Les droits de l’homme dénaturé

Publié le : Thématique : Recherche biomédicale / Recherche médicale Actualités Temps de lecture : 1 min.

 Imprimer

« Les droits de l'homme dénaturé » est un livre écrit par Grégor Puppinck, docteur en droit et directeur du Centre européen pour le droit et la justice (ECJL) à Strasbourg.

Paru en 2018 aux éditions du Cerf, l'ouvrage, pour reprendre ses mots, « décrit le passage des droits de l'homme de 1948 aux droits de l'individu des vingt dernières années, puis aux droits transhumains actuellement en formation. »

Au fil d'une analyse critique et richement documentée de l'évolution de la jurisprudence la Cour européenne des droits de l'homme, l'auteur montre comment, peu à peu, les droits de l'homme se sont établis comme un véritable ordre moral international.

L'ouvrage se concentre en particulier sur les enjeux d'une telle évolution pour la bioéthique et la biomédecine. Au coeur de cette transformation, il pointe « la réduction de la dignité humaine à la seule volonté individuelle, au mépris du corps ». On comprend mieux comment l'extension de la sphère de la « vie privée » et du principe d'autonomie ont fondé la légitimité des nouveaux droits de l'individu. « De fait, la vie privée se déploie dans l'esprit sans limites de l'individu, son extension est portée par la dynamique de l'infini désir de l'esprit humain d'accroître son pouvoir sur son environnement (y compris sur son corps) ».


Articles similaires

Vient de paraître : « Vivre et mourir comme un homme. »

Vient de paraître : « Vivre et mourir comme un homme. »

- Soins palliatifs

Guide pratique des soins palliatifs et de l'accompagnement de fin de vie de Cécile B. Loupan avec une préface de Jean Leonetti.
Ce petit livre veut, avant tout, accompagner les souffrants et leurs familles dans la fin de vie, mais aussi répondre à ceux qui souhaitent en comprendre les enjeux. Aucun sujet n'est tabou. Tous les débats actuels sont abordés avec franchise, mais aussi avec compassion et ouverture d'esprit, grâce à de nombreux témoignages.
Editions de l'Œuvre, Paris, 2010, 196p.

Lire la suite

Pays-Bas : première GPA à destination d'un couple d'hommes

Pays-Bas : première GPA à destination d'un couple d'hommes

- Gestation pour autrui

Le 5 août dernier, au « centre de fertilité » de Nij Geertgen à Elsendorp aux Pays-Bas, est né le premier enfant faisant l'objet d'une convention de GPA entre une mère porteuse et un couple d'hommes.

 

Au-delà du fait qu'il s'agit de la première GPA à destination d'un couple d'hommes officiellement pratiquée aux Pays-Bas, cette naissance est également inédite dans la mesure où il s'agit de la première GPA réalisée dans ce pays avec un don d'ovocytes, par le biais d'une fécondation in vitro. ...

Lire la suite

Homme devenu femme : la Cour de cassation française lui refuse l’octroi du statut de ‘mère’

Homme devenu femme : la Cour de cassation française lui refuse l’octroi du statut de ‘mère’

- Filiation

Comment inscrire la filiation d'un enfant né d'un couple composé d'une femme et d'un homme devenu femme (transgenre) ? S'agit-il de reconnaître à l'enfant, en plus de la mère qui l'a mis au monde, une seconde mère, même si cette dernière doit son lien de filiation biologique à ses spermatozoïdes, c'est-à-dire à ses gamètes... mâles ?

A cette question singulière, la Cour de cassation française répond avec une relative clarté dans un arrêt prononcé le 16 septembre dernier.

 

Rétroa...

Lire la suite