Incohérences des normes européennes et nationales pour les essais cliniques sur des patients

 Imprimer

Thématique : Recherche biomédicale / Recherche médicale

Actualités

Publié le : 02/05/2013

S'inquiétant de la complexité croissante des réglementations nationales en vigueur pour les essais cliniques, mais aussi souvent de leur incohérence lorsque celles-ci concernent des institutions académiques et des pays différents, l'Organisation de Coopération et de développement économique (OCDE) appelle ses États membres à harmoniser leurs procédures en la matière.

Cette recommandation marque un grand pas en avant car elle devrait davantage faciliter la coopération internationale, en particulier pour les essais réalisés à l'initiative d'institutions académiques. Elle vise principalement à améliorer la cohérence entre les réglementations nationales et leurs interprétations, et à rationaliser les procédures de contrôle et de gestion des essais cliniques, en introduisant une approche réglementaire proportionnée, tout en renforçant la protection des participants aux essais cliniques.

Le Journal du Médecin n° 2303 - mardi 5 mars 2013 - p. 6 & 23


Articles similaires

Quelle valeur donner à la déclaration anticipée de patients rattrapés par la démence?

- Santé mentale

Le Sénat  belge s'interroge sur l'extension de la loi sur l'euthanasie aux personnes atteintes de démence et ce jeudi 11 avril, les sénateurs ont de nouveau effectué des auditions en commission parlementaire.
"Qu'en est-il "d'une personne qui, ayant rédigé une déclaration préalable d'euthanasie au cas où elle serait atteinte de démence, refuse ensuite de la mettre en oeuvre une fois qu'elle a été rattrapée par la maladie".
D'après Patrick Cras, neurologue à l'université d'Anvers, cette questio...

Lire la suite

450 médecins aux Pays-Bas s’opposent à l’euthanasie de patients atteints de démence

450 médecins aux Pays-Bas s’opposent à l’euthanasie de patients atteints de démence

- Euthanasie et suicide assisté

Aux Pays-Bas, près de 450 médecins ont signé une pétition demandant d'interdire l'euthanasie de patients déments. Même dans le cas où ces derniers ont rédigé une déclaration anticipée d'euthanasie, il se peut qu'ils ne puissent plus, au moment de l'injection létale, exprimer clairement leur souhait qu'on provoque leur mort, ou qu'ils ne réalisent pas la portée irrémédiable de l'acte du médecin.

Parmi les initiateurs de cette pétition, le Dr Boudewijn Chabot, spécialiste en gériatrie, qui, ave...

Lire la suite

Euthanasie des patients psychiatriques non terminaux : nouveau plaidoyer pour une révision de la loi

Euthanasie des patients psychiatriques non terminaux : nouveau plaidoyer pour une révision de la loi

- Euthanasie et suicide assisté

La commission d'éthique du réseau hospitalier flamand Zorgnet-Icuro, qui regroupe 775 institutions de soins, a rendu un avis sur les soins de fins de vie de patients psychiatriques non-terminaux.
Elle estime elle aussi que la loi euthanasie actuelle n'offre pas suffisamment de garanties pour que l'euthanasie des patients psychiatriques ne soit réellement envisagée que comme ultime mesure d'exception.

En terme de conclusion, l'avis formule diverses demandes, notamment celle d'une évaluation qu...

Lire la suite