DNAVision à Charleroi offre le génome humain complet pour 7.500 euros

 Imprimer

Thématique : Recherche biomédicale / Génétique

Actualités

Publié le : 03/05/2011

Le séquençage complet du génome humain est dès à présent proposé aux acteurs du monde pharmaceutique et de la recherche médicale à prix démocratique. Le leader européen de cette technique - DNAVision - se situe au Charleroi Biopark.
C'est aux Etats-Unis que le premier être humain a été entièrement séquencé. Depuis, ce pays mène les recherches en ce domaine, suivi par l'Asie, dans une moindre mesure. En 2008, huit personnes au monde avaient été séquencées, en 2009, on atteignait le chiffre de cent. En 2010, le nombre de personnes séquencées dans le monde est passé à 2500.
Dès à présent, DNAVision propose à chacun le séquençage de son génome pour 7500 euros.
Quand on sait que le prix de ce type d'analyse s'élevait encore à 3 milliards de dollars en 2003, on a des raisons de penser que la pratique va se généraliser et donc se démocratiser dans les années qui viennent. Cela coûte aujourd'hui le prix d'une voiture, cela pourrait un jour coûter le prix d'une analyse de sang.
Ne convient-il pas aussi de mener une réflexion quant aux implications éthiques de ce développement scientifique lorsqu'on imagine que tous les nouveau-nés pourraient un jour être séquencés dès la naissance, voire avant, afin d'évaluer leurs facteurs de risques? 


Articles similaires

Analyse ADN facturée 300 euros en Belgique contre seulement 30 euros en Allemagne.

Analyse ADN facturée 300 euros en Belgique contre seulement 30 euros en Allemagne.

- Génétique

Une société de Munich a été choisie pour effectuer l'analyse annuelle d'environ 8.000 échantillons ADN de personnes condamnées par la justice belge. Les laboratoires belges, qui réalisaient jusqu'à présent ces analyses, regrettent qu'elles ne soient plus effectuées dans le pays, indique De Standaard.
Le gouvernement a décidé d'attribuer dès 2014 l'analyse des échantillons ADN des condamnés à la société allemande Eurofins Medigenomix Forensik afin de réaliser des économies. En effet, une analys...

Lire la suite

UNESCO : le Comité International de Bioéthique (CIB) plaide pour la protection du génome humain

- Génétique

A l'UNESCO, lors des sessions de la Commission mondiale d'éthique des connaissances scientifiques et des technologies (COMEST) et du Comité International de Bioéthique (CIB) du 29 septembre au 1er octobre 2015 à Paris, le CIB a appelé à un moratoire sur les techniques d'édition de l'ADN des cellules reproductrices humaines, afin d'éviter tout risque de dérive eugénique.
Cette session a porté sur les enjeux éthiques représentés par l'avancée de la technique dans le domaine de la génétique. Depu...

Lire la suite

Séquençage du génome complet : la Belgique avance

Séquençage du génome complet : la Belgique avance

- Génétique

L'Institut de Pathologie et de Génétique (IPG), situé au sein du Biopôle de Gosselies, acquiert un séquenceur d'ADN dernière génération : le NovaSeq. C'est l'occasion, pour l'Institut européen de Bioéthique, de revenir sur les enjeux cliniques et éthiques des tests génétiques, de plus en plus performants et répandus.

Acquis ces deux dernières années par la majorité des centres de génétiques belges, cette machine permet de séquencer l'entièreté du génome et constitue un changement de paradigme...

Lire la suite