Le Comité consultatif de bioéthique de Belgique a célébré ses 15 ans d’activité.

Publié le : Thématique : Recherche biomédicale / Génétique Actualités Temps de lecture : 0 min.

 Imprimer

De l'embryon à l'euthanasie et à la transplantation d'organes, le Comité de bioéthique de Belgique a publié 50 avis en 15 ans, souvent à la demande de parlementaires ou de ministres. Au-delà de la préparation d'une loi, le Comité rappelle a posteriori aux parlementaires que leurs lois ne sont pas toujours conformes à l'éthique.

C'est ce qui a été rappelé lors d'une conférence organisée à l'occasion de cet anniversaire. Un orateur a également souligné le fait qu'il avait fallu 5 ans pour mettre sur pied ce groupe d'experts, dont la nomination est aussi politique, avant qu'il ne soit effectif. « Ce comité est capable de dépasser le patchwork d'opinions et fournit des analyses exhaustives, en toute liberté. Il permet de penser au-delà des sensibilités et des intérêts particuliers, sans verser dans l'idéologie » a estimé la ministre Laurette Onkelinx dans le communiqué lu à cette occasion.


Articles similaires

La recherche et les cellules souches adultes en Belgique

La recherche et les cellules souches adultes en Belgique

- Génétique

La société  TiGenix à Leuven travaille activement sur les cellules souches adultes en vue de la régénérescence du ménisque. Ces cellules souches adultes dérivées du genou sont exploitées pour développer un nouveau produit qui permettrait de réparer les ménisques. Les recherches en sont au stade d'expérimentation animale. Les essais sur l'homme sont prévus début 2011.
TiGenix est une spin-off et une collaboration entre les universités de Gand et de Leuven, le responsable des recherches étant le...

Lire la suite

Prévoir les risques de maladies avant la conception : la Belgique ouvre la voie aux tests préconceptionnels

Prévoir les risques de maladies avant la conception : la Belgique ouvre la voie aux tests préconceptionnels

- Génétique

A compter d'octobre 2019, un nouveau dépistage génétique sera proposé aux couples désireux d'avoir un enfant, dans les huit centres de génétique de Belgique. Ce test vise à détecter des maladies génétiques récessives suivant un panel de 1200 maladies, que les futurs parents pourraient potentiellement transmettre à leurs enfants.

Les maladies autosomiques récessives ne se manifestent que lorsque les deux parents de l'enfant lui ont transmis le gène défectueux. « Lorsque les deux futurs parent...

Lire la suite

Belgique : 10 millions d’euros pour une nouvelle banque de données ADN

Belgique : 10 millions d’euros pour une nouvelle banque de données ADN

- Génétique

Une plate-forme technologique permettant de cartographier l'ADN complet de dizaines de milliers de citoyens verra le jour prochainement en Belgique. Celle-ci investira 10 millions d'euros dans ce projet porté par un consortium d'instituts de recherche, d'hôpitaux et d'entreprises belges qui signeront prochainement un accord de collaboration. La nouvelle banque de données servira à poser des diagnostics et à évaluer le risque de maladies héréditaires en vue d'une meilleure prévention. Elle doit...

Lire la suite