Lancement d’une banque européenne de cellules souches IPS

 Imprimer

Thématique : Recherche biomédicale / Recherche médicale

Actualités

Publié le : 10/02/2014

L'Initiative en matière de médicaments innovants (IMI), le plus gros Partenariat public-privé au monde dans le domaine de la santé, sera le cadre administratif de la future banque européenne centralisée de cellules souches IPS. Cette banque, l'European Bank for Induced Pluripotent Stel Cells (EBiSC), est un consortium de 26 partenaires publics et privés.
L'EBiSC regroupe des adhérents de la Fédération européenne de l'industrie pharmaceutique (EFPIA), des PME et des universités, centres de recherche, institutions publiques et structures à but non lucratif. Cette banque a pour objectif le stockage et la distribution de cellules souches IPS, utilisées pour l'étude de pathologies et le développement de traitements. La conception et la coordination reviennent aux laboratoires Plizer (Cambridge, UK) et Roslin Cells (Edimbourg,UK).
Depuis la découverte de 2006 du Pr. Yamanaka, les cellules souches IPS ont été reconnues comme "une avancée technologique". Aujourdhui, de nombreux programme de recherche en Europe utilisent des cellules souches IPS mais celles-ci ne sont pas systématiquement répertoriées et distribuées à la bonne échelle pour répondre aux besoins actuels ni pour répondre aux besoins futurs. De plus, chaque programme en cours n'a pas forcément les moyens financiers techniques et humains de produire et distribuer ces cellules souches IPS. Ainsi, le projet d'EBiSC, dont le montant s'évalue à 35 millions d'€, fournira une "chaine logistique fiable", fournissant des lignées de cellules souches IPS spécifiées selon des critères internationaux, et assurant leur distribution.
Communiqué de presse de Bioneer 4/02/2014
Fiche didactique IEB cellules iPS

 


 


Articles similaires

Données individuelles, Biobanques et Google

Données individuelles, Biobanques et Google

- Recherche médicale

Google s'engage de plus en plus dans le domaine de la santé en entreprenant la collecte de la plus vaste base mondiale de données génétiques et moléculaires en partenariat avec une clinique chargée de réaliser les prélèvements.
Le Dr Andrew Conrad et son équipe qui compte une centaine d'experts médicaux en physiologie, optique, biochimie ou encore biologie moléculaire ont entamé la collecte des données de 175 donneurs anonymes et souhaitent élargir l'étude à des milliers de patients.
Urine, sa...

Lire la suite

Incohérences des normes européennes et nationales pour les essais cliniques sur des patients

Incohérences des normes européennes et nationales pour les essais cliniques sur des patients

- Recherche médicale

S'inquiétant de la complexité croissante des réglementations nationales en vigueur pour les essais cliniques, mais aussi souvent de leur incohérence lorsque celles-ci concernent des institutions académiques et des pays différents, l'Organisation de Coopération et de développement économique (OCDE) appelle ses États membres à harmoniser leurs procédures en la matière.

Cette recommandation marque un grand pas en avant car elle devrait davantage faciliter la coopération internationale, en partic...

Lire la suite

Cellules iPS: découverte de nouveaux gènes pour la reprogrammation

Cellules iPS: découverte de nouveaux gènes pour la reprogrammation

- Génétique

La revue Cell Stem Cell révèle dans son numéro de septembre 2013 que le Centre de Médecine Régénérative de Barcelone (CMR), en collaboration avec l'Institut Salk en Californie, est parvenu à mettre au point "un nouveau procédé d'obtention de cellules iPS". L'équipe du professeur Juan Carlos Izpisua "vient de montrer qu'il existe au moins sept autres gènes capables d'intervenir dans le processus de reprogrammation" des cellules souches. Ces gènes "sont présents dans la cellule adulte et c'est l...

Lire la suite