ULB : traçage génétique / cellules souches adultes.

Publié le : Thématique : Recherche biomédicale / Génétique Actualités Temps de lecture : 2 min.

 Imprimer

Les équipes de Cédric Blanpain (ULB) et de Benjamin Simons (Université de Cambridge) ont mis au point une méthode de traçage génétique qui marque spécifiquement avec un motif fluorescent des cellules capables de se diviser dans leur environnement tissulaire. La méthode permet de suivre au cours du temps le devenir des cellules marquées et de leur descendance clonale. C'est ainsi qu'ont été découvertes des cellules souches cancéreuses dans des tumeurs spontanées.

Mais la méthode permet aussi de faire des avancées spectaculaires dans la simple compréhension du renouvellement d'un tissu sain. Les mêmes équipes ont ainsi réalisé un traçage de l'hétérogénéité cellulaire des cellules épidermiques en ciblant des récepteurs hormonaux spécifiques des cellules progénitrices. Elles ont pu faire un suivi quantitatif de la dynamique de prolifération cellulaire dans une peau blessée et en voie de cicatrisation. Cette recherche est complètement fondamentale, car elle mène à revoir l'état des connaissances, particulièrement quand est démontrée l'existence de plusieurs compartiments cellulaires à vocations distinctes (cellules souches à prolifération lente, cellules progénitrices d'un type cellulaire précis, etc).
S'agissant ici de cellules souches adultes, il est aisé de voir l'intérêt de solidifier des connaissances, aux frontières d'applications réconciliées avec les principes éthiques fondamentaux.


Articles similaires

Cellules souches : appel aux donneurs d’origine non-européenne

Cellules souches : appel aux donneurs d’origine non-européenne

- Génétique

Parmi les 81.300 donneurs inscrits au registre belge de donneurs de cellules souches, seulement 1,5% est d'origine nord-africaine, centrafricaine ou turque, un taux trop faible par rapport aux besoins des receveurs. Parmi les patients de ces origines, une personne sur trois ne trouve donc pas de donneur.

Les cellules souches en question ont la caractéristique d'être indifférenciées et divisibles indéfiniment. C'est à partir de ces cellules « mères » que toutes les autres cellules sanguines (...

Lire la suite

Cellules souches adultes et polyarthrite rhumatoïde

Cellules souches adultes et polyarthrite rhumatoïde

- Génétique

Ce 22 avril 2013, TiGenix, leader européen de la thérapie cellulaire, a annoncé des résultats positifs suite à une étude de Phase IIa portant sur le traitement de la polyarthrite rhumatoïde réfractaire. Rien qu'en Europe, aux États-Unis et au Japon, 150.000 à 300.000 patients atteints de cette maladie ne répondraient pas aux traitements existant actuellement. Au cours de cette étude, 26 patients ont reçu des doses de Cx611, une suspension de cellules souches adultes issues du tissu adipeux d'u...

Lire la suite

Charleroi : MaSTherCell pour la production et livraison de cellules souches

Charleroi : MaSTherCell pour la production et livraison de cellules souches

- Génétique

Encouragé par le gouvernement wallon et sous l'impulsion de Jean-Claude Marcourt, ministre de l'économie, MaSTherCell (Manufacturing Synergies for Therapeutic Celles) sera opérationnel dès juin 2012 dans le Biopark de Charleroi, rejoignant ainsi le trio des sociétés actives en Wallonie (Bone Therapeutics, Promethera et Cardio3-Biosciences ) dans le domaine de la thérapie cellulaire.

Quatre types de cellules sont utilisés aujourd'hui : les cellules différenciées, les cellules souches adultes e...

Lire la suite