Donneurs d’organes : la Belgique est leader européen avec la Croatie

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Don d'organes, de tissus et de sang

Actualités - Belgique

Publié le : 22/01/2014

Selon les chiffres que vient de publier Eurotransplant, le nombre total de donneurs potentiels a augmenté de 50% par rapport à il y a 10 ans dans notre pays. En 2013, ce sont 411 personnes qui ont donné un organe. 105 d'entre elles étaient des donneurs vivants, une augmentation de 17% par rapport à l'année précédente.
Le nombre total des transplantations (873) a légèrement diminué par rapport à 2012. Il y a eu moins de greffes de poumons (-16%) et de reins (-7%). Par contre, les transplantations de foies ont augmenté (+ 6,5%).
La liste d'attente pour les receveurs reste stable par rapport à l'année précédente, avec 1141 patients. Un point positif : le nombre de décès des patients sur liste d'attente a diminué de 13%.
Rappelons que chaque Belge est présumé donneur consentant à moins qu'il ne marque son opposition de façon explicite auprès de son administration communale.
Plus d'infos sur www.beldonor.be


 


Articles similaires

Pays-Bas : un « non » massif à l’inscription pour le don d’organes

Pays-Bas : un « non » massif à l’inscription pour le don d’organes

- Don d'organes, de tissus et de sang

Comme beaucoup d'autres pays, les Pays-Bas sont confrontés à une pénurie de donneurs d'organes. A tel point que le gouvernement songe à modifier le système pour passer du consentement exprès à celui du consentement présumé, comme c'est le cas en Belgique. Un projet de loi a récemment été adopté par le Parlement néerlandais, qui a demandé des éclaircissements supplémentaires au Conseil d'État. Ce dernier doit encore s'exprimer sur la proposition qui vise donc à instaurer le principe du « oui, s...

Lire la suite

Belgique : donneurs d’organes et réseaux sociaux

Belgique : donneurs d’organes et réseaux sociaux

- Don d'organes, de tissus et de sang

Quand un patient doit recevoir une greffe de rein ou de foie, il disposait, jusqu'ici, de deux possibilités : soit il trouve dans son entourage familial ou amical une personne prête à lui faire, de son vivant, don d'un rein ou d'une partie du foie ; soit il s'inscrit sur une liste en attendant que décède une personne sur laquelle on pourra prélever les organes recherchés (rappel : en Belgique, toute personne est réputée consentir, sauf démarche en sens contraire, à un tel don post mortem).

Ma...

Lire la suite

Nombre record de près de 150.000 donneurs d’organes belges

Nombre record de près de 150.000 donneurs d’organes belges

- Don d'organes, de tissus et de sang

32.714 Belges en 2012, se sont déjà inscrits en tant que donneurs d'organes.
Au total, la Belgique compte désormais 148.458 candidats au don d'organes. Cette augmentation est notamment liée à l'action Facebook lancée par le SPF Santé publique qui permet aux Belges d'afficher leur volonté de devenir donneurs d'organes après leur mort, rapportent Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen. Plus de 6.500 signalements ont été enregistrés en un mois.

Source : Belga 20/10/2012

Lire la suite