One of us, protection de l'embryon : phase de validation terminée

 Imprimer

Thématique : Recherche biomédicale / Recherche sur les embryons

Actualités

Publié le : 02/03/2014

L'Initiative Citoyenne Européenne (ICE) "Un de Nous" vient d'achever la phase de vérification des signatures collectées  et leur validation par les autorités nationales de chaque état membre. 
Un de Nous est confirmée comme la première ICE ayant recueilli le plus grand nombre de signatures et de soutiens.
Sur les 1 901 947 signatures collectées dans l'ensemble de l'Union européenne, 1 742 156 ont été validées.  19 pays ont atteint le minimum de signatures requises par la Commission européenne. Cette Initiative Citoyenne Européenne montre qu'un nombre très important de citoyens européens considèrent  que la protection de la vie humaine doit être au centre de l'agenda européen. Le collectif d'associations européennes autour d'Un de Nous aura l'occasion de présenter ses demandes au cours d'une audition publique au Parlement européen dans les semaines à venir.

PROCHAINES ETAPES :
Les membres du comité ayant promu l'initiative doivent être reçus par le Parlement et la Commission pour une audition commune courant avril. D'ici au 28 mai (soit dans les trois mois suivant la validation de l'initiative), la Commission doit présenter une « communication publique » expliquant si elle donne suite, ou non, à l'initiative. Dans un cas comme dans l'autre, sa position doit être argumentée. 


Articles similaires

Un hôpital poursuivi pour « mort injustifiée » d’embryons

Un hôpital poursuivi pour « mort injustifiée » d’embryons

- Recherche sur les embryons

Le 3 mars 2018 à Cleveland (Ohio), une défaillance dans le congélateur d'un centre de fertilité universitaire a provoqué la perte d'environ 4.000 embryons et ovocytes, lésant au total plus de 950 patients.

Une septantaine de victimes de l'accident ont entamé des actions en justice contre l'hôpital universitaire. « Je pense à comment, et qui ils auraient été. C'étaient mes futurs enfants ... », exprime Kate Plants, qui vit difficilement la perte de ses embryons. 

Parmi les plaignants, un cou...

Lire la suite

Pays-Bas : création d’embryons pour la recherche

- Recherche sur les embryons

Le vendredi 27 mai 2016, la Ministre de la santé néerlandaise Edith Schippers a annoncé un nouveau projet de loi visant à permettre la création d'embryons pour certaines recherches spécifiques relatives à l'infertilité, aux procréations médicalement assistées et aux maladies héréditaires « sous de strictes conditions ». L'objectif de cette loi est, selon la ministre, de faciliter l'accès à « un enfant ou un enfant en bonne santé ».

Les Pays-Bas sont, après la Belgique, un des premiers Etats à...

Lire la suite

France/Belgique : cellules souches embryonnaires et neurones de cortex cérébral chez les souris

France/Belgique : cellules souches embryonnaires et neurones de cortex cérébral chez les souris

- Recherche sur les embryons

Une équipe de recherche dirigée par les professeurs A. Gaillard (INSERM, Poitiers) et P. Vanderhaegen (Université Libre de Bruxelles) a transformé des cellules souches embryonnaires de souris en neurones du cortex cérébral, puis a réussi à transplanter ces neurones dans des cortex de souris qui avaient été préalablement endommagés dans la région de la vue. Les auteurs ont remarqué que les cellules greffées établissaient des connexions avec des cibles du cortex endommagé. Certains parmi les neu...

Lire la suite