Incohérences des normes européennes et nationales pour les essais cliniques sur des patients

 Imprimer

Thématique : Recherche biomédicale / Recherche médicale

Actualités

Publié le : 02/05/2013

S'inquiétant de la complexité croissante des réglementations nationales en vigueur pour les essais cliniques, mais aussi souvent de leur incohérence lorsque celles-ci concernent des institutions académiques et des pays différents, l'Organisation de Coopération et de développement économique (OCDE) appelle ses États membres à harmoniser leurs procédures en la matière.

Cette recommandation marque un grand pas en avant car elle devrait davantage faciliter la coopération internationale, en particulier pour les essais réalisés à l'initiative d'institutions académiques. Elle vise principalement à améliorer la cohérence entre les réglementations nationales et leurs interprétations, et à rationaliser les procédures de contrôle et de gestion des essais cliniques, en introduisant une approche réglementaire proportionnée, tout en renforçant la protection des participants aux essais cliniques.

Le Journal du Médecin n° 2303 - mardi 5 mars 2013 - p. 6 & 23


Articles similaires

Les hôpitaux belges laissent-ils mourir certains patients par manque de place ?

Les hôpitaux belges laissent-ils mourir certains patients par manque de place ?

- Euthanasie et suicide assisté

Frédéric Moret, journaliste pour RTL Info, rapporte ce 29 Septembre 2017 une nouvelle problématique au sein de certains hôpitaux belges. Sur base des témoignages recueillis auprès d'infirmiers travaillant en soins intensifs, on ferait "mourir des patients qui sont très mal en point par manque de place". La mort de certains patients serait par exemple provoquée sans que la famille soit prévenue, en leur disant simplement que le patient est très mal « pour les préparer au pire ». Une autre prati...

Lire la suite

Allemagne : la Cour fédérale déforce l’obligation des médecins de protéger la vie de leurs patients

Allemagne : la Cour fédérale déforce l’obligation des médecins de protéger la vie de leurs patients

- Euthanasie et suicide assisté

C'est la conclusion d'une affaire vieille de sept ans. La Cour Suprême Allemande s'est prononcée, mercredi 3 juillet, sur deux cas similaires : deux médecins, à Hambourg et Berlin, étaient inculpés pour avoir aidé des patientes désireuses de mettre fin à leurs jours, respectivement en 2012 et 2013. Elle a confirmé la relaxation des médecins, prononcée par les tribunaux locaux.

La décision est pour le moins confuse. Dans les deux cas, il était reproché aux médecins de ne pas avoir réanimé le...

Lire la suite

Une mort paisible et très souvent sans douleur pour les patients en soins palliatifs

- Soins palliatifs

Une étude de l'Université de Wolongong, en Australie, démontre que 85% des patients qui ont reçus des soins palliatifs sont délivrés de toute douleur et symptôme graves au moment de leur mort. Les chercheurs australiens ont étudié l'évolution de la prise en charge de la douleur en soins palliatifs sur ces dix dernières années, sur plus de 250 000 patients.

Au sein de ce vaste échantillon, les principaux symptômes provoquant le malaise d'un patient en début de soins palliatifs étaient pour 13,...

Lire la suite