Donneurs d’organes : la Belgique est leader européen avec la Croatie

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Don d'organes, de tissus et de sang

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 22/01/2014

Selon les chiffres que vient de publier Eurotransplant, le nombre total de donneurs potentiels a augmenté de 50% par rapport à il y a 10 ans dans notre pays. En 2013, ce sont 411 personnes qui ont donné un organe. 105 d'entre elles étaient des donneurs vivants, une augmentation de 17% par rapport à l'année précédente.
Le nombre total des transplantations (873) a légèrement diminué par rapport à 2012. Il y a eu moins de greffes de poumons (-16%) et de reins (-7%). Par contre, les transplantations de foies ont augmenté (+ 6,5%).
La liste d'attente pour les receveurs reste stable par rapport à l'année précédente, avec 1141 patients. Un point positif : le nombre de décès des patients sur liste d'attente a diminué de 13%.
Rappelons que chaque Belge est présumé donneur consentant à moins qu'il ne marque son opposition de façon explicite auprès de son administration communale.
Plus d'infos sur www.beldonor.be


 


Articles similaires

DON D’ORGANES

- Don d'organes, de tissus et de sang

o    Conseil de l'Europe - Journée européenne du Don d'organes

o    Organes prélevés sans en avoir informés la famille : arrêt de la CEDH

o    Orgaan donatie door patiënten intensieve zorgen in Nederland

o    Elections et sensibilisation au don d'organes

o    Pénurie de don de corps ?

o    Accélérer le prélèvement d'organes chez les victimes d'un accident ?

o    Donneurs d'organes : la Belgique est leader européen avec la Croatie

Lire la suite

DON D’ORGANES

- Don d'organes, de tissus et de sang

 

 

 

 

 

 

o    Pays-Bas : un « non » massif à l'inscription pour le don d'organes

o    Pays-Bas : consentement présumé pour le don d'organes

o    Royaume-Uni : provoquer la mort des personnes en état prolongé de coma pour prélever leurs organes ?

o    Pays-Bas : un courrier ministériel aux jeunes pour inciter au don d'organes

Lire la suite

Don d’organes : nouvelle loi. Prélèvement dès 12 ans.

Don d’organes : nouvelle loi. Prélèvement dès 12 ans.

- Don d'organes, de tissus et de sang

Assurer la traçabilité complète des organes et leur transplantation, établir des normes minimales, mieux protéger les donneurs vivants, limiter les prélèvements sur les mineurs, voilà quelques points clarifiés par le nouveau texte de loi déjà adopté à l'unanimité à la Chambre. Interrogée par les sénateurs sur les frais supportés par les donneurs, la ministre de la santé Laurette Onkelinx a répété sa volonté de défrayer à l'avenir les donneurs vivants, tout en évitant d'encourager financièremen...

Lire la suite