par rapport à 2012. Il y a eu moins de greffes de poumons (-16%) et de reins (-7%). Par contre, les transplantations de foies ont augmenté (+ 6,5%).
La liste d'attente pour les receveurs reste stable par rapport à l'année précédente, avec 1141 patients. Un point positif : le nombre de décès des patients sur liste d'attente a diminué de 13%.
Rappelons que chaque Belge est présumé donneur consentant à moins qu'il ne marque son opposition de façon explicite auprès de son administration communale.
Plus d'infos sur www.beldonor.be


 


Articles similaires

Don d'organes: exclure les patients atteints de la maladie de Parkinson ?

Don d'organes: exclure les patients atteints de la maladie de Parkinson ?

- Don d'organes, de tissus et de sang

Dans son avis n°8800, le Conseil supérieur de la santé s'est penché sur la pertinence de l'exclusion des personnes atteintes de la maladie de Parkinson (MP) de la liste des donneurs de tissus, organes et cellules.

En effet, l'évolution de cette maladie est lente et le mécanisme de transmission n'est pas démontré. La prévalence de cette maladie est de 3 pour 1000 au sein de la population belge et nombreux sont les patients en attente d'une greffe.  Au vu de ces considérations, le Conseil Supér...

Lire la suite

La Belgique renforce la pénalisation du trafic d’organes humains

La Belgique renforce la pénalisation du trafic d’organes humains

- Don d'organes, de tissus et de sang

Des peines allant jusqu'à 10 ans de prison et 75.000 euros d'amende s'appliqueront désormais aux personnes organisant, pratiquant ou bénéficiant du trafic d'organes humains. En sanctionnant plus sévèrement le prélèvement d'organes à des fins commerciales, le législateur donne un signal fort pour d'une part sauvegarder la solidarité interpersonnelle qui découle de la gratuité du don d'organes, et d'autre part protéger « les groupes les plus vulnérables de la société » parfois amenés à vendre le...

Lire la suite

CONSEIL DE L’EUROPE – Journée européenne du Don d’organes

CONSEIL DE L’EUROPE – Journée européenne du Don d’organes

- Don d'organes, de tissus et de sang

Ce 11 octobre 2014 aura lieu cette année la journée européenne du don d'organes, dont l'objectif est de sensibiliser aux besoins croissants en matière de dons et de transplantations. Le Conseil de l'Europe le souligne en chiffres : « En 2013, 17 020 personnes en Europe ont pu bénéficier d'une greffe de rein. Mais au cours de cette même année, 14 personnes en moyenne sont mortes chaque jour du fait de la pénurie d'organes disponibles pour la transplantation - 14 personnes qui auraient pu surviv...

Lire la suite